samedi 1 octobre 2016

Étranger

- T'as vu maîtresse, la poubelle de la cour elle est vraiment pleine !

(c'est vrai, tellement que vos emballages de goûters se font la malle...)

- Oui, on demandera aux messieurs de la mairie*, ils viendront la vider.

- Hein ? Mais ils vont rien comprendre !

                                                  

                                     738

- Bah pourquoi ?

- Mais ils parlent français ? En Améri on parle pas français normalement ?

- Les messieurs-de-la-mairie, Bri, qui travaillent à la mairie ! Pas de l'Améri(que)...
(ils ont d'autres préoccupations là-bas en ce moment ^^)
(ça ferait loin pour du recrutement !)

 

* les "gars de la commune", 2 p'tits jeunes bien sympas qui décoincent volontiers les ballons au sommet des arbres, changent les ampoules, déménagent des meubles gentiment et avec le sourire, sans que l'on ait besoin de faire une demande écrite en 5 exemplaires à la mairie pour finalement s'entendre dire dans un ronchonnement "ouais ben j'ai pas le temps/j'ai pas les outils/je travaille pas le mercredi/c'est pas à moi de le faire"...  Quel changement radical depuis le départ à la retraite de l'ancien !

Ces mêmes gars qui étaient déjà venus la veille pour enlever un jeune lapin éviscéré abandonné en plein milieu de la cour (les petites "surprises" du matin) et qui, le pauv' lapin au bout de la fourche, ont dit aux gamins qu'ils l'emmenaient à la cantine pour que le cuisinier fasse des nuggets... la tête des élèves... mouhahaha ! (mais je ne sais pas si ça se fait à l'Améri, les nuggets de lapin ^^)

Posté par Mimi Je Reve à 14:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

mercredi 21 septembre 2016

Géographie

Lili, 6 ans :

- Maîtreeeeesse, est-ce que l'Espagne c'est le plus grand pays ?

- Par rapport à quoi ? Qu'est-ce que tu veux dire ?

- Ben dedans la France, est-ce que l'Espagne c'est le plus grand pays de la France ?

- Euuuuuuuuuuuuuuuh....

 

(Ok. Bon... au boulot, alors !)

Posté par Mimi Je Reve à 21:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
lundi 12 septembre 2016

Flash-Boy

Il est midi passé, il est resté quelques minutes de plus en classe pour terminer son travail avec moi, qu'il savait parfaitement faire seul (et je n'avais aucun doute là-dessus) ("Non mais maîtresse quand t'es pas à côté de moi j'y arrive pas !") (Ah. Ça risque de poser souci ça...), et maintenant il file à travers le couloir vers la cour de récré.
Je l'interpelle au vol :

- Bri, n'oublie pas ta casquette, il fait très chaud dehors !

- Ah oui ! (1/2 tour fulgurant vers son porte-manteau) Ah mais non en fait je l'ai pas amenée aujourd'hui ma casquette !  Mais c'est pas grave tu sais maîtresse, parce que je cours tellement vite que le soleil il peut pas me rattraper de toutes façons !

Ah ?
Ah d'accord.

 

Posté par Mimi Je Reve à 21:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
samedi 3 septembre 2016

Et c'est reparti

Il y a souvent (mais pas toujours) 1 ou 2 élèves plus émus que les autres le jour de la rentrée. Les nouveaux et leurs parents, bien sûr, mais parfois aussi ceux qui connaissent déjà. Cette année, c'est un papa qui avait la larme à l'œil (ce qui faisait couler celles de sa fille), et la maman n'était pas au mieux quand elle les a rejoint après avoir laissé le petit frère à la maternelle. C'est toujours délicat de rassurer l'enfant et de "faire la transition" sans donner l'impression qu'on les arrache à leurs parents...
La nouveauté cette année, c'est que j'ai carrément dû aller chercher dans la rue un petit garçon accroché à sa maman, qui n'arrivait pas à passer le portail... au départ j'ai attendu qu'elle se sente prête à entrer d'elle-même, mais j'ai vite remarqué que l'attente augmentait les décibels des pleurs, alors j'ai décidé d'intervenir avant que ce soit contagieux... J'ai réussi à le prendre sous mon aile et nous sommes rentrés en classe tout de suite, les larmes ont séché au fur et à mesure que l'on a déballé les fournitures neuves, le sourire est apparu très vite quand j'ai répondu aux questions... et c'est parti !

Ils sont 19.
Ce n'est ni trop, ni trop peu, c'est bien. On ne peut guère mettre davantage de tables dans ma petite classe de toutes façons.

Des CE1 qui me connaissent déjà et que je retrouve avec plaisir, et des CP tout neufs qui me connaissent un petit peu aussi (nous nous sommes cotoyés à la piscine, à la cantine, et ils étaient même venus participer avec nous à plusieurs séances de chorale en juin dernier). Et 4 vrais petits nouveaux, qui viennent d'une autre école.

Mais qu'ils me semblent petits ces CP ! Tout menus, tout jeunes, tout fiers de me dire qu'ils savent écrire leur prénom en attaché, mais quand même, pas encore avec la majuscule, mais tu nous vas nous l'apprendre hein ? Mais bien sûr ! Ils ont plein de choses à dire, leurs vacances, leur tata, leur petit frère, leur trousse neuve... (oui mais là j'étais en train de vous expliquer quelque chose quand même ? Je peux finir ma phrase ?)

Les ex-CP, mes nouveaux CE 1, les regardent presque de haut (d'ailleurs ils ont drôlement grandis en 2 mois je trouve), ils savent quand il faut écouter, quand on peut chuchoter, quand on peut se lever... Ils étaient à leur place il n'y a pas si longtemps, je me souviens les avoir trouvés tout petits eux aussi il y a un an, et pourtant ils semblent vraiment plus grands aujourd'hui. Par rapport aux bouts-de-choux qui découvrent "la grande école" et qui ont tant d'attentes... Ils me l'ont dit clairement : ils veulent savoir lire. OK, j'accepte la mission ! Mais j'ai bien prévenu : moi je fais mon travail de maîtresse, eux doivent faire leur travail d'élève. Écouter, participer, faire des efforts... tout cela sera long, mais nous y arriverons, ensemble !

...

Deuxième journée, ils sont cuits. Autant par la chaleur que par la reprise, le changement de rythme, et les efforts fournis. Heureusement il est 16h30 et je viens de les envoyer se ranger dans le couloir. Ric est toujours assis à sa place.

- Et alors Ric, tu restes dormir ici ce soir ?

- (grand sourire) Oui, moi j'aime bien l'école, je veux rester !

- Ah ! Je te garde avec moi, alors. Le problème pour ce soir, c'est que le frigo de la salle des maîtres est vide tu sais...

- Bah ça c'est pas grave maîtresse, je commanderai une pizza !

- Ah d'accord. Tu me prends une 4 fromages s'il te-plait ?

Et nous éclatons de rire tous les 2.

Bien contente de te retrouver, petit Ric.

(si tu pouvais par contre éviter cette année les grosses bêtises du genre de celles que tu as faites l'an passé...)
(pas encore raconté, faudra que je le fasse !)

Posté par Mimi Je Reve à 23:05 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
samedi 25 juin 2016

Money money

Dans le couloir qui nous mène à la cour de récré, Asc se rapproche de moi.

- Maîtresse, au temps des rois comme Louis XIV, là ya longtemps, la monnaie c'était déjà l'euro ou c'était encore les francs ?

- Ce n'était même pas encore les francs, ça devait être... hum... l'écu je pense...

(la maîtresse est toujours très sûre d'elle en ce qui concerne l'histoire)(ou la géo ^^)

 

Hid laissait traîner une oreille de notre côté :

- Quoi ? Le PQ ??? Les porte-monnaie devaient être énormes !!!!

 

(Pffffff... va donc te les laver, les oreilles !)

 

Posté par Mimi Je Reve à 13:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

mardi 14 juin 2016

Ce jour-là je n'avais pas mis ma cape

Bri a apporté plein de choses pour le "Quoi de neuf ? Je fais partager". Il a hâte de les montrer à tout le monde. Il nous explique que son tonton est allé en vacances en Chine, et qu'il lui a ramené des papiers (prospectus touristiques, menus de restaurant...)

Il les aimante au tableau pour que tout le monde voie bien les petits signes, puis se tourne vers moi :

- Bon, moi je sais pas ce qui est écrit, je peux pas les lire, mais toi maîtresse tu dois pouvoir !

- Euuuh...

Regard surpris, et déçu, de Bri.

- C'est que tu croyais que je sais lire toutes les langues du monde ?

- Ben je sais pas, mais comme t'es maîtresse...

 

                                          oups
                                           Désolée de te décevoir, Bri...

                                                   

Posté par Mimi Je Reve à 19:05 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
mardi 7 juin 2016

Croc croc

Discussion à propos du terme croque-mort, on fait deviner pourquoi on les appelait ainsi.
Puis on pousse plus loin.

- Et tu sais pourquoi les croque-morts "croquaient" l'orteil ou le petit doigt des morts ?

Filleule-Jolie :

- Euuuh... Pour porter chance !

:-D

 

(et après recherches, évidemment, je découvre que la légende n'est pas fondée, qu'il s'agirait d'une déformation de l'expression "croquer" dans le sens "faire disparaître", sous terre donc... bla bla bla... )

Posté par Mimi Je Reve à 20:21 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
mercredi 25 mai 2016

Nightmare

Can, rebelote :

- Maîtresse, j'ai encore fait un cauchemar cette nuit, et t'étais encore dedans.

- Oh ben mince alors ! (gloups !)

- Y'avait un voleur, il voulait te couper la gorge avec un couteau.

- Bouhou ! Et toi, tu étais là ?

- Oui, et alors j'ai pris le pistolet du voleur qui était par terre, il me voyait pas, et je lui ai tiré dessus, et je l'ai tué !

- Mais... tu m'as sauvée, alors ?

- Ben oui...

- Ouuuf ! Merci !

Alors je lui ai fait un gros bisou et un gros câlin. Et Can ma petite sauvageonne, mon mini-bulldozer, Têtue-1ère et Tête-Brûlée, m'a serrée très fort dans ses bras. 

 

(Faudrait p'têtre quand même que je demande à sa maman quel genre de programme elle regarde à la tv (ou ailleurs)...)

 

Posté par Mimi Je Reve à 20:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
mercredi 18 mai 2016

Tag

La mairie de notre petit village tranquille a été taguée cette nuit, slogans politiques, énormes lettres rouges sur fond de crépi beige, inratable.

Et ça fait causer dans la cour de récré bien évidemment, puis lors de l'entrée en classe. On élude le débat politique "ce-sont-des-histoires-de-grands" et on parle civisme, dégradations, etc. 

En fin de journée, Asc vient me voir.

- Maîtresse, en fait je crois que c'est à cause de nous qu'ils ont ont gribouillé la mairie..

Ouh laaa, que veut-il dire ?
Pourtant il a une sorte de petit sourire en coin, et Asc a bôôôcoup d'humour, plutôt pince-sans-rire, j'ai eu le temps de m'en rendre compte depuis 9 mois, qu'a-t-il donc en tête...?

- Pourquoi tu dis ça ?

- Ben tu sais, à la chorale, on n'arrête pas de chanter "On écrit sur les murs", ils ont dû nous entendre alors ils l'ont fait !!!

:-D

(merci, Demis Roussos et Kids United !)

Posté par Mimi Je Reve à 22:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
jeudi 12 mai 2016

Fatalité

CE1. Séance sur les adjectifs.
Ils ont bien compris de quoi on parle, ils cherchent des exemples.
Après s'être demandés comment peut être un vélo, un chien, un livre, on cherche maintenant comment peut être une personne.

- Gentille, grande, belle, moche, mince, grosse, folle, énervée, calme, méchante, frisée, barbue, chauve, effrayante, drôle, triste, endormie, bronzée, pâle, malade, bavarde, muette, sourde, aveugle ...
Ils ont plein d'idées, parfait.

Thil, songeuse, lève le doigt :

- Mais maîtresse, quand t'es à la fois sourd, aveugle, paralysé et muet, ben t'es coupé de la vie quand même.

o_O

Et Asc ajoute, fataliste :

- Pis si en plus t'aime rien, alors là, vraiment !

Posté par Mimi Je Reve à 21:58 - - Commentaires [4] - Permalien [#]