J'aime bien cette rentrée.

Au calme, tranquillous, horaires légers (9h-12h, 13h30-16h30), et soirée QUE pour moi. Pas de corrections de la journée, pas de rangement de la classe, pas de prép' pour le lendemain.  Héhéhéhéhé !
J'aime bien cette rentrée.

Pas de piaillements permanents dans les oreilles, du bruit mais raisonnablement, pas plus de 14 à la fois dans la même pièce. Rencontrer des autres gens, oser prendre la parole, (je trouve que j'ai fait des progrès de ce côté)(si si, je donne mon avis - des fois -)(mais toujours à propos, tu penses bien !), partager nos expériences.

Apprendre des trucs. Rigoler. Manger de la brioche avec le café à la pause. Apprendre à créer un site pour l'école, à utiliser un réseau, faire un diaporama avec des mots qui arrivent en zigzag de toutes les couleurs par dessus des photos tordues (oui oui, c'est nouveau pour moi !), inventer des séquences utilisables en classe par d'autres (oui, on bosse aussi)(aujourd'hui : comment faire prendre conscience aux enfants qu'il ne faut pas prendre au sérieux tout ce qu'on trouve sur le net, comment les amener à s'interroger sur la pertinence des sites qu'ils visitent, sur le but de ces sites notamment en termes de consommation ?)
J'aime bien cette rentrée-stage informatique.

Comme je n'ai pas besoin d'arriver en avance pour me battre pour mon tour à la photocop, je peux me lever une demie-heure plus tard... waouh.  Assise toute la journée, (mais fatiguée le soir), et quand je sors, il... fait... jour !!! Et ma soirée est libre-libre-libre !
J'aime bien cette rentrée....!

[Une pensée pour le stagiaire qui a récupéré ma marmaille pour 3 semaines... il faut bien que les petits nouveaux se forment sur le terrain, évidemment. Je suis allée le voir ce soir, apparemment il est toujours sur pied.]

Si vous envisagez de le prendre sur le ton "ces instits, ils se la coulent douce", gna gna gna, c'pô la peine, ça ne m'atteint même plus : j'estime que je consacre suffisamment de temps à mon métier, les corrections jusqu'à 18h à l'école, puis la prép' de la journée suivante à la maison jusqu'à 22h30, n'essayez pas de me parler des 35 h, ni des 18, hein... ! Fin décembre, je sortais de l'école à 20h pour tout mettre au point pour le stagiaire, lui faciliter la tâche au maximum. (pas lui faire son boulot, juste filer un coup de main.)
Et mon dernier stage date de 2002, alors hein. (Et c'était à l'autre bout du département, donc côté horaires... bof !)

OUI, j'aime bien cette rentrée !!! Et je la savoure.

Et je ne vous ai pas dit le meilleur : une fois par semaine, c'est journée "non-présentielle".
La vraie version, c'est "on n'a pas les sous pour rembourser vos déplacements, alors une fois par semaine vous restez bosser chez vous". (hum hum) (Mais vous ne pouvez pas quitter le département. Si c'est nécessaire, rv médical par ex., il vous faut une autorisation de l'Inspecteur d'Académie)
La traduction de nos profs, c'est "vous n'avez pas cours".
Selon les différents stages, ces journées "non-présentielles" (mouuaahahahahahaha !) tombent un peu n'importe quand, même pas sur un jour fixe.
Eh ben dans MON stage, c'est... les 3 vendredis !!! arf arf arf arf !!! (En + je m'en fiche des déplacements, je les touche pas, je suis sur place.)

Quand j'vous dis, J'AIME BIEN CETTE RENTRéE !!!

Résumons : on est jeudi soir, et... j'ai fini ma semaine.
Mouahahahahahahaha !

...

(Et pis jeudi prochain, ce sera pas brioche, ce sera pompe-aux-gratons, miam miam miam...)

...