J'ai eu la jolie surprise mardi matin de voir arriver l'un de mes petits élèves de CE1 avec un beau bouquet de 7 roses, presque plus hautes que lui, qu'il m'a tendues timidement. (Quand même bref moment de cogitation intense, non ce n'était pas ma fête, ni mon anniv', c'est sûr ?, gniiii gniiii, euh, oui c'est sûr, oh vaâache j'ai les neurones qui grincent.)

Le remercie, lui fais une grosse bise, et lui demande la raison de ce joli bouquet-surprise.
- C'est paske j't'aime bien, maîtresse.

Rhaaaaa, soupir... Quel beau métier...

             On pourrait s'arrêter là.
                     Mais...

Quelques minutes plus tard, en classe, alors que j'arrange les fleurs dans un vase et que d'autres élèves s'inquiètent de savoir pour la 15è fois si c'est mon anniv', ( nooon !), ben alors pourquoi t'as un bouquet, et c'est qui qui te l'a donné, etc..., je prends J. à part.
Je lui redis que ça me fait très plaisir, et (curieuse !) je demande si c'est maman qui a eu l'idée, ou lui.

- Nan, c'est moi qu'a eu l'idée, et pis j'ai payé avec mon argent.

(waouh)

- C'est paske je t'aime bien... (il baisse les yeux) Et pis t'as levé la punition hier.

AH.

Bon... [effectivement, la veille il avait très violemment poussé un autre par terre (rien qu'en assistant à la chute on a failli appeler le samu), et il s'était donc fait punir, par le directeur en +. En fin d'après-midi, après explication, repentir, excuses, prise de conscience des risques, (et accord hiérarchique), j'avais levé la punition.]

On les découvre par petites touches... Ce petit J. n'est pas un caïd, c'est un petit garçon aussi dynamique en récré qu'il peut être rêveur en classe, ce n'est pas le genre à accaparer mon attention en permanence. Il vit sa vie d'élève en attendant que l'heure tourne, tranquille, que la récré arrive.
Au moment où j'ai levé la punition, j'avais juste eu l'impression qu'il avait bien compris, et alors il n'avait pas demandé son reste pour filer dehors.
Apparemment, je lui ai en fait retiré une énooorme épine (de rose) du pied... !

...

N'empêche, l'est bien joli ce bouquet qui vient du coeur.