dimanche 29 avril 2007

C'est pas simple, non plus !

- Y'aura des chevals, là-bas ?
- Comment ?
- Là-bas, y'aura des ch'vals ?
- Des quoi ?
- Des chevals, y'en aura ?
- Des quooooiii ?
- Euuh, ah oui, des chevaux, y'aura des chevaux là-bas ?
(sourire...)
- Je ne sais pas, certainement, oui.

(Plus tard dans la journée...)

- Mais les chevaliers, quand ils étaient à chevaux, est-ce que...
- "à cheval", on dit monter "à cheval".
- Mais non maîtresse, j'ai dit "les" chevaliers, quand il y en a plusieurs, alors on doit dire chevaux !

Hé ben ouais, franchement, comment voulez-vous... ?

(Ou alors TOUS les chevaliers sur un seul cheval ?)

...

Posté par Mimi Je Reve à 20:35 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

lundi 23 avril 2007

Retour vers le futur

F., mon Zébulon, ma petite pile électrique montée sur ressorts, vient me voir.

<< - Moi plus tard, c'est simple, je sais déjà ce que je veux faire.
- Bien ! Et quoi donc ?
- Je veux être une maîtresse, comme toi ! (hum...)
- Tu as bien raison !
- Mais des fois y a des enfants pénibles ?
(ah oui, je ne te cache pas que...)
- Bien sûr, mais c'est un chouette métier tu sais.
- Et pis il faut savoir plein de choses ?
(ouiiiii, alooooors, euuuuh, booon...)
- Si tu continues à bien travailler comme ça, il n'y aura pas de problèmes.
- Et pis je reviendrai travailler dans cette école, comme ça je serai ta collègue ! >>

OOOOUUUUTCH.
Ou comment prendre 20 ans dans les dents en 10 secondes... Où serai-je dans 20 ans...? ça fiche les boules, c'est même vertigineux je dois dire. Rester 20 ans dans la même école, "à l'ancienne"... ?
Remarque, avec une miss comme celle-là, ça devrait faire une équipe TRèS dynamique !

...

Posté par Mimi Je Reve à 21:02 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
mercredi 18 avril 2007

Comme au Moyen-Âge

C'était hier jour de voyage scolaire, rassemblement au petit matin (6h30, quoi !), enfants excités et yeux gonflés par le lever matinal... Les parents nous confient les médocs contre le mal de route, les flacons de ventoline, nous partons à la campagne, les pollens s'en donnent à coeur-joie, nous allons cotoyer notamment des chevaux et il y a pas mal d'allergiques dans le groupe. Nous avons en stock un rouleau de sacs pour les éventuels vomis (pourvu qu'il n'y en ait pas !!!), on s'arrange pour que les nauséeux s'asseyent à l'avant des cars, j'y abandonne ma collègue et moi je file au fond... c'est parti, 78 enfants, une quinzaine d'adultes, 2 cars, pour 2h30 de route, direction la Bourgogne, l'Yonne plus précisément, Guédelon nous voilà !

C'est là-bas qu'ils ont entrepris depuis 1996 de bâtir un château-fort à l'ancienne, sans tous nos outils d'aujourd'hui, ni l'électricité etc, vraiment comme ils le faisaient au XIIIème siècle. Les travaux sont prévus jusqu'en 2023 (quel âge aurez-vous en 2023 ? Ben, 23 ans, maîtresse ! (ah oui c'est vrai, j'ai la génération an 2000 cette année...) Et toi maîtresse, t'auras quel âge ? Euuuuuuuh, je sais pas compter jusque là, pas assez de doigts...)

Le_ch_teau La construction du château, 11 ans après la mise en route du projet. (clique si tu veux)

Nous avons été vraiment bien reçus, les parcours pédagogiques sont parfaitement adaptés selon l'âge des enfants, les différents métiers nécessaires à la construction du château bien expliqués par chaque "personnage", travailleurs, déguisés mode XIIIème certes, mais œuvriers quand même ! Avec sympathie, humour et disponibilité, et les loulous très attentifs aux explications données et aux historiettes racontées. En plus il y avait une phrase "magique" (= pour obtenir une surprise) à reconstituer d'échoppe en échoppe... Les CP, à fond dedans ! Très étonnés d'apprendre notamment que le sucre "n'existe" pas encore au XIIIè, comment pourraient-ils faire sans, maintenant ?

Plans_2023  Et tel qu'ils le prévoient en 2023... Ya encore du boulot !

Il a fait très beau, pas trop-trop chaud, idéal. Au mois d'avril, pas trop de monde, impecc'.
Au retour, quelques élèves de CE1 se sont abandonnés dans les bras de Morphée, mais pas les miens.... surexcités, filles comme garçons. Enchantés de leur journée, des petits achats faits à la boutique avant de repartir, j'ai quand même dû confisquer deux épées et un bouclier... J'ai aussi dû aller en repêcher un (d'élève) sous les siège du bus, plusieurs fois. Quand il y a des ceintures de sécurité, cela simplifie quand même les choses... mais il n'y en avait pas. (Non il n'avait pas glissé, il s'y cachait tout seul ! On aura demain une bonne discussion lui et moi... et il a grand intérêt à se faire tout petit jusqu'à la prochaine sortie début mai (le cross), s'il veut que je l'emmène.)
Conclusion : ma classe est in-fa-ti-ga-ble, tous les parents présents se sont accordés pour le dire.

Mal aux pattes, couverte de poussière d'ocre (j'espère qu'aucun n'aura zappé le bain avant d'aller au lit, sinon bonjour la couleur des draps !), j'ai vraiment apprécié la douche au retour... dodo 21h, Hors-Service la Mimi ! (J'imagine que ça roupillait dans les chaumières également !)
HS, mais ravie de la journée. Vivement demain qu'on en discute tous ensemble, qu'on regarde les photos, qu'on reparle du cordier, du vannier, du carrier, des charpentiers, de la tuillière, du tailleur de pierre, mortier, hourds, meutrières, mâchicoulis, et la grande cage à écureuil servant à monter ces gros blocs de pierre...

La_cage____cureuil_vue_d_en_bas La fameuse cage à écureuil, avec un homme à l'intérieur qui fait tourner la roue.

 

Par contre, les pollens m'ont mis le grappin dessus. J'ai depuis ce matin les yeux explosés, les paupières qui démangent très fort, sinus bouchés, voix rauque, éternuements... c'est parti pour moi.

MAIS on a eu zéro vomi. Elle est pas belle, la vie ?!

...

 

 

 

Posté par Mimi Je Reve à 19:24 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
dimanche 15 avril 2007

Sportifs en herbe

Début mai aura lieu la rencontre inter-écoles de course longue, autrement dit le "cross". Nous nous entraînons donc tous les vendredis, enfin, eux surtout, moi j'encourage et je tiens le chrono, c'est pas fastoche mais je ne m'en sors pas trop mal...
Les CP doivent courir 10 minutes, et les CE1 onze. L'an passé les CP ont ramené la coupe, meilleurs CP devant ceux des autres écoles, wouahou !, mais à mon avis cette année... c'est pas gagné, vu l'enthousiasme de certains... mais bon... on fait des jeux, des équipes, pour relancer la motivation, ce n'est pas efficace chez tout le monde !

Genre E. qui est à mon avis réellement persuadé que je ne le vois que quand il passe devant moi, et se remet à marcher dès qu'il m'a dépassé (c'est bien connu, les yeux de maîtresse ne peuvent pas le voir de l'autre côté d'un terrain... totalement nu, pas un arbre, pas un poteau, pas un bosquet entre nous.) Quand il arrive à ma hauteur, il accélère à fond, dès qu'il m'a dépassé il marche, épuisé. Impossible de lui faire comprendre la notion de régularité...

Genre H., qui à chaque fois qu'il passe davant moi m'énumère un bout de son anatomie, "j'ai mal au genou, au doigt, à la cuisse, à l'épaule, au poignet, à l'oreille, à la cheville, au ventre, aux cheveux, au cou, etc," désespérant de trouver le point précis qui me fera céder et l'envoyer s'assoir à côté de S. qui, elle, a vraiment une entorse...

Genre Q. qui trouve très drôle de caler son pied pile derrière la semelle du copain juste devant lui, provoquant déséquilibres et chutes. J'ai super envie de lui faire la même chose... (mais je peux pas....)

Genre P., qui me demande à chaque tour combien de minutes il reste, mais qui, une fois que je dis que c'est terminé, enchaîne 4 tours de plus....(je ne les comprends pas bien-bien, parfois)(surtout elle, d'ailleurs)

Il y a aussi le pauvra A., volontaire et motivé, mais qui se viande à chaque entraînement pile au même endroit, tout plat, sans obstacle, juste au sortir d'un virage... (bon, son copain Q. a certainement dû l'aider la première fois). N'empêche que je serais lui, je ferais un crochet pour éviter l'endroit en question... sinon on va vite être à court de désinfectant et de pansements !

Heureusement il y a quelques loulous qui s'appliquent et ont bien compris comment respirer et se réguler, ne pas aller trop lentement non plus, s'encourager les uns les autres... 2 ou 3 d'entre eux devraient même se tourner vers l'athlétisme, ils ont une sacrée foulée. Et puis les CE1, forts du souvenir de la coupe de l'an passé, sont ultra-motivés.

A la fatidique question : "Et toi maîtresse, t'en faisais du cross à l'école quand tu étais petite ?", je réponds oui.
A la question : "Et t'étais bonne ?", je réponds que je n'aimais pas bien ça mais que je faisais du mieux que je pouvais.
On n'est pas très loin du mensonge... parce que je dé-tes-tais carrément !

Et je constate que l'ambiance générale pré-electorale affecte tout le monde...
L. par exemple se serre fort le ventre, souffle à fond, visiblement il a mal mais ne ralentit pas. Lorsqu'il passe à ma portée je lui demande :
"- Tu as un point de côté ?
- Non, c'est un point de centre."

...

(hé hé hé hé...!)

...

Posté par Mimi Je Reve à 11:48 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
mercredi 11 avril 2007

Jeudi 12, réveil 6h30

Alors voilà : vous pouvez vous gausser, mais demain... c'est la rentrée.
En une dizaine de jours, j'ai fait un après-midi de corrections en retard, me suis avancée pour l'école, je n'ai pas ouvert un seul des bouquins que j'aimerais terminer, j'ai bidouillé sur l'ordi avec maman et on a retrouvé les photos perdues, et on a même écrit du texte sur une photo, waouh !, on est remontées dans le classement du Légionnaire, j'ai flemmardé, traîné en ville, j'y suis allée super mollo sur le chocolat, j'ai trié des gros tiroirs de papiers anciens, de bulletins de terminale, de mots doux et de mots pour rire, de poèmes, de coupures de journaux avec les équipes de foot locales (d'il y a 20 ans...), me suis battue avec le chat pour lui faire avaler le vermifuge (Chat-0, Mimi-1), j'ai avancé dans mon point de croix mais pas au point de finir, quand même, et pis surtout j'ai vu les copines-qui-habitent-loin et leurs rejetons, et ça pousse ça pousse, (ça nous pousse, je trouve), me suis promenée à la campagne et ai bien profité de la compagnie...

Bilan :
J'attaque donc demain avec un MAXI coup de soleil, le tout premier de 2007, pommettes-front-nez-décolleté, bien rouge, pas tomate parce que je n'ai jamais vu de tomates de ce rose-vif là, plutôt viande saignante t'vois... non je n'avais pas mis de crème, c'était pas la plage non plus, juste la campagne, le plein air et le beau temps ! J'espère que ce sera atténué demain parce que là franchement... c'est pas super joli, et pis ça chauffe aussi !
Demain aussi j'accueille mon petit nouveau. ça doit me travailler quand même, ça fait deux nuits que j'en rêve.

Mais surtout, surtout, je n'ai pas trouvé le temps de me fabriquer des boucles d'oreilles vertes.
Pffff, non mais à quoi ça sert les vacances, j'me demande, hein ?
;-D

...

Posté par Mimi Je Reve à 22:16 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
mardi 3 avril 2007

C'est les ouacances, dis donc !

Contrairement à ce que disent certaines radios quand elles annoncent un temps superbe la semaine prochaine, ça tombe bien car les vacances commenceront, ou les bandes-annonces-télé des programmes-jeunesse qui prévoient un allongement de leurs temps d'émission dès la semaine prochaine spécialement pour les vacances, petits écoliers veinards, et ben... les vacances ce n'est pas qu'à partir de la semaine prochaine, justement, mais dès cette semaine-ci pour les habitants de la zone A. (Je ne dis pas que les programmes jeunesse devraient s'allonger dès maintenant, non, qu'ils aillent jouer dehors !, et je sais bien que vu que la période des vacances s'étale sur 4 semaines pour couvrir les 3 zones, les programmateurs-télé visent les 2 semaines du milieu, et comme l'ordre des zones change tous les ans... c'est donc équitable).
Mais, messieurs de la météo de la radio, ya pas que les petits parisiens qui vous écoutent ! Et du coup, dans mon coin en tout cas, les habitants de la zone A passent un début de vacances sous la flotte, merci beaucoup hein ! (moi j'm'en fiche, mon brushing ne craint rien de chez rien, au pire je pourrais peut-être vaguement onduler ?)
Bref, je sais plus ce que je voulais dire...

Ah si : je suis, donc, en ouacances ! pour une petite dizaine de jours, yipppie yeaaaah !

Certes je viens de passer 2 aprèm' à l'école pour préparer toute le semaine de la rentrée, ainsi que pour trouver une nouvelle disposition des tables étant donné que j'accueille un petit nouveau dès les 12 avril, cas spécial d'un petit garçon qui va passer direct de la grande section de maternelle au CP en cours d'année et qui apparemment sait déjà lire très couramment, manipule facilement les nombres avec des milliers (moi j'en suis à 49...), donc... mais qui côté graphisme a bien le niveau d'un enfant de 5 ans, n'est pas habitué à rester assis, aime par dessus tout jouer, et a du mal avec la socialisation... et ben on verra !
Ajouter une table de plus, outre le fait que j'ai dû en prendre une grande, il n'y en a plus de petite dans l'école !, a été digne d'un casse-tête chinois... j'attends de voir avec la marmaille en place parce que là, à vide... je suis pas sûre de la solution choisie  !

Mais l'important c'est : je suis en ouacances, (ouais, j'insiste, et alors ?), et dès demain je prends mon sac, mes nouvelles-chaussures-de-cet-après-midi, mon gremlins dans sa cage, les 6 bouquins que j'ai entamé depuis 2 ans, direction domicile parental et dorlotage de leur grande fifille. (D'ailleurs je viens d'apprendre qu'ils ne sont pas là demain, ça commence bien !) Maman m'a chargé de retrouver sur leur ordi toutes ses photos qui ont apparemment disparu depuis qu'il a buggé la semaine passée, je ne suis pas bien sûre que ce soit dans mes cordes... mais bon. Pour ma mère, il n'y a que moi qui peut dompter la machine, c'est vous dire si on n'est pas rendus... hu hu hu hu ! Je laisse le mien d'ordi ici, il va falloir partager le leur en 3, ou même 4 si la frangine vient passer le we. (Et quand papa squatte son ordi, il fait pas semblant, pffff.) Service minimum donc, décrochage qui aère la tête, revoir des gens pas vus depuis longtemps, ciné, jeux de société en famille, boucles d'oreille en perles (il m'en faut des vertes, ab-so-lu-ment), et puis ce pour quoi je suis incontestablement très douée...  la super glandouille.

Bref, tout ça pour vous dire que... je passerai vous voir de temps en temps, bien sûr, histoire de vous narguer un peu (non, pas taper !), mais ce sera tout... c'est que j'ai du pain sur la planche, moi : le repos !

...

PS : j'ai trouvé ce matin dans ma boîte aux lettres, la vraie de la Poste, ... tadadaaaa... un carambar et 2 ballons de baudruche. Je rêve ! Soit mon facteur est un farceur, soit ce sont les enfants du début de la rue... ?
Donc, j'ai mangé le carambar, et j'ai gonflé un ballon. Qui ne devrait pas survivre bien longtemps aux griffes qui traînent...
Et ben le carambar, j'avais oublié, mais... ça colle aux dents. Vach'ment. Ah si si si si si !

...

Posté par Mimi Je Reve à 22:28 - - Commentaires [21] - Permalien [#]