lundi 26 mai 2008

Coïncidence, coïncidence...

Quand je quitte mon espace administrateur chez Canalbloug, après avoir posté, ou jeté un oeil sur les mots-clés (parfois... comment dire... bizarres, quoi ! Y'en des gens qui ont des requêtes zarb' sur les moteurs de recherches, nan ?) amenant en ces lieux quelques brebis égarées, quand je quitte donc et que j'atterris sur la page d'accueil j'aime bien cliquer au hasard sur les titres de notes référencées qui viennent juste d'être publiées à ce moment-là.
Le rapport du texte avec le titre, découvrir de nouveaux lieux, des nouvelles d'une famille inconnue, une foule de scrabookeuses, de tricoteuses, de brodeuses, des photos de voyage, des délires, des trucs bizarres parfois, ou tristes, parfois tomber sur un truc connu... J'aime bien, cliquer au hasard. Au hasard du titre, surtout.
J'en étais là, cette fin de matinée d'un mercredi d'octobre, me déloguant de mon chez-moi et cherchant un titre accrocheur.

"Les nausées, c'est plus fort que toi", disait celui-ci. Original. Et puis la veille, j'avais eu une bonne migraine, de celles à qui j'attribuerais bien 8,5/10, avec nausées au début comme d'hab', concert de marteaux piqueurs en sol majeur tempe droite ET gauche, grignotage du cervelet par petite cuillère et tête dans la cuvette vers la fin, (ça c'est plus rare, c'est seulement dans celles qui dépassent 8/10), mais là c'en était une bien quand même, si si.
Alors, peut-être allais-je trouver des idées pour soulager ces fichues nausées annonciatrices de migraine, qui sait ? Vite, jeter un oeil !
Je clique. Plutôt un blog d'heureuse future maman, à vue de nez, bon, ok, c'était certes plus que prévisible. Tiens, c'est rigolo, c'est dans le même style que le blog de ma belle-soeur, (Petit-Scarabée) mêmes couleurs douces, même style d'écriture, même genre de mise en page et de bannière, sous-titre : Couple lyonnais à la découverte de la parentalité (tiens, la même ville que ma belle-soeur et mon frère ?! là ça m'interpelle carrément), euuuuuh, le pseudo, il est où le pseudo de la propriétaire de ce blog inconnu ??? Fébrilement, j'ai cherché, croyez-moi !
Heureusement que j'étais assise quand j'ai trouvé.
Puis comparé les adresses-mail, nan paske les pseudos, après tout, ça peut faire doublon, y'a qu'à voir le nombre de Mimi's originales sévissant sur la toile ! Mais une adresse-mail, ça ne trompe pas...

SCHBLAM.

J'vais être tata, j'vais être tata !!!!!

C'est pas une put*ù§£# de coïncidence, ça ?!!!!
(Sans déconner, les gars ?!!)

Je me souviens avoir eu envie d'appeler la frangine immédiatement pour lui faire part de ma découverte inopinée ET de la bonne nouvelle, et en même temps de dévorer tout ce nouveau blog, tout en n'en revenant pas de cette coïncidence de fouuuu à cause d'un simple clic à partir d'un titre... (8 mois après, je n'en reviens toujours pas !) J'ai choisi de lire le blog en diagonale vite vite, pour pouvoir donner le plus d'infos possibles à la frangine.
Je me souviens de la frangine au téléphone, et de son cri "ON VA ÊTRE TATAS, HIIIIIIIIIIII, ON VA ÊTRE TATAS !!!" Elle devait être en train de sauter partout dans l'appart...

Elle devait justement recevoir frère et belle-soeur dans la semaine. Alors je me suis incrustée, je voulais absolument être là, malgré les 150 bornes, des fois qu'il y ait annonce officielle... qui sait ?
Il a fallu attendre quasi le dessert (arrrgh !) avant qu'ils ne nous lâchent le morceau, arffff, dur dur de faire comme si de rien n'était ! Et en même temps je me disais qu'elle ne voulait peut-être pas que nous découvrions ce blog, et en même temps, puisque c'était fait (et totalement innocemment en plus !) je ne pouvais pas ne pas le lui dire et faire comme si je ne savais pas...
ça a donné un dialogue du genre :

Bousier : - Au fait, vous préférez qu'on vous appelle tonton ou tata ? (ça c'est de l'annonce, notez, hein ?)
(regard de connivence entre frangine et moi): - Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiii, on va être tata, on va être tata !
Moi, discrètement à PetitScarabée: - Au fait, t'aurais pas ouvert un autre blog...???
Elle : - QUOI ??????????? Mais comment tu sais ????
Moi : - Ben...

Elle a cru s'être trompée de lien peut-être, en laissant un comm' ici. Mais non, même pas.

Trop-for-te, Mimi Je Rêve.  :-D
(Future tata de son état.)

C'était début octobre. Et là, depuis une semaine, on attend que mini-nièce pointe le bout de sa frimousse...

Hiiiiiiii, je vais être tata, je vais être tata !
Bon courage aux futurs parents, et gros gros bisous à eux.

Posté par Mimi Je Reve à 22:40 - - Commentaires [36] - Permalien [#]