Bon, d'accord, je vous raconte la suite... :-)

Une des collègues de maternelle a une fille qui travaille dans une pépinière, et celle-ci avait recueilli en septembre -2008- une portée de chatons apportés là, dans la pépinière, un par un par leur mère, qui ensuite n'était plus reparue. Incapable de résister, âme de st Bernard, elle a alors pris chez elle la portée, les a nourris au bib et lait maternisé toutes les 4 h jour et nuit bien sûr, a réussi à en sauver 3 sur les 5, et s'est ensuite occupée de leur trouver un foyer. Ma collègue me parlait souvent de ces petits chatons abandonnés, sans doute pour me motiver à en reprendre un, mais étant encore sous le coup de la disparition de Bulle à peine un mois avant, c'était beaucoup trop tôt pour moi. Et puis ayant toujours eu des femelles, je ne voulais pas d'un mâle. Pourquoi, aucune idée, l'impression qu'une femelle serait davantage câline peut-être, bien que plusieurs personnes m'aient dit que ça n'était pas forcément pas le cas.

Un dimanche soir, 17 novembre 2008 très exactement, 20h, déjà en pyj' je regardais Lilo et Stitch en mangeant une pizz', (ça c'est de l'emploi du temps d'instit qui a terminé ses corrections !) quand ma collègue me téléphone. Sa fille est là pour le we avec ses 3 chatons, ils ont 8 semaines, et il lui en reste un à caser. Ouais mais non quoi, vraiment non, c'est trop tôt, et si Bulle revenait ? Et ma collègue insistait, vantait les mérites du dernier petit mâle, et finit par me dire "Alleeeeez, viens au moins juste les voir, ils sont trop beaux".
Tu parles, si je viens les voir... c'est cuit, obligé !!!

Je me suis rhabillée et je suis allée les voir, bien sûr. Je suis revenue 1h plus tard avec un tout petit truc miaulant dans la voiture. Tout noir, mais à rayures. Si si si, entièrement noir, mais avec des rayures de noir clair et de noir foncé.

                                DSC02343
(Zéphyr, Zeph', Zouph', Zouzou, Zouz', Zouzouille, Zou, El Zouz', Petit-bébé-chat, Minou-joli...)

Mini-machin ultra-câlin, n'ayant absolument pas peur des humains puisque élevé et nourri par eux depuis sa naissance. N'ayant pas lui non plus appris à rentrer ses griffes en jouant... aïe.

Et derrière ces moments de découverte de la vie avec un chaton, pas de tout repos !, la culpabilité.
Et si Bulle réapparaît, qu'est-ce qu'elle va penser ? Que je l'ai remplacée bien vite...
Et la cohabitation ne sera pas possible, non pas à cause de Zéphyr qui n'a absolument pas davantage peur de ses congénères que des humains, bébéchat vivant au pays des bisounourschats, copain avec tout le monde. Mais bien à cause de Bulle et de son fichu caractère.

Un Zéphyr pot d'collle, curieux, maladroit, et troooop mimi.
Toute petite chose assise au milieu du couloir, m'interpellant à coup de "Miiii miii miiiii..."  craquants, confondant mes jambes avec un tronc de palmier, ou s'aggripant le long des habits pour venir s'enfouir le museau dans mon cou, à tétouiller en ronronnant.
Il était si petit que pendant les 10 premiers jours il ne pouvait même pas monter tout seul sur le lit ou sur le clic. Du coup je craignais qu'il tombe en essayant d'en descendre...
J'avais tout le temps peur de l'écraser, surtout la nuit. 

Un soir d'ailleurs, en rentrant j'ai balancé mon cartable sur une pile de sacs traînant dans le couloir, puis j'ai appelé mon mini-chat. Pas de réponse, pas de mouvement dans l'appart'.
         ???
Et puis tout d'un coup j'ai vu la pile de sacs remuer, et un petit museau à moustaches s'extraire difficilement de dessous mon cartable... pôv p'tit Zouzou, presque écrabouillé !
La première fois que j'ai voulu le vermifuger, l'emballage recommandait de ne pas administrer aux animaux de moins de 1 kg, alors je l'ai pesé dans la balance de cuisine : 800 g à peine, la mini boule de poils noirs !

Un Zéphyr, ça laisse souvent sortir un petit bout de langue toute rose pendant qu'il dort. Ce qui ne donne pas l'air malin... mais est assez drôle à voir ^^

Mais un Zéphyr, contrairement à une Bulloche, ça s'attaque à la tapisserie, aux plantes vertes. Et aussi aux posters, aux lampes, aux téléphones s'ils sonnent, aux mouches, aux ceintures, aux stylos, aux semelles, aux cheveux, aux boucles d'oreilles, aux ceintures, aux pendentifs, à tout et n'importe quoi...
... mais qu'est-ce que c'est câlin !

Maintenant qu'il est adulte, -et oui, un an déjà- mon Zouzouille n'est plus du tout un tout petit truc. Il est même très grand pour un chat, et debout sur les pattes arrières il sait ouvrir les portes.
Mais tu ne sortiras pas minou joli, NO WAY, c'est dangereux la ville pour un chat... -merci à l'inventeur du verrou-

Il joue beaucoup bien sûr, sans les dents mais avec les griffes, ne craint pas lui non plus le brumisateur d'eau mais la vue de la bombe de déo est toujours aussi efficace qu'avec sa prédécesseuse. Il veut absolument attraper le linge dans la machine pendant qu'il tourne, et patine à toute berzingue des 2 pattes sur le hublot. Il raffole lui aussi de la compote, et par dessus tout des prunes et abricots, je suis obligée de lui en mettre un peu dans une coupe à côté sinon il me chipe carrément mon fruit. Par contre il se fiche de la salade, et se damnerait pour du jambon. Il a peur de monter sur le rebord de la fenêtre. Quand il était petit, il pleurait carrément -et je ne savais pas qu'un chat pouvait réellement pleurer- quand je passais la porte, je l'entendais jusqu'en bas des escaliers.
Il est toujours tout noir bien sûr. Très noir. Si noir, entièrement noir, tellement totalement noir que comme le dit le frère d'un de mes fillots, quand il ferme les yeux on ne le voit plus... ^^
On distingue encore sur ses cuisses les rayures de différents noirs, selon la lumière.

Et il cause, il cause ! Il miaule, roucoule, râle, réclame, pioune, s'insurge, gramouine, discute, interroge, répond, enjôle...

Il continue de venir caler son museau dans mon cou pour s'endormir, et d'envoyer valser le téléphone dès qu'il sonne. Si vous m'appelez et que le répondeur vous coupe en plein message, vous saurez pourquoi !

                            DSC03137
Non seulement il a viré le socle du téléphone, mais en plus il est amoureux de ma lampe. Il va me la bouffer, oui !!!

...

Et je n'ai toujours pas trouvé le temps de regarder la fin de Lilo et Stitch.