Je pensais qu'on touchait au but, et que mon appel de ce matin ne serait qu'une formalité.
J'y ai cru.
Réellement.
Je viens de tomber de haut... Je suis assez vénère là, et c'est pas bien mon genre pourtant.

AAAAaaaaAAAAaaaaaaaAAAArrrrggghhh.

Les débuts se trouvent , , et pis ,  et enfin (au cas z'où) :

Donc on en était resté début juillet, un expert devait passer dans les 15 jours constater que ma voisine et moi avions bien 2 compteurs différents, pour 2 apparts différents, et en relever les numéros. Des compteurs. Sauf que si mon compteur à moi se situe en accès libre dans l'impasse, celui de ma voisine se trouve dans sa cave et nécessite donc sa présence chez elle pour que l'expert puisse y accéder. Et donc, forcément, une prise de rv, sachant que ma voisine est commerçante et qu'au niveau horaires, pas fastoche de se caler.

Bref bref.

Début août je reviens passer une journée ici, histoire de récupérer des chaussures fermées que j'avais oublié d'emmener (et partir camper sans chaussures fermées en pleine Lozère me semblait un peu risqué, je n'avais pas tort, les baskets sont juste indispensables une fois la nuit tombée :-)
J'en profite pour faire un tour en ville, et oh ben tiens, je tombe pile sur ma voisine qui prenait sa pause à une terrasse de café. Bah elle n'avait de nouvelles ni du fameux expert, ni de GDF directement. On décide alors d'un commun accord d'attendre la fin des grandes vacances.

Toute fin août, de retour chez moi, toujours pas de message sur le répondeur du fixe, pas plus que je n'ai eu d'appel sur le mobile d'ailleurs, genre " Ayé madame JeRêve, on a résolu votre problème !"  Wouaouh comment ça m'aurait fait plaisir... mais nan, et zéro courrier dans la boîte aux lettres non plus.
Je passe voir la voisine, toujours pas de nouvelles de l'expert fantôme, on est donc toujours au point mort.

Donc je rappelle gdf, je réeeeeeeexplique toute l'histoire (grrrrrrr...), m'étonne que personne n'ait eu de nouvelles depuis juin. Ah tiens, eux aussi s'étonnent (quand même !) et la dame me certifie qu'elle classe le dossier en "urgent" (ce qui avait soit-disant déjà été fait fin juin il me semble...), on aura des nouvelles très bientôt (hin hin hin).
La dame que j'ai au téléphone conclut que ce qui serait bien aussi, si c'était possible, ce serait qu'on se mette d'accord avec ma voisine pour les appeler ensemble, chacune avec notre numéro de compteur, comme ça on avancerait plus vite. Ben tiens, pis on va faire votre boulot, aussi...

Je fonce chez la voisine, la réveille de sa sieste pendant son jour de congé la pauvre, lui raconte, elle n'a pas le numéro de son compteur, il faut redescendre à la cave, ancienne cave à charbon, sans lumière, elle elle ne veut pas y aller parce que ces escaliers sont casse-g... et son mari s'en chargera et ils rappelleront gdf.
OK.

Quelques semaines plus tard, nous nous croisons dans sa boutique, et, gloria, elle m'annonce que depuis que nous nous sommes vues la dernière fois, l'expert est passé. Yiiihaaa. Il y a eu des couacs, la première fois il s'est pointé sans rv au moment où ils partaient au boulot, puis il est revenu, finalement tout est bon, il a relevé leur numéro puis est allé relever le mien, tout va rentrer dans l'ordre. J'ai très envie, à la fois de faire un triple salto arrière, et aussi de rappeler gdf tout de suite pour leur demander pourquoi ils ne m'ont pas prévenu que tout était rentré dans l'ordre, et où en est la résiliation de mon compte qui soit disant devait être rouvert sans frais (manquerait plus que ça.)

Sauf que dans ma grande mansuétude, je décide de leur laisser un peu de temps pour me contacter, on entend parler de grèves à la poste, ça va sans doute arriver. Ça va arriver, hein, n'est-ce pas...??????

Septembre s'achève, octobre arrive, avance doucement, et nous voilà le 24, je ne sais toujours rien officiellement. Ce matin je décide d'appeler. Je veux juste qu'ils me confirment que mon compte est bel et bien réouvert à MON nom, que ma consommation sera payée par moi, et que le numéro de compteur de la famille R. est bien attribué à LEUR dossier et leur consommation itou.

ARF.

Le temps de tout réeeeeeeeeeeeeeeeexpliquer à la nouvelle dame que j'ai au bout du fil, qu'elle me redemande mes coordonnées (client, domicile, téléphone, compteur), qu'elle me demande de patienter le temps de relire l'historique des conversations notées dans mon dossier (et là c'est loooong), et déjà... je sens que ça coince.
- Ah non madame, votre compte est toujours noté comme résilié.
HEEEIINNN ???
Je rerésume, le passage de l'expert chez la voisine, etc, elle me redemande de patienter parce que là il faut qu'elle demande à son chef. Je déclenche le chrono de mon mobile pendant ce temps : 7 loooongues minutes avec le "jingle" gdf en boucle dans l'oreille, largement le temps de travailler ma zenitude...

Elle revient. Elle est désolée, mais en fait, selon sa fiche c'est avant que mon numéro de compteur était bon et c'est depuis le passage de l'expert que ça ne correspond plus.

Euuuuh ????

J'avoue, là j'ai eu un moment de blanc. Pis accessoirement, une 'tite décharge d'adrénaline.
J'ai demandé comment c'était possible, vu que c'est justement pour ça que l'expert était soit-disant passé, pour vérifier que nous avions bien chacun notre compteur avec chacun notre numéro !!!
Elle m'a assuré qu'elle comprenait que je m'agace, mais qu'elle même n'y était pour rien (ouais ben je sais bien), je lui ai assuré que ce n'est pas contre elle évidemment, mais que quand même, là là il y a un sérieux problème non ? Elle peut au moins admettre ça ???
- Je note la demande de réouverture de votre compte, sans frais bien évidemment.
- Et comment est-ce que j'en serai sûre, que j'ai bien à nouveau un compte ? Je vais recevoir un courrier ? A partir de quand je dois m'inquièter et rappeler, au bout d'un an et demi ???
- Quand vous recevrez la prochaine facture, madame.
- C'est à dire, quand exactement ?
- D'ici un mois je pense.   (ouéééé !)
- Et d'ici là, ce que je consomme continue d'être facturé sur la note de ma voisine ? Vous imaginez les relations de voisinage, là ? Cette histoire dure depuis le mois de juin, vous êtes d'accord avec moi qu'il y a un gros souci dans la gestion du dossier, non ???
- Je comprends votre colère madame, mais là je ne peux pas vous en dire plus.
- Et à qui je dois m'adresser pour en savoir plus, justement ? Pour être sûre que tout va rentrer dans l'ordre pour de bon cette fois ?
Là, pas de réponse. Je la remercie et lui dis au revoir sèchement mais poliment, elle me souhaite une bonne journée, je lui réponds que ça n'est pas parti pour, et je raccroche.

Sans déconner... pffff.

Je n'y comprend plus rien.

Demain je fais une lettre qui récapitule tout et j'envoie ça en recommandé à gdf pour avoir des explications, et j'ai bien l'intention de les appeler tous les 2 jours jusqu'à ce qu'il y en ai un qui me confirme que mon compte a bel et bien été réouvert.

Bien sûr, quand tu appelles, au bout du fil les interlocuteurs sont tout à fait gentils et compréhensifs, certes.
Sauf que tu ne tombes jamais sur la même personne.

Comment est-ce qu'une erreur de numéro de compteur, (et les erreurs ça arrive, ok on est bien d'accord, mais ça se répare !), alors qu'elle a été signalée dès le lendemain, a pu être traitée à la légère ainsi et traîner en longueur pendant 5 mois (et on me demande d'attendre un mois de plus d'ailleurs !) ???

Et si je n'avais pas eu l'audace de moi-même aller rétablir l'arrivée du gaz, je serais sans eau chaude (ni de chauffage maintenant !) depuis tout ce temps, et personne dans cette graaande entrprisene s'en serait inquiété plus que ça ? A aucun moment depuis 5 mois je n'ai eu la moindre nouvelle venant d'eux, à part pour me confirmer une résiliation que je n'ai jamais demandée...
Je trouve que c'est inadmissible.

J'ai dû appeler 6 ou 7 fois, (ça pour le coup c'est sur MA facture de téléphone n'est-ce pas !), à chaque coup on repartait de zéro. Si au moins le dossier était suivi par une seule et même personne, peut-être qu'on avancerait un peu mieux...?

Je suis dé-goû-tée. Et furax.

Tsssssss.