dimanche 20 décembre 2009

Miracle ?

Je vous ai déjà parlé de Fifi l'an passé, ici.
Elle s'était mise à progresser dès elle avait su qu'elle redoublerait, comme si ça la rassurait...
Et depuis cette rentrée en septembre, que de changements ! Fifi prend confiance en elle, elle arrive à replacer ce qu'elle apprend dans les leçons, elle lève le doigt et intervient. Ooooh, ses difficultés n'ont pas disparu, elle reste la plus faible de mon groupe de CE1, mais elle avance, peu à peu. Notamment en maths, les nombres jusqu'à 500 ayé, elle s'en dépatouille. Bon, à part la confusion entre 14, 40, 80 et 90, tout ce qui commence par "qua" quoi, et là moi je ne sais plus comment m'y prendre...!
Ce qui pose problème : plus précisément la mémoire, la maman s'arrache les cheveux sur les leçons mais comme on y revient souvent ça finit par s'installer, et puis les mots à apprendre par coeur, ouille aïe aïe aïe.. Sans compter quelques confusions de sons non résolues encore ce qui fait qu'elle ne peut même pas compter sur la phonétique pour les dictées, et notamment les dictées de mots.

Tous les lundis on commence par la fameuse dictées de mots qu'ils avaient à apprendre pendant le we, une dizaine, et régulièrement je leur donne à revoir pour le jeudi ceux qui ont été foirés. Et systématiquement Fifi a au moins 4 ou 5 mots à revoir. Parce que je ne veux pas lui en redonner 8 ou 9, j'enlève les plus difficiles, je suis persuadée qu'il vaut mieux revoir les objectifs et obtenir du bien sur 5 mots que du médiocre sur 9.

Et justement pour ce jeudi, Fifi -waouh, j'avais écrit son vrai prénom...:-D- n'avait "que" 4 mots à revoir:
une planète, la terre, un crayon, une maison -on a travaillé sur le son è, ça se voit ? ;-)
Sauf que jeudi, bah j'ai zappé le fait qu'il fallait que je la réinterroge, d'autant qu'elle était la seule, les 6 autres CE1 m'ayant fait un zéro faute sur leurs 10 mots, waouh. Et Fifi s'est bien gardée de me le rappeler, elle aussi...
Alors vendredi aprèm, sursaut, je demande à Fifi de m'écrire les 4 mots, qu'on soit débarrassés. Aïe, mademoiselle se bloque, j'insiste, je m'agace, je le sais pourtant que ce n'est pas le bon plan avec elle, mais bon parfois hein... Je lui suggère de revoir une dernière fois les mots dans son répertoire, puis de me rejoindre au bureau.
Et là, après quelques minutes de tergiversations diverses, elle finit par les écrire... correctement. Les 4. Outch.
Alors je lui demande si elle se rappelle comment on écrit "neige" ? Je sais bien que j'exagère, les mots étaient pour lundi, dans une heure nous sommes en vacances, il y a du bruit dans la classe parce que j'ai ordonné le rangement des casiers avec inspection finale à la clé. Mais qui ne tente rien n'a rien, après tout...?! Elle hésite, puis écrit neige. Tel que : N E I G E ... Et puis "femme", et "homme", elle se souvient ? Un par un, on refait la liste entière des 10 mots, et je n'en crois pas mes yeux...
Justes.
Tous.
WAOUH.
Je suis bluffée, et vu sa tête je crois bien qu'elle s'est bluffée elle-même la miss...
C'est la toute première fois qu'elle réussit ses 10 mots depuis le début de l'année -et l'année passée elle refusait carrément d'écrire pendant les dictées.-

C'est bien ça, les petits miracles du dernier-jour-avant-les-vacances-de-Noël ???

Je vous en souhaite tout plein à vous aussi, des petits miracles, particulièrement pour cette période qui arrive...

Posté par Mimi Je Reve à 20:20 - - Commentaires [15] - Permalien [#]

samedi 19 décembre 2009

Incognito

Récré. Tout est blanc, enfin !, certains s'appliquent à bâtir un bonhomme de neige, d'autres se poursuivent avec des boules de neige, d'autres encore font un concours de glissades, l'ambiance est nouvelle, ça change de d'habitude.
Devant moi, Juju a déroulé son bonnet sur son visage, jusqu'au menton, et ainsi complètement encagoulé il déambule à petits pas les 2 bras tendus en avant, façon colin-maillard. Il est aussi totalement débraillé, le pull trop court couvre à peine la ceinture du pantalon et le manteau complètement ouvert lui tombe des épaules.

- Juju, attache ton manteau, il fait froid.

Il stoppe pile devant moi et relève le bonnet, l'air extrèmement surpris:

- Rhooo, mais tu m'as reconnu, maîtresse ???!!! Mais comment t'as fait pour me reconnaître ?!!

Va savoir... ^^

- C'est à cause de ton écharpe. (Une écharpe fatiguée et boulochée bleue ciel, faite main, en grosses mailles irrégulières au point-mousse, un modèle assez rare...)

- Ah bon ? Ou alors c'est à cause de mes chaussures, non ? Si, ça doit être mes chaussures !

(Euuuh, non, autant les écharpes à force de les ramasser quand elles traînent en classe je commence à connaître les propriétaires, autant vos baskets, franchement... non !!!)

^^.

...

      neige3   

  ...........................................    neige4

Posté par Mimi Je Reve à 09:09 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
mardi 15 décembre 2009

Mardi, c'était... bien

Autant lundi a été épuisant, 4 heures de sommeil ne me suffisent décidément pas, j'aime pas quand je n'arrive pas du tout à me rendormir surtout quand je ne sais pas pourquoi, heureusement que c'est méga-rare ! Fatigue accumulée ces derniers temps, toux toujours, en plus j'avais oublié mes lunettes le matin, et pour une fois je sentais bien que j'en avais vraiment besoin, c'était duraille, heureusement j'ai une classe tip-top, quoi je l'ai déjà dit ? Même quand la maîtresse est crevée ils continuent de bosser et d'être gentils et sympas. (C'est pour consoler ceux qui en bavent un peu avec la leur, de classe,  bah quoi, les promos ça tourne, votre tour viendra, y'a pas de raison ! Et je savoure d'autant plus cetta année que je sais déjà par les collègues de maternelle que l'an prochain ne sera pas de tout repos...) - nan, le souci c'était bel et bien moi. Pendant les maths, je voyais même la lumière scintiller à la périphérie de mon champ de vision, c'était très désagréable, et je me suis même dit qu'il fallait peut-être que je diminue le café.
Ceci dit lundi Lili m'a donné matière à une note de blog, juste une excellentissime, que je vous garde pour plus tard... ;-)

Pis j'ai réussi à boucler mes bulletins lundi soir, enfin presque, ne m'en reste plus que 2. Me suis couchée tard à nouveau, un peu, j'ai peiné à m'endormir, à nouveau, mais ensuite, vrai dodo jusqu'à la sonnerie du réveil. Je suis une grosse dormeuse et parfois, quand j'accumule de la fatigue plutôt nerveuse, j'ai l'impression que je n'arriverais peut-être plus jamais (de la vie !) à m'endormir ou à me reposer. Un jour, faudra que je trouve le temps de terminer "Insomnie" de Stephen King, l'histoire d'un type qui peu à peu perd tout sommeil et finit par voir des choses étranges... enfin, du Stephen Presley King, quoi !

Et donc ce matin mardi, -je m'étais dit note courte juste pour résumer la journée, c'est pas parti pour, haheeem...-, réveil à 6 h, RV prévu avec la maman de Nono à 8h, et plein de choses à terminer pour la prépa de la journée avant 9h.
Pour la 2ème journée consécutive, collègue1, toujours très matinal, boulot de direction sans décharge oblige, a ouvert de grands yeux en arrivant à l'école après moi ... et les gens que j'ai croisés m'ont demandé si j'étais tombée du lit. :-)

A 8h50 une nuée de bonnets rouges de père Noël, et même de serre-têtes "bois d'élans" en feutrine et à grelots, ont franchi le portail. Les CM s'étaient donné le mot, ils avaient la banane d'une oreille à l'autre, fiers de leur petit effet.
C'était... inattendu, et super sympa à voir.

Parce que ce mardi était une journée un peu spéciale :  cet après-midi était prévu le pestac ssspppeccctttacllle de Noël offert par l'amicale laïque, avec goûter, venue du père Noël ET surtout de ses p'tits cadeaux.
Donc autant vous dire qu'on a travaillé le matin, certes, mais l'ambiance était un poil électrique tout de même... le sujet du spectacle, ou le père noël, les diverses commandes attendues, les espoirs, et re-le spectacle, revenaient tous les quarts d'heure. Mais bon, c'était un peu "leur" journée...
C'était... détendu.
Et à la récré, pleins de bonnets de père Noël qui jouent au loup ou à miss france -oui oui oui, avec une écharpe en papier, y'en a un qui fait geneviève, toussa :-)- un peu partout dans la cour.
C'était... rigolo.

A midi, le seul qui n'avait pas terminé son travail était Zézé. L'était pas bien fier, d'autant plus qu'il lui restait carrément 2 exos entiers ! Je lui ai demandé de revenir me voir sitôt sorti de la cantine pour finir. Il a débarqué tout penaud, et comme je voyais bien que si je le laissais tout seul en classe avec ses 2 exos de lecture ça allait durer tout le reste du temps de midi, je lui ai fait signe de venir s'installer à côté de moi, qui travaillais en salle des maîtres. Il ne s'est pas fait prier... Un peu d'aide et de mise en scène pour formuler ses réponses, qu'il avait déjà en tête de toute façon. En 5 minutes c'était plié. Tout heureux d'être finalement déjà libéré, il a rangé ses affaires et s'est dépêché de sortir. Sur le pas de la porte, il a marqué un temps d'arrêt, s'est retourné vers moi, et rougissant, m'a dit :
- Merci pour m'avoir aidé, maîtresse...
Mais y'a pas de quoi mon Zézé...
M'a fait dresser les poils des bras, ce zozo !
C'était...

Et puis 13h30 est arrivé, tout le monde aux toilettes et hop, départ pour la salle des fêtes. En chantant. Les CM2 encapuchonnés de rouge, la bonne humeur générale.
Ils ont mis une sacrée ambiance, bon enfant c'est le cas de le dire, pas de mauvais esprit comme cela arrive certaines années quand les grands veulent faire les malins. Ben pas du tout aujourd'hui, c'était super.
Le spectacle en lui-même, bof, tour de magie bricolés genre-boîte-du-commerce-pour-les-apprentis-prestidigitateurs -et quand tu vois les tarifs des spectacles, bah bof quoi-, chansons pas trop adaptées pour les enfants, ventriloque dont on voit la bouche bouger... mais SUPER AMBIANCE ! Le type, elvis king presley ou plutôt dick rivers bedonnant, n'était pas top, mais il a su mettre l'ambiance et garder avec lui toute l'école. Il y avait une énergie dans la salle... Il a même réussi à me faire monter sur scène pour un tour de magie -bancale-,  c'est dire.... ! Bon, j'ai pas trop eu le choix en fait, quand toute l'école scande "la maîtresse ! la maîtresse ! la maîtresse !" ^^
Il a terminé le spectacle par une mini-boum, ils étaient déchaînés mais gentiment, même les minis-maternelles, et voir les 3 ans comme les 11 ans sauter en l'air en rythme -ou pas-, c'était excellent.
C'était... bien.

Le Père Noël était beau, il avait de vraies bottes de père Noël, il a pris les bisous des petits et les accolades des grands qui ont joué le jeu à fond.
Lili est allée lui dire à l'oreille que c'était plus la peine de lui amener le poney qu'elle a demandé, parce que depuis hier elle a 2 chats et qu'elle ne pourra pas s'occuper de tout le monde, en fait.
Puis cadeaux (livres bien sûr), puis goûter (mini-viennoiseries et jus de fruit), puis enfin retour à l'école au pas de course paskon était grave à la bourre, mais tout en chantant "We wish you a merry chrismas".

Et comme fait exprès, les flocons, tout petits d'accord, mais des flocons de NEIGE quand même, se sont mis à tomber pendant qu'on rentrait.
C'était... chouette.

De la pure bonne humeur de Noël.

C'était vraiment chouette.

Posté par Mimi Je Reve à 21:21 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
dimanche 13 décembre 2009

Just listen

15h30, retour en classe après la récré.
Riri me saute quasiment dessus.

- Maîtreeeeeeeeeesse, on va encore faire du travail ?
- Evidemment ! (Il reste une heure de sport, mais je sais très bien pourquoi il pose la question)
- Ben, on n'a pas sport, là, normalement ?
- Oui ?
- Donc on travaille plus, on peut ranger nos tables ? (quand on termine la journée par le sport, je fais préparer les cartables avant, comme ça à 16h30, hop, y'a plus qu'à.)
- Bien sûr qu'on travaille encore !
- Mais... on va pas en sport alors ?
- Si si si...    ^^
- Donc on travaille plus, on peut ranger nos trousses ?!
- Parce que le sport, ça n'est pas un travail ?
- Bah non !
- Ah bon ? C'est récré, alors ?
- Nan mais nan, mais c'est pas pareil, quand même... c'est pas du vrai travail !

Zézé intervient :
- Si, le sport c'est un travail, faut se concentrer, ça travaille l'écoutation pour savoir ce qu'il faut faire.

Pas bien convaincu lui-même par ce qu'il vient de s'entendre dire, il me lance un coup d'oeil, rougit et bafouille tandis que je redresse un sourcil interrogateur (juste un, oui) :
- L'écouta... Enfin, la consigne, faut bien l'écouter, quoi...
- "L'écoute", peut-être ?
- Eeeeerf, oui, c'est ça, l'écoute...

Ui ui ui mon Zézé, tu as raison !

Posté par Mimi Je Reve à 18:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
samedi 12 décembre 2009

Il ne faut pas (9)

Quand vous êtes sous sirop pour calmer la toux, avec consigne d'en prendre avant le coucher,
il ne faut pas, oooooh non il ne faut pas...

... se brosser les dents juste avant.
Bah sinon t'as plus qu'à recommencer après la prise du-dit sirop, hein !

Ne croyez pas qu'au bout de 20 jours de sirop je vienne seulement de m'en rendre compte, nan nan, en fait je ne me suis fait prendre que les 2 premiers soirs -quand même !-, mais c'est juste que je n'avais pas eu le temps de partager ce -ô combien- précieux conseil avec vous avant...

Voilà, c'est tout, bon we !

-> pour moi ce sera correction des évals et bulletinage intensif, aller cet aprèm' écouter ma chorale côté public pour une fois -je vais enfin me rendre compte de ce que ça donne quand on est auditeur !- et en me concentrant très fort, parce qu'il est inimaginable que je participe malgré moi en ponctuant chaque refrain d'une bonne quinte de toux, et pour commencer quelques courses, de Noël ou pas, si j'arrive à sortir de ce canap'...

Posté par Mimi Je Reve à 10:55 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
mardi 8 décembre 2009

Bulletin (de santé, scolaire,...)

Donc alors, puisqu'"on" demande des nouvelles de ma santé (merci à tous ceux qui se sont inquiétés, par un biais ou un autre, c'est très gentil !), alors alors alors...
... la gagnante est... Maévina, ui ui ui, c'est bien une infection pulmonaire. Bravo Maé !!!
Une pneumopathie, quoi, localisée côté droit (donc non, je ne rêvais pas quand j'avais l'impression d'entendre "bruisser"mes poumons quand je suis couchée), et, non, ce point dans mon dos sous l'omoplate droite n'est pas du tout dû au matelas, ni à ma mauvaise posture devant l'ordi, en fait.
Okayyyyyy.
Antibios cette fois, et sirop, encore, ça fait juste 2 semaines que je suis sous sirop, celui goût caramel mouais, celui goût fraise chimique écoeurante sucrée beuaaaark, là c'est encore un autre, surpriiiiise... pas encore testé ce soir.
A surveiller, mon terrain allergique versus l'antibio, parfois ça dégénère en petits boutons tout partout qui grattent....
Ouéééééé !

La toubib m'a proposé de m'arrêter, alors certes je tousse pas mal énormément beaucoup, mais je ne suis pas HS, nan nan, ça va, je ne me traîne pas, et à part côté voix et toux, donc, je ne peine pas en classe.
Alors très vite j'ai refusé... (Et déjà je regrette, un peu, pour le principe, quoi !)

Je sais bien pourquoi j'ai refusé : je n'ai pas terminé les évals de maths avec les CP, et je voudrais que ce soit fini vite pour boucler les bulletins avant les vacances, qu'ils repartent avec.

Pfffffffffffffffffffffffffffffffffffffff.
Mais puisque je vous dis que ça va bien, en fait !
:-D

Kof kof kof kof kof kof.

...

Ah pis tiens j'ai une question/sondage : qui connaît, et qui ne connaît pas, le mot "gauger", qui s'utilise plutôt sous la forme participe passé "je suis gaugé" ? C'est juste pour voir, proportionnellement, régionalement, toussa...
(Nan, moi je suis droitière ;-)  (quoi, pffff ?)

Posté par Mimi Je Reve à 23:04 - - Commentaires [32] - Permalien [#]
dimanche 6 décembre 2009

Indélébile

Nono est un passionné de crayons.
Il a toujours des tas de nouveaux stylos, brillants, nacrés, marqueurs, à paillettes,...
Heureusement il ne s'en sert pas pour travailler, juste pour dessiner quand il a un moment, de ce côté là il est réglo. Sa maman m'a expliqué qu'il fouille partout, à la maison, chez ses grands-parents, chez les tatas, pour dénicher de nouveaux (vieux) crayons. Parce que nono s'en fiche que ce ne soit pas des stylos neufs, ce qui compte c'est que ce soit des stylos différents d'un simple bille. Il fait même ses maths avec un vieux porte-mine avec une mine super épaisse comme avait mon papa quand j'étais petite, ceux qu'on pouvait tailler dans l'embout qui se démontait, et on avait alors de la poussière de mine plein les doigts...
Jusqu'à récemment Nono emmenait souvent ses chers stylos en récré, bien serrés contre son coeur à l'intérieur du blouson, avec un cahier ramené de chez lui. Enfin, il n'a plus le droit de les sortir en récréation depuis qu'il a gribouillé le mur derrière la poubelle, justement le jour où l'on travaillait sur le son "t" et qu'il m'avait proposé le mot "tag", dis donc...

Brèfle. Ils s'habillent pour sortir en récré, et Nono en profite pour montrer son nouveau trésor du jour à Juju.
- Regarde, t'as vu mon nouveau stylo, quand on écrit ça s'en va même pas si on le mouille dans l'eau !!!
- Ah ouais, c'est un stylo ouaterplouf ???

Nono a les stylos, Juju a le vocabulaire...

Posté par Mimi Je Reve à 18:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
vendredi 4 décembre 2009

Kof kof kof kof kof kof kof kof

Beaucoup de pharyngites/angines/etc à l'école,
un cas de "the" grippe chez collègue1,
lui même se traîne une bonne rhino depuis un moment,
plusieurs maux de ventres/dérangements intestinaux qui durent chez collègue2,
qui lui s'est cassé le petit doigt avec arrachement des ligaments, (!!!)
des varicelles dans ma classe, (ce qui est plutôt rare en élémentaire)
et moi...

...  et moi, moi, un point douloureux sur une amygdale m'a fait consulter la semaine passée, pharyngite pour bibi mimi aussi, plus un traitement pour calmer un début de toux sèche.

10 jours plus tard, c'est juste de pire en pire, une vieille deudeuche qui peine à démarrer, qui insiste, qui insiste... et qui finit par caler.
Les collègues s'inquiètent, les parents s'interrogent, les loupiots compatissent et prennent leur mal en patience en attendant que la maîtresse reprenne sa respiration en plein milieu d'une question.

J'ai failli m'étouffer en faisant la fiche du son "on" ce matin, je ne peux plus faire de longues phrases (euuuh, ça en temps normal non plus d'ailleurs en fait, il paraît  ^^), ni rire (c'est le pire je crois !), et encore moins interpeller à l'autre bout de la cour ces grands dadais qui jouent à s'auto-tamponner les uns les autres, les bras repliés contre la poitrine. Le pire c'est qu'ils sont tellement malins que quand tu en prends un sur le fait il s'arrête, mais les autres continuent tant que tu ne les as pas appelés un par un, arghhhhh.
Les surveillances de récré 4 fois par jour dans une cour très exposée au vent, et avec la super météo bien humide de cette semaine, ça n'aide pas, non plus, faut dire. Même si je suis très très bien couverte, je vous assure.
Je ne suis pas allée à la piscine cette semaine, ça n'aurait pas été raisonnable, ni à la répèt de chorale, et je ne participerai pas au "mini-concert" prévu dimanche, parce qu'à part parasiter le groupe avec mes quintes de toux, je ne servirai pas à grand chose. Et puis le point sur l'amygdale est revenu, je ne peux plus bailler à fond, ça fait mal. C'est super frustrant de ne pas pouvoir bailler gosier grand ouvert, d'ailleurs.

Brèfle, j'ai repris rv chez ma toubib. Ce qui fait 3 fois en 2 mois, et là on sort carrément des quotas habituels me concernant ! Et elle ne peut pas me prendre avant mardi soir...

Mais sinon ça va, hein, même si j'ai la voix bien bien cassée, je ne suis pas enrhubée, et pas du tout hors-service non plus (dopée café-vitamines-(chocolat), oui oui oui, c'est bien ça :-)).
Je tousse, énormément et plutôt bizarrement certes, c'est le bruit de fond qui est un peu zarb', mais c'est tout !
Bien tousser est tout un art, il faut savoir doser l'effort pour que ce soit efficace sans s'arracher la gorge et les bronches, je teste des tas de scénarios pour trouver le plus pertinent sur le plan rapport énergie déployée/soulagement obtenu. Je vais bientôt avoir un master en toux, moi je vous le dis !
Et je ne vous parle pas de l'entraînement acquis à la preste sortie du mouchoir anti-pulvérisations :-)
Bon, pas toujours encore assez rapide en cas d'explosion de rire faut dire, mais c'est de la faute à Nono, aussi, je n'anticipe pas toujours assez ses réponses (Travail sur les objets : En quelle matière sont faits les poils d'une brosse à dent ? Ben... en moumoute, maîtresse ! ^^)

Sur ce, m'en vais prendre mon sirop... (l'est pas bon, beuaaark)
Pffffffffffffffff.

Posté par Mimi Je Reve à 21:57 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
mardi 1 décembre 2009

Muf muf muf -re-

Hier matin, alors que Roro passe le portail je l'appelle :

- Bonjour Roro ! Dis-moi, ta blague sur la couleur du virus de la grippe, c'est toi qui l'as inventée ou bien tu l'as entendue quelque part ?

- Non non, je l'ai pas entendue, je...

- Ah ! C'est toi qui l'as inventée alors ?! (waouaouh...:-)

- Non, c'est pas moi qui l'ai inventée ! (petit sourire)

- Donc tu l'as entendue ! (oui oui oui, la maîtresse peut se montrer insistante :-) Chez toi, par tes parents, ou bien à la radio ou à la télé peut-être ?

- Non mais non, je l'ai pas entendue !

- M'enfin comment tu la connais alors ???

- Ben, en fait, c'est sur les yaourts que maman elle achète, y'a des blagues... Je ne l'ai pas entendue, je l'ai lue ! (sourire triomphant)

...

Aaaaaaaaaaaaaah...
Yaourts au carambar, peut-être ? ^^

Posté par Mimi Je Reve à 21:44 - - Commentaires [12] - Permalien [#]