CP.
Le texte de lecture du jour est au tableau, il a été décortiqué dans tous les sens, lu, relu et rerelu. Ils ferment les yeux, j'efface un mot "au hasard" -enfin, mon hasard !-, ils doivent retrouver quel est le mot manquant et surtout comment il s'écrit.
Sissi sait que je viens d'effacer le mot "garçon", et doit me l'épeler pour que je le réécrive à la bonne place.

- Il faut un G... A... ga... garrrr... un R... son, S... et O-N pour faire on.
GARSON.

Je m'adresse à la classe :
- Alors, est-ce que c'est bien écrit  /garsI/ ?
- Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !
- Et bien non, il y a une erreur, on peut lire  /garsI/  c'est vrai, mais pourtant ce mot ne s'écrit pas comme ça. Qu'en penses-tu Sissi, qu'est-ce qu'on pourrait changer ?
- Euuuh... On peut mettre un C à la place du S ?
- Ok, allons-y.
Et je remplace, au tableau : GARCON
- Alors, est-ce que c'est écrit /garsI/ cette fois ?

Ils froncent les sourcils, relisent, ah ben non, "C + O" ça fait /k/, en fait c'est écrit garCON, ça pouffe en silence, prfffrrrttttt ça alors alors, un gros mot, trop drôle...!

- Bon, mais il faut qu'on arrive à écrire /garsI/ quand même ! Comment va-t-on faire ? Est-ce qu'on doit ajouter une lettre ? Est-ce qu'il manque quelque chose ?
Les petits yeux scrutent le tableau, ça réfléchit, ça fume presque...

Soudain Lili jaillit -littéralement- de sa chaise.
- Je sais !!!!
Elle fonce sur le tableau et pointe le C du doigt.
- Pour faire garçon, il manque le petit truc qui pendouille en bas, là !

...

Ah, çaaaaaaa Lili, pour sûr, si tu savais...
;-D
(Est-il nécessaire d'ajouter que j'ai carrément et simplement explosé de rire...?)