(Si si je suis là, un peu débordée, en train de me liquéfier tiens comme c'est étrange, mais un peu là quand même... suffit que je trouve le courage de finaliser mes brouillons de notes, quoi !) (pis sinon spa grave, vous aurez les dernières anecdotes de cette fin d'année lors de la rentrée prochaine ;-)

Et une de plus.
D'année scolaire bouclée, je veux dire !

Dernière semaine en apparence tranquille (pas pour moi qui surnageais dans mes utimes corrections), boulot jusqu'au jeudi midi, (eh oui, je suis de celles qui refusent de faire simple garderie la dernière semaine), puis vidage des casiers et rangements divers jeudi aprèm, et hop, plus qu'un jour.
Ce dernier vendredi, journée tranquille itou, gamins supers (comme toute l'année, je suis très contente de garder la moitié de ma classe l'an prochain), quizz géant le matin :
Par équipes de 3, un CE1 et 2 CP. Plus ou moins équilibrées... plutôt plus, d'ailleurs, le hasard fait bien les choses parfois.
Les questions s'enchaînent,
épeler "sœur", (et attention au "e dans l'o", j'y tiens et ils le savent !!!)
calcul mental,
les oiseaux sont-ils des mammifères,
où travaille un meunier,
combien de côtés dans un triangle,
combien de secondes dans une minute,
quel nombre vient juste avant 380,
quel est le pluriel de "journal",
comment appelle-t'on la soeur de mon père : ma tante, ma nièce ou ma grand-mère ?
quelle couleur obtient-on en mélangeant du rouge et du jaune,
comment s'appelle la planète sur laquelle nous vivons,
où est le verbe dans "Paul porte une chaise",
j'ai 8 unités et 4 dizaines, je suis... ?,
comment s'appelle le petit de l'oiseau,
etc.

Au bout d'une vingtaine de questions, il est temps de terminer le quizz et de passer à autre chose, mais impossible de départager deux équipes. Ex-æquo questions après questions, il nous reste :
- les Girafes : Nini-Juju-Loulou
- les Lions : Lala-Riri-Nono
(Oui oui, ils se sont trouvés des noms d'équipe tout seuls ! La classe était une vraie savane.)

J'annonce que ce sera la dernière question (en espèrant très fort que ce soit vraiment le cas...)
"Ecrivez le mot exercice."

Les craies s'activent sur les ardoises (une par équipe).
Du côté des Lions, ça se chicane un peu. Lala, excellente élève, 100% de réussite aux éval' nationales, qui dévore les bouquins super épais et a une mémoire étonnante, Lala donc voudrait écrire le mot elle-même, elle n'est pas d'accord avec ses coéquipiers. Sauf que Nono ne veut pas lâcher la craie. Lala insiste, "Mééé c'est pas comme ça que ça s'écrit !", mais Nono et Riri font front, sûrs d'eux. Je me permets de leur rappeler discrètement que Lala est en CE1 et eux seulement en CP, que peut-être ils devraient lui faire confiance... Mais non, les p'tits gars ne veulent pas céder et empêchent Lala de toucher à l'ardoise.
La miss abandonne finalement la bataille, se recule contre le dossier de sa chaise en croisant les bras.
- Et ben faites comme vous voulez, mais si on perd ce sera de votre faute !
- Oui oui, répondent les compères, toujours déterminés et sûrs d'eux.

Ting tillilling !  Ouaich, c'est la minuterie de mon mobile qui fait le chrono... :-)
- Montrez les ardoises !
E-X-E-R-C-I-C-E.
Juste.
Les 2 équipes.
Hourras dans la classe, et Lala qui tente une disparition-par-glissade-sous-la-table...

Et le triomphe de Nono :
- HA ! tu vois qu'il faut pas d'accent !!! Quand même, on l'écrit presque tous les jours dans les devoirs alors quand même je le sais bien, hein !

:-D

Et puis, cher Nono, tu l'as recopié un certain nombre de fois cette année quand tu l'avais mal écrit, aussi...
Bouououh, vilaine maîtresse qui fait réécrire les mots 10 fois quand il y a une erreur de copie alors que le modèle est au tableau, et qu'il faut surtout apprendre à se relire attentivement...
Krrr krrrrr krrr.
Au moins, ça sert pour le dernier jour !
Et puis c'est bien, d'être sûrs de soi.
Bravo mes p'tits gars !

J'ai fini par déclarer les Lions et les Girafes officiellement ex-æquo.
Bien obligée.