lundi 21 février 2011

Il ne faut pas (15)

Quand la veille, entre 2 encollages de murs pour que papa puisse papiéter et maman assurer les finitions (merci papa et maman !) et le briquage des placards et étagères, tu t'es bien esquinté la paume de la main et l'intérieur du pouce à monter tes nouveaux chevets avec un simple tournevis et des montants de bois récalcitrants, et que donc tu t'es bien promis que le lendemain tu penserais à apporter ton tournevis électrique,

quand à 6h du mat soudainement tu as eu une illumination et que tu t'es levée exprès pour mettre à charger le-dit tournevis,

quand le lendemain, au moment de partir, tu te rends compte brutalement que le tournevis est toujours en charge alors qu'il serait temps qu'il rejoigne un sac,

quand tu jubiles d'imaginer comment ça va aller trop bien pour terminer les tables de chevet, surtout ces petites vis en dessous difficilement accessibles mais comme ton tournevis électrique il peut se couder tu vas enfin pouvoir les serrer correctement,

alors il ne faut pas, ooooooh non il ne faut pas...

... oublier d'emmener -aussi- la mèche du tournevis électrique.

Pfffffffff.

Il a bien fallu que je les serre à la main quand même (aïe aïe aïe bobo les mains !)... et même 2 fois pour le 2ème chevet, quand je me suis rendue compte qu'il y avait de gros noeuds dans le bois sur le devant, que je pouvais tout à fait mettre derrière, à condition... de la démonter pour la remonter dans l'autre sens. Et avec les petites vis planquées, super.

M'enfin, la salle est papiétée, les chevets sont montés, par contre il me reste encore bôôôôcoup de cartons à remplir et une grosse pile de corrections aussi d'ailleurs... J'y retourne !

Posté par Mimi Je Reve à 20:17 - - Commentaires [15] - Permalien [#]

mercredi 16 février 2011

Tadaaaaa !

Ce matin,
34'17'' de communication avec edf pour ouvrir la nouvelle ligne.
35'28'' avec mon opérateur internet pour, au départ, juste transférer ma ligne internet, et au final créer un nouveau numéro de téléphone, parce que ce qu'on se garde bien de nous dire quand on délègue à un autre opérateur c'est que eux n'ont pas les moyens techniques de transférer une ligne en cas de déménagement. Donc il y aura forcément changement de numéro de tel fixe, même en restant dans la même ville. Super... du coup, il y aura carrément résiliation je crois, quitte à changer de numéro !

Ça semble simple quand il s'agit de créer un nouveau dossier, au bout du fil les interlocuteurs étaient détendus et semblaient compétents. Par contre la suite... bah on verra ! C'est pas comme si j'avais été échaudée l'an passé avec un certain gdf, non plus !!! ^^
C'est pas comme si, non plus, y'avait déjà eu pas mal de stress, d'attente et de multi-report pour la signature chez le notaire ce dernier mois...

Bientôt je vous raconte tout, promis.

Pour le moment, le déménagement étant fixé au 26 février, j'ai le nez dans la poussière, les sacs, le tri et les cartons (et le plâtre, le papier-peint, la projection de la peinture du plafond qui atterrit sur les chambranles des fenêtres, etc...)
Bref, à la bourre-bourre-bourre... sans parler de l'école à côté. Plus du tout le temps de rédiger les idées de notes au fond des tiroirs, alors...

Alors, ... be back soon.
SI les coups de fil de ce matin sont assez fructueux pour pouvoir brancher l'ordi et me connecter !

Posté par Mimi Je Reve à 14:25 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
vendredi 11 février 2011

Message

9h02, nous venons d'entrer en classe.
J'attends au bureau qu'ils s'installent avant de pouvoir faire l'appel pour la cantine.

Lili a quitté le blouson et vient se planter pile devant moi.

- Maîtresse, tu peux lire ce qu'il y a écrit sur mon tee-shirt ?

                               maud


Ouais ben, on verra...
:-D

Chipie, va !

Posté par Mimi Je Reve à 21:58 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
dimanche 6 février 2011

Logique

Il reste 10 minutes avant l'heure de la sortie, pour une fois que je ne suis pas à la bourre dans ma journée !!!, je lance un jeu de vocabulaire qu'ils adorent : tout le monde debout derrière sa chaise, ils doivent trouver un par un quelque chose que l'on peut voir dans le ciel. Celui qui ne trouve rien, ou qui répète quelque chose qui a déjà été dit, s'asseoit. Le dernier debout gagnera, bien sûr... (gagnera le droit d'avoir gagné, et d'être acclamé par les copains !)

On est parti dans le ciel, on élargit à l'espace, après tout pourquoi pas, une feuille morte, le soleil, un nuage, un oiseau, une coccinelle, une fusée, un arc-en-ciel, une météorite, une poussière, un papillon, un avion, une bulle, une montgolfière, un flocon, un aigle, le traîneau du père-Noël, un extra-terrestre (ça c'est tout Toto...), la lune, Jupiter, un parachute, etc, ils ont un max d'idées.
Et puis Tutu propose le tonnerre.
Allez ok, j'accepte.
C'est au tour de Moumou :
- Il a dit quoi déjà Tutu ? Il a dit éclair ou tonnerre ?
- Il a dit tonnerre.
(Donc toi tu n'as plus qu'à dire l'autre, logique :-D)

Moumou réfléchit.
- Euuuh... un hélicoptère !

Euuuh... c'est ma logique qui ne va pas, hein c'est ça ?
(comme si souvent !^^)

Posté par Mimi Je Reve à 20:20 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
mercredi 2 février 2011

Cherté

Mitch  Dans le livre de lecture que nous étudions en ce moment avec les CP, le petit garçon-héros a perdu son ours en peluche et il le cherche partout. Et tout en fouillant sa chambre, il lui parle, un peu comme ça :
"Mitch, où es-tu ? Réponds-moi, Mitch !"

Un élève du genre trèèèèèèèèèèèèès terre-à-terre (il y a du boulot avec lui pour les petites touches d'humour... ;-) fait remarquer qu'en fait Barnabé est en train de parler à un jouet, et un jouet ça ne peut pas entendre en vrai, donc ça ne sert vraiment à rien qu'il lui parle, en fait !

- Oui, il parle à un objet, c'est vrai, ça ne vous arrive jamais à vous, de parler à un objet ? A l'un de vos jouets ?

Tintin lève la main et affirme d'un air grave :
- Moi si, souvent. Je parle à mon objet le plus cher.

(rhoooo, c'est mimiiii, il doit faire des confidences à son doudou, peut-être ? Et il l'appelle son "objet le plus cher", c'est trop chou, vraiment ! :-)

- Ah bon ? et à quel objet ?

Tintin affiche alors un large sourire satisfait :
- Ben, à ma wii !

Pffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffff...

Posté par Mimi Je Reve à 21:11 - - Commentaires [16] - Permalien [#]