dimanche 30 septembre 2012

Mouchée (c'est de saison)

CE1, conjugaison : nous parlons des notions de passé-présent-futur, nous transformons des phrases, nous en inventons. Enfin, ils en inventent...

Lala me propose une phrase au futur :

- Dans 100 ans, je serai morte.

Certains froncent les sourcils, je m'empresse de réagir :
- Arf ça oui, certainement, moi aussi d'ailleurs, nous allons tous mourir un jour. Pourvu que ce soit dans le plus longtemps possible !

Lili lève le doigt, et aussi le sourcil, au dessus de l'oeil qui frise :
- Oui, mais toi dans moins longtemps que nous, quand même !

^^

J'ai dû faire une drôle de tête car elle a cru bon d'ajouter :
- Bah quoi, c'est vrai !

Probable effectivement, mais... espèce de chipie va !

Posté par Mimi Je Reve à 20:07 - - Commentaires [18] - Permalien [#]

mercredi 26 septembre 2012

Kesse ?

                           pte

 

:D

Posté par Mimi Je Reve à 14:44 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
dimanche 23 septembre 2012

Il ne faut pas - 20

   jus-de-pamplemousse-1-l        Haha, il y avait longtemps hein ?!!

 

Donc, il ne faut pas, ohohohohoôôôôôohohoho non il ne faut pas...

... boire du jus de pamplemousse quand tu as très très mal à la gorge.

Même si tu te dis qu'un max de vitamine C ça ne peut te faire que tu bien, ben sur le principe oui, mais...

aïe, quoi.

ça piiiiiiiiiiiqueeeuh !!!

Posté par Mimi Je Reve à 22:31 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
lundi 17 septembre 2012

Franchise

Je l'ai enquiquiné.
Je l'ai observé, rappelé à l'ordre, encouragé, je lui ai touché l'épaule pour qu'il redescende sur terre, je l'ai redressé sur sa chaise, j'ai fermé sa trousse, reposé son bras sur le cahier, tenu la main pour le guider, je ne l'ai pas quitté des yeux durant une bonne 1/2h..., le ramenant au travail systématiquement.
Dès qu'il jouait avec ses crayons, testait l'équilibre de sa chaise, se levait pour aller voir où en était le voisin, comptait les fissures du plafond, soupirait, entaillait sa gomme avec ses ciseaux, baillait aux corneilles...
Bref, clairement, je ne l'ai pas lâché.

Il a mis autant d'énergie à éviter le travail, que moi à le remettre face à son cahier.
Egalité, 1 partout.

Oooh, je sais bien que s'il est (laaaargement) le dernier à boucler cette ligne d'écriture, c'est que son geste est maladroit, qu'il a comparé avec l'écriture parfaitement régulière de son voisin et en a déduit trop vite (et à tort) que lui n'y arriverait jamais, et qu'en faisant traîner le travail il retarde surtout le moment de se confronter à la difficulté.
Il est l'un des derniers CP à n'avoir pas encore compris que c'est en essayant qu'il arrivera, et au final, aussi bien que ses camarades. Chacun à son rythme, chacun à sa façon, mais une seule contrainte pour y parvenir : s'y mettre.
La maîtresse ne demande jamais rien qu'on ne soit capable de faire.
Dur à admettre tant qu'on n'en a pas la preuve... dur d'avoir la preuve tant qu'on n'essaye pas !

Pas de crayon magique chez nous, sans sa main pour diriger le crayon, cette ligne de 5 ne se fera pas !

Il soupire... encore.

Heure de la récré. Tout le monde dehors !
Ah non, pas toi, tu termines ces trois 5, c'est l'histoire de quelques secondes maximum (qui au final prendront bien 2 ou 3 minutes, tant sa force d'inertie et d'évitement est phénoménale...)

Il re-soupire. Tire la langue sous l'effort. Termine. Ouf.
ENFIN !!!
Allez, tu peux rejoindre tes camarades.

Il se lève avec un grand sourire de soulagement.
"Aaah, enfin le travail me lâche !" 

Il range son crayon, sa chaise, attrape sa veste.
"Enfin, j'aurais pu dire : enfin la maîtresse me lâche ! Mais ça aurait pas été très gentil, hein maîtresse ?"

Certes. 

J'apprécie ta franchise, jeune homme.
Allez zou, en récré !
:-D

Posté par Mimi Je Reve à 21:45 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
dimanche 9 septembre 2012

Alors donc

Bien sûr qu'elle s'est bien déroulée, cette rentrée.

Je n'ai rien laissé passé le premier jour, que les petits rigolos sachent à qui ils ont affaire, et, ma foi, le message semble compris. 
J'ai rassuré tous ceux qui montraient une vraie envie de travailler, oui, c'est bien ce que nous allons faire, ceux qui viennent pour s'amuser peuvent rester chez eux. Il y a eu comme un petit blanc chez certains... puis finalement, laisser tomber le masque et oser montrer que, comme les copains, on attend beaucoup du CP. Et qu'on est peut-être pas sûr d'y arriver.
Et bien ça tombe bien, je suis là pour ça, pour vous. Et ensemble, nous allons y arriver, promis. Attention, je n'ai pas dit que ce serait facile. Les CE1 s'empressent de confirmer que oui, il faut faire des efforts... mais qu'au final bah on y arrive !

Puis (je cite tellement j'ai aimé cette phrase)... "apprivoiser, instaurer un climat de travail, de confiance, de sereine fermeté, forger les habitus, donner l’élan surtout, relancer la machine, défriper les enfants chiffonnés, arrondir les angles des élèves aigus, observer, encore et encore, chacun, la manière d’écrire, de tenir le stylo, les fautes, les lents, les très lents, les trop rapides, la capacité d’attention, les prises de parole, leur pertinence, les bavards, les trop à l’aise et les pas assez..." (merci "L'instit Humeur")

Allez, au boulot :-)

Dès le jeudi, on accueille une nouvelle élève, et, étape importante, on remanie les places. Le premier jour je les ai laissés se mettre où ils le souhaitaient, on voit vite les limites du procédé... vite, remédier à tout ça ! Séparer les pipelettes, rapprocher les rêveurs, équilibrer les duos...

Cette classe est moins chargée que l'an passé, m'ont l'air mimi tout pleins, on n'est pas à l'abri de quelques bons mots héhéhé !

L'installation sur la place du village de la fête foraine nous a donné l'occasion d'une super séance de prononciation collective :
-antomponeuse
-autanponeuse
-autotampeuse
-ontotamponanteuse...

auto (mobile) tampo(n) (comme les tampons encreurs du fond de la classe) neuses !

AAAAAAAAAaaaah ! Quelle marade intérieure !
Toute la journée, piqûres de rappel, nous avons décomposé le mot pour l'articuler correctement. Quelle application à prononcer correctement, quelle difficulté à y parvenir... (Alors que le matin, il n'en avait rien à faire de ne pas le dire bien.) (Et il ne connaissait pas le mot automobile, d'ailleurs, non plus.)

Mais quel bonheur à 16h30 de finalement réussir à parler des au-to-tam-po-nneuses , en une seule fois !

J'espère qu'ils ont pu en faire à loisir ce we, des antomponeuses des autanponeuses des autotampeuses des ontotamponanteuses rhaaa, enfin, des trucs, là !!

Posté par Mimi Je Reve à 20:34 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
lundi 3 septembre 2012

Ayé, on y est... (à nouveau, encore ?)

Hier encore je me trouvais super zen.
Super beaucoup trop zen, même.
Et je me faisais la réflexion que pour une fois, la rentrée qui fait une boule au ventre, ce ne serait pas pour moi. Première fois.
Et je m'interrogeais, pourquoi ?
Trop longtemps que je suis dans cette école, signe qu'il faudrait que je change, un peu ?
Ou tellement pas hâte du tout de rencontrer cette nouvelle promo de CP qui m'a laissé un drôle d'arrière-goût de perplexité lors de la visite du mois de juin, promo qui a réussi à mettre sur les rotules l'an passé ma collègue de grande section qui est pourtant une super géniale maîtresse très aguerrie ? 
Pourtant encore du changement, en quelque sorte, enfin une classe un peu moins chargée, ouf, toujours les niveaux que j'apprécie certes, une nouvelle-dirlo que je connais déjà et avec qui ça devrait bien coller (on s'est tous retrouvés à l'école vendredi déjà alors que on n'y était pas obligés et que surtout on ne s'était pas donnés rv !), l'arrivée d'une quatrième dans l'équipe pour compléter le 3/4 temps de nouvelle dirlo...
Retrouver collègue2 dans quelles dispositions, après les coups bas qu'il m'a fait au dernier trimestre...?

Nan pas stressée, et du coup un peu décontenancée de ne pas l'être, d'ailleurs.
(quoi, bizarre, moi ??) 

 

Et ben... ce qui devait arriver arriva... c'est en milieu d'après-midi de cette journée de pré-rentrée que je me suis rendue compte (oui, cette phrase est beaucoup trop lourde, on est d'accord ^^) que... bah, le stress était bel et bien en train de s'installer, ui ui ui.

La p'tite boule au ventre, qui grossit, qui enfle peu à peu...
Présente, m'dame !
Hahaha, on ne se r'fait pas, hein. 

La preuve ultime ? J'ai essayé ce soir de participer à une super discussion à propos du 1er épisode de la saison 7 de mon cher Doctor Who, et ben, pas moyen... pas concentrée du tout, à la ramasse... bouhouhou... J'ai pas vu les indices que les autres ont vus, j'ai eu du mal à argumenter... Y'a la rentrée qui me stresseuh !

Et je vous dis pas demain matin ... jusqu'à 9h30 environ... ^^
Après, on sera dans le bain !

Oooh, je sais bien que tout ira bien. 
N'empêche. 
C'est tout nouveau, c'est une nouvelle dynamique de classe à créer, c'est plein plein de choses à apprendre et découvrir ensemble... C'est reparti pour un tour.
Go go gooooooooooo !
(Et Doctor Who, lui, dirait : Geronimooooooooo !)

Bonne nuit à tout le monde, petits et grands, et...
Excellente rentrée à tous !

Posté par Mimi Je Reve à 22:34 - - Commentaires [9] - Permalien [#]