samedi 23 novembre 2013

A travers l'espace et le temps

En tombant dans le chaudron DW, j'ai en même temps découvert une communauté très active et surtout très diverse. 
Chaque série a son public attitré. Celui de DW, lui, regroupe tellement de gens d'âges et d'origines diverses que chaque groupe/forum/discussion est toujours très riche. C'est un groupe qui aime à se trouver des points communs, comme la peur des statues d'ange ou des masques à gaz, qui va flipper pour une faille dans un mur et vous conseiller de manger des bananes en portant un nœud-papillon... autant de références à la série qui donnent le sentiment de faire partie d'un tout, d'une drôle de communauté.

Les "Whovians" purs et durs sont impressionnants dans leur connaissance de chaque détail des épisodes, et les "showrunners" jouent bien le jeu : rien n'est laissé au hasard, chaque histoire distille des références, des indices qui alimentent les débats des amateurs de théories. Et pourtant, qu'il est aisé de se perdre au milieu de tous ces bonds dans le temps !

 

                           rory2
                                 Eleven avec Amy et Rory, mes compagnons préférés

 

Lorsque j'ai commencé de regarder la série vraiment, en partant de la saison 1 de 2005, je venais souvent sur un petit forum pour poser mes questions de débutante déjà, puis pour partager avec les autres membres tous les liens, photos de tournage, vidéos de fans, pré-épisodes, quizz, savoir quel Docteur est mieux que tel autre ou pas, etc. Nous étions toujours quasi le même petit groupe à être connectés aux mêmes heures. Alors forcément peu à peu on a fait davantage connaissance par écrans interposés, et nos bavardages ont dépassé le cadre de notre cher Doctor. Le forum était devenu trop petit pour nous... Il nous fallait un autre "lieu" pour nos échanges. 
Voilà comment je me suis retrouvée à discuter régulièrement via skype avec une dizaine de personnes de 14 à 45 ans, dont l'un est en nouvelle calédonie, l'autre au québec, 2 sont à la réunion, les autres en métropole, de la côte d'azur à la bretagne, de l'alsace au limousin.... Collégiennes, instit, surveillante, lycéen-nes, étudiants, profs, pharmacien... Nos âges, nos situations, nos modes de vie, nos localisations : à chaque connexion la situation me semblait surréaliste, et pourtant nos débats à propos de NOTRE série nous ramenaient toujours à notre point commun: fans du Doctor. Et passionnés, les débats !

Il y a un an sortait la saison 7, nous nous retrouvions alors les samedis soirs pour suivre simultanément chaque épisode inédit directement sur la BBC (merci internet...) Donc en VO totale.
Puis nous débrieffions jusqu'à tard dans la nuit (enfin pour certains c'était plutôt le petit matin ou même l'après-midi, décalage horaire oblige ^^), ceux qui avaient remarqué tel détail, qui avaient fait tel rapprochement, nos élucubrations, en attendant la publication des sous-titres histoire d'être sûrs de ce qu'on avait compris (parce que perso je déteste quand il me manque des pans entiers de dialogues juste parce que le personnage parle un peu vite !)

En ce moment je n'ai plus d'ordi à moi et je ne peux pas me permettre d'installer skype sur celui que j'utilise en dépannage, puisqu'il ne m'appartient pas. Voilà donc presque 2 mois que je ne suis plus connectée hebdomadairement à mon petit groupe de whovians (à part quelques mails, mais ça ne vaut pas le direct et la parole.) Mais bon, c'est comme ça et pis c'est tout. 
Une fille du groupe invente une nouvelle aventure, son histoire tient bien la route, elle m'envoie son texte chapitre par chapitre pour relecture et surtout corrections orthographiques, c'est rigolo. ^^

Pour préparer l'arrivée de l'épisode-spécial 50 ans de Doctor Who il y a eu beaucoup de petites surprises, des interviews, des spéculations, des vidéos (nous venons de revoir le 8ème docteur dans un "prequel", et ça je ne m'y attendais vraiment pas, et je ne dois pas être la seule !) l'événement est de taille et soigneusement préparé. On sait déjà que 3 incarnations du Docteur vont se rencontrer dans cet épisode, comment est-ce donc possible ???!! (on va revoir "Ten", le 10ème, hiiiiiiiiiiiiii !)
L'épisode va également sortir en salle de cinéma ce soir, simultanément dans plusieurs pays, en 3D (chuis pas sûre qu'il y ait des salles en France, cependant. )
La BBC va aussi diffuser une version 3D.
Tadadaaaaa...

Ce soir je serai devant ma tv, à défaut d'être sur skype en même temps.
Sur France 4 il y aura une multitude d'épisodes en plus de cet inédit, mais également une aventure en version dessin animé, je l'ai déjà vu mais m'en fiche, je vais le revoir ! (en ce moment, pendant que j'écris ils rediffusent la saison 6, et... je me régale :))

Depuis 2 ans et cette fameuse nuit de ma rencontre avec d'affreux anges pleureurs, j'ai changé le curseur de mon ordi en petite cabine de police bleue qui tournoie dans l'espace, l'affiche du 50tenaire est devenu mon fond d'écran depuis cette rentrée.
Mon porte-clés est un Tardis miniature. Je consulte le site dédié Doctor Who TV tous les 2 jours, il m'est même arrivé d'y laisser des commentaires (mais s'exprimer en anglais, bouhouhou ce n'est pas fastoche !) 

J'ai plusieurs bouquins qui sont comme de nouvelles aventures du Docteur jamais filmées, la BO de la saison 5 dans la voiture... J'aime bien aussi aller de temps en temps lire un site de fans brésiliens (ici) (universel, je vous dis !)

D'ailleurs en parlant musique, les mélodies de la série sont jouées tous les ans par un orchestre philharmonique dans un grand show présenté par les personnages... humains, et aliens ! Au Royal Albert Hall à Londres, mais également en Australie par exemple. Je n'ai jamais entendu parler de rien de tel pour une autre série. Ça doit être grandiose... les images des concerts font rêver en tout cas.

Et toujours en parlant musique, connaissez-vous le Doctor Who Fan Orchestra ? Des fans musiciens s'enregistrent chez eux suivant la partition d'un thème de la série, puis envoient leurs participations à un courageux fan qui monte tout ça ensemble, et voilà une musique jouée par des centaines d'internautes de par le monde entier... 
Quel boulot, et quelle chouette idée ! Si ça ce n'est pas l'esprit de communauté ! (des explications plus précises 
 

                                  

 

Un groupe de discussion international, des sites de fans partout dans le monde, des musiciens qui forment un orchestre virtuel par delà les continents... Doctor Who rassemble, c'est le moins qu'on puisse dire.
A travers l'espace, et le temps.
Depuis 50 ans.

Mon but n'est pas de vous convaincre, loin de là. Comme je l'ai déjà dit chacun ses goûts. Mais de vous faire partager un engouement récent, the piège, un vrai gros coup de cœur pour une série, un personnage, une ambiance, une communauté.
Embarquée par le Docteur... et fort contente de l'être.

 

                                   Et ce soir, c'est l'anniversaire de mon Docteur...

 

                                      vangogh

 

                                                                                                       Alllllons-y !!!

 

PS : si vous êtes tentés, si vous connaissez un peu déjà et que vous vouliez aller plus loin : voici une page qui m'a beaucoup aidée à me repérer dans les épisodes, leur chronologie, tout ça. 

re-PS : Google a lui aussi mis les 50 ans de Doctor Who a l'honneur dans son doodle du jour, en créant un petit jeu assez élaboré... et plutôt chronophage ! Il est disponible ici : doodle DW (mon meilleur sore est d'environ 10 minutes, sachant que ce n'est pas un vrai temps puisqu'à chaque fois que le Doctor perd une vie ça rajoute une minute. Pour mon tout premier essai j'avais fait 72... hahem ! Mais j'étais mourru un sacré paquet de fois... Maudits anges pleureurs !!!)(pis je ne suis pas bonne en jeux vidéos, zéro entraînement.) Et vous, combien...?

                                     doodle-doctor-who-650x298

Posté par Mimi Je Reve à 10:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]

vendredi 22 novembre 2013

Doctor Who

logo 

"The Doctor" est un Seigneur du Temps, il vient de la planète Gallifrey, il a plus de 1000 ans et voyage grâce à son Tardis (vaisseau spatial pouvant prendre l'apparence d'un objet du quotidien afin de passer inaperçu, mais actuellement bloqué sur le look d'une petite cabine de police bleue anglaise des années 50) à travers le temps et l'espace afin de découvrir les beautés de l'univers.
Comme il a une petite tendresse pour le genre humain, il vient souvent sur la Terre. Et comme il n'aime pas trop être seul, il s'adjoint souvent un "compagnon d'aventures".

 

DW

 

Who n'est pas son nom. Il en a sans doute un, de nom, mais en tout cas on ne le connaît pas (mais River, si.) Pis on s'en fiche. C'est le Docteur. Juste le Docteur. 

Il voyage dans l'espace et rencontre des aliens les plus divers, il voyage dans le temps et rencontre des personnages célèbres (oooh, l'épisode avec Shakespeare ^^)(et celui avec Van Gogh...), il sauve le futur, la terre, et l'univers, un nombre incalculable de fois (évidemment), prône la non-violence, le respect et la liberté, est inséparable de son tournevis sonique, distille partout sa bonne humeur et sa soif de connaissances et de rencontres... 

Comme je l'ai déjà dit l'autre jour, cette série a débuté il y a 50 ans, très exactement.
Le 23 novembre 1963.

50 ans tout pile donc, et bien sûr un épisode spécial à cette occasion, diffusé simultanément dans 94 pays (94 !!!)

Au départ, la série devait être une émission pour intéresser le jeune public à la science et à l'histoire, grâce à ce docteur-professeur, qui voyageait alors avec sa petite-fille. Et puis les aventures ont pris le dessus, les audiences aussi, et Doctor Who est devenu un rendez-vous incontournable chez les petits britanniques.
Quand l'acteur principal a voulu prendre sa retraite, pas question d'arrêter la série !, les scénaristes ont imaginé que le héros pouvait tout simplement... se régénérer lorsqu'il mourrait. Rester lui-même tout en changeant de corps (et un peu de personnalité aussi). Pratique, fastoche, ingénieux !

Au fil des ans les acteurs se sont succédé (11 pour le moment, bientôt 12), le noir et blanc est devenu couleurs, les épisodes-à-tiroirs de 20 minutes sont devenus des épisodes de 42 minutes...
Les adultes qui ont grandi avec la série ont initié leurs propres enfants, certains ont tourné dedans (c'est le cas de David Tennant, 10ème Docteur, qui, tout petit déjà, rêvait d'interprêter... le Docteur)(et a épousé la fille de l'interprête du 5ème Docteur)(laquelle a joué dans un épisode le rôle de la fille... du 10ème Docteur)(quoi, compliqué ? meuh non !!)

                                              Tennant
                                      (message personnel : David Tennant, je t'aime)
                                                          (même si je ne suis pas fille du Docteur... ***soupir***)

Cette série plaît aux petits autant qu'aux grands parce qu'elle offre justement plusieurs niveaux de lecture. On a peur (série que l'on regarde caché "behind the sofa" ^^), on rit, on s'inquiète, on voyage, on frissonne (les méchants Daleks, brrr, monstres de fer (en forme de... salière ?) dépourvus de sentiments), on s'identifie à l'un ou l'autre des personnages, on devient des compagnons nous aussi...
Les histoires plaisent aux enfants, mais le fond de l'histoire est plus profond qu'il n'y paraît et accroche les parents. Les 1ers fans sont largement grands-parents maintenant ! 

 

                                              daleks 
                                         Phrase préférée des méchants Daleks : EXTERMINATE !!!!!!!!!!

 

C'est bien sûr une institution en Grande-Bretagne et une exposition y est consacrée à Cardiff. Voir les aliens grandeur nature (mais pas les anges, hein !), visiter l'intérieur du Tardis, waouaaaah ça doit super chouette...

Malheureusement de nombreux épisodes des débuts ont été perdus, notamment dans un incendie du lieu de stockage, ou tout simplement parce qu'au départ la BBC n'avait pas l'idée de conserver les épisodes et réenregistrait les nouveaux par dessus les anciens.
Perso, je n'ai pas vraiment attaqué encore la première série, celle de 1963, (j'en ai vu une dizaine d'épisodes à peine), le rythme, la diction, le manque de sous-titres (et de temps !) m'ayant freinée jusque là. Mais c'est en projet, obligé.
Par contre j'ai vu les 7 saisons de la nouvelle série (qui est bien la suite de la 1ère et non pas un remake) plusieurs fois, et ce sont les seuls dvd de série que je possède.

Les changements d'acteurs sont la base du renouvellement de la série, et entraînent des discussions sans fin chez les afficionados, chacun ayant son préféré bien sûr, et il faut reconnaître que chaque Docteur est important. Le Onzième est particulièrement drôle, dans ses mimiques, sa dégaine, ses réflexions. L'acteur réussit à incarner un personnage si vieux tout en ayant le corps d'un jeune homme, il retransmet notamment fort bien la dualité entre son dynamisme et le poids de son long et lourd passé. Bah oui, en 1000 ans d'existence il s'en passe, des choses, oh lalalala... Que d'aventures !

 

<< - And sorry, who are you ?
- Hello, I'm the Doctor !
- Doctor who ?
- Just the Doctor ! >>              
         

                                     just

                                                                                             to be continued... :)

 

Posté par Mimi Je Reve à 22:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
jeudi 21 novembre 2013

Rencontre

Lorsque j'ai déménagé il y a 2 ans 1/2 (déjà...), j'en avais profité pour investir dans un nouveau lit, celui-ci n'ayant pas été livré dans les temps j'avais dû passer mes nuits sur le clic-clac à la salle pendant un bon mois. Qui dit dormir à la salle dit TV à proximité, et donc possibilité de traîner vautrée dans le lit la zapette à la main au lieu d'éteindre et de fermer les yeux. Dangereux, quoi...

... et c'est ainsi qu'une nuit, il devait être 1h du mat, je suis tombée sur le docteur Elizabeth Corday, de la série Urgences.
En treillis. 
???
Surprenant !

Et ce n'était définitivement pas la série Urgences ! Apparemment le personnage sortait de prison. Un autre personnage était d'apparence plutôt jeune, mais son allure, aussi bien physique que vestimentaire, son regard surtout, semblait plus celui d'un homme assez âgé, genre sage professeur qui connaît beaucoup de choses.
Doublement surprenant, cette antinomie entre le physique et le ressenti du personnage !
Et puis tout le monde appelait cet homme "Docteur", même s'il n'était vraiment toubib apparemment.

Il était question de statues d'anges en pierre, immobiles comme toute statue, mais qui se déplaçaient dès qu'on les quittait des yeux, se rapprochaient inexorablement et tuaient dès qu'enfin elles vous touchaient... brrr...
Terrorisant, planquée sous ma couette, en pleine nuit !

J'ai eu du mal à m'endormir après ça (et j'ai toujours la trouille des statues d'anges), et dès le lendemain j'ai cherché sur le net quel pouvait bien être ce téléfilm si spécial.
"Doctor Who". Une série en fait, anglaise plus précisément. Ah oui, j'en avais vaguement entendu parler de ci de là.

Les semaines suivantes, je suis retombée par hasard sur d'autres épisodes, que j'ai regardé d'un œil amusé, traits d'humour, aventures, fantastique, méchants qui font peur, personnages attachants, et beaucoup de surprises. Plutôt sympa et accrocheur.

Et un jour, le drame. Le générique, et... des personnages que je ne reconnais pas. Toujours des aventures rocambolesques, mais la jolie rouquine a cédé la place à une petite blonde, qui appelle un type Docteur... mais ce n'est pas mon Docteur ! Est-ce bien la même série ? Oui pourtant, y a pas, tout le monde l'appelle Docteur lui aussi... 
Il est juste interprété par un autre acteur. Beuaaaah, mais j'en veux pas de celui-là, je veux l'autre, le jeune qui paraît vieux ! Encore une série qui change son acteur principal, pfff...

Re-recherches sur le net, plus approfondies. 

Outch.
En fait le personnage du "Docteur" en est à son 11ème acteur... Waouh. Celui que je viens de voir est le 10ème, en fait, donc il officiait avant MON Docteur (oui, chaque fan a "son" docteur, généralement celui avec qui il a découvert la série)
(malgré ma 1ère mauvaise impression, aujourd'hui que je connais la série en entier, j'apprécie autant Ten que Eleven)
(largement)
(mais pas pour les mêmes raisons ^^)

Et la série a démarré en... 1963 !
Ça c'est encore plus intrigant. 
Elle s'est arrêtée en 1989, a donné lieu à un épisode-téléfilm en 1996, puis a redémarré depuis 2005.

Et ils ont trouvé un moyen imparable pour remplacer l'acteur principal quand celui-ci veut aller voir ailleurs : à chaque fois que le Docteur est mortellement touché, son corps se... régénère. Il garde sa science, son vécu, mais change de tête et de corps. Géniale comme idée, nan ?

Le 12ème Docteur prendra place en 2014. Le 11ème tirera sa révérence dans l'épisode de Noël, dans un mois. 
Bouhouhouhou... La communauté "Whovienne", de par le monde entier (oui oui oui) retient son souffle, attend et redoute ce terrible moment... 

(j'ai encore plein de choses à vous dire mais ce serait trop long tout d'un coup, héééé oui depuis que je suis tombée dans le piège du Docteur je suis intarissable à son propos (comme beaucoup d'autres gens, m'en suis rendue compte depuis) (il s'avère que nous sommes trèèès nombreux à avoir une trouille bleue des statues d'anges, en fait), donc je remets la suite à plus tard.)

Non ce ne sont pas des anecdotes de classe, mais c'est MON blog à moi, hahaha, donc j'y parle de ma rencontre avec MON Doctor :-)

 

50th-anniversary-doctors-art

La série a 50 ans, et 11 interprètes du héros se sont succédé jusqu'à présent.

Posté par Mimi Je Reve à 20:50 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
dimanche 17 novembre 2013

Menu

CE1, Lecture sur un petit texte documentaire qui parle du renard, ses caractéristiques, son habitat, ses habitudes.

Nous lisons, nous expliquons le vocabulaire, nous reformulons... etc

Puis petite fiche de renseignements à propos de ce bel animal.

A la question : De quoi se nourrit le renard ?
Il se nourrit de ...

Lili a répondu :  petits lapins
Momo :  souris et de rats
Juju :  petits animaux
Fafa :  lapins et de souris et de musaraignes

et enfin Vévé : ...

...

...

... de galette.

                                           facepalm

Posté par Mimi Je Reve à 19:00 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
mardi 12 novembre 2013

Préhistorique (edit photo)

Il caillait vraiment ce matin alors j'avais ressorti ma grosse veste en vraie laine, tricotée par ma môman il y a quelques années, écrue torsades irlandaises et frises vertes/brunes de flocons, cerfs, sapins, etc. Bien chaude, bien hiver qui s'approche.

Vévé, en entrant dans la classe :

- Waouh maîtresse elle est super jolie ta veste ! Mais de loin je croyais que c'était comme les cromagnons tu sais, une peau de bête que tu avais sur le dos, quoi !

Vévé, Vévé, Vévé...  

***soupiiiir...***

Groooaaaar.

Mais merci. :-)

P1000708

Posté par Mimi Je Reve à 19:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]