Tan me rejoint discrètement au lavabo alors que je me rince le bout des doigts (la craie jaune...) et me chuchote :

- Maîtresse, est-ce que je peux boire un coup ?

J'acquiesce d'un hochement de tête.
(oui bien sûr, à condition que tu le fasses discrètement afin que ça ne donne pas soudainement hyyyper-soif aux 18 autres...!)

Il se justifie quand même :

- Tu sais, c'est parce que j'ai la gorge sèche, à force de trop parler dans ma tête.

 

                         1431

                                                                         Ah oui quand même...