Les élèves ont devant eux 4 dessins (bouteille-canard-couteau-peinture par exemple), je donne un mot, et ils doivent entourer le dessin qui commence par le même phonème que le mot donné.

Les lignes s'enchaînent, nous nommons les dessins, (genre bijou-bouchon-lunettes-cahier) , je donne mon mot en articulant exagérément, ils réfléchissent, ils entourent. Et ainsi de suite, ligne après ligne. La classe est calme, studieuse, attentive et concentrée.

Soudain P'tit Ju lève la main, tiens, une question ?

- Ben moi, j'aime trop le saucisson.

???

Je survole tous les dessins de la page, non, il n'y a pas de saucisson... Alors ??? 

Je lève un sourcil en point d'interrogation (yep, je sais faire ça ^^), ok Ju, mais là, comme ça, en plein milieu de l'exercice ???
Il comprend et reprend, les yeux brillants :

- Moi j'aime trooop le saucisson, et ma maman ce matin elle m'a dit qu'il y aura du saucisson à midi à la cantine !

Aaaaaah... ! (je ravale mon fou-rire)  Courage, encore 30 minutes et ce sera l'heure de la cantine...
On se reconcentre sur l'exercice, on reprend ?

 

****

 

Quelques jours plus tard, nous sommes toujours dans ces "évals nationales", presque même principe : 

4 dessins que nous nommons, et cette fois ils doivent barrer le mot qui "ne se termine pas pareil" que les 3 autres. Je balaie du regard tous les dessins de la page, et j'aperçois, oooooh... un saucisson !!! Chouette !!!

                    saucisson 

 Je fixe P'tit Ju, je ne veux pas rater sa réaction, je vais le prononcer, ce mot... ^^

- Tout le monde est prêt ? Voici les mots  : saucisson.  Je répète : sau-ci-ssoooon.

Alors mon P'tit Ju écarquille les yeux dans un sourire magnifique,
et se lèche les babines avec délectation.

 

                       chan

 

Ce petit moment d'incongruité, cette parenthèse WTF, ce décalage, ces yeux pétillants d'innocence de petit garçon de 6 ans total nature, un régal à voir, à vivre, à partager.