dimanche 15 juin 2014

Done

Beau temps mais pas étouffant, bonne humeur, gonflage de 200 ballons le matin, et coup de main (bienvenu) des élèves les plus jeunes pour les accrocher (les CM jouant avec leur DS...), gros stress, fleurs colorées sur les joues, costume qui craque juste avant l'entrée en scène, entrain, danse de l'été foirée parce que le soleil a eu le trac et un trou de mémoire et s'est figé sur scène, pauv' petiote, entraînant le décalage de tout le groupe, irrattrapable mais tant pis, ça arrive même aux meilleurs !, Cloclo, Fugain  et KeenV' qui restent en tête chez tout le monde, super chorale (je ne suis peut-être pas objective, mais quand même, je les ai trouvés top !), mal aux pieds, stand pêche à la ligne, visite d'anciens qui passent le brevet bientôt (et sont beaucoup beaucoup trop grands, ça ne va pas du tout allons !! Veuillez plier les genoux pour me faire la bise !), maman de Vévé qui me cherche partout parce qu'il ne trouve plus ses affaires pour la gym (ah, les tee-shirt et short blancs sans prénom qui traînaient en vrac sans propriétaire derrière la scène sont à lui ? Et ben ils sont dans mon coffre du coup, j'y cours de ce pas !), du monde du monde du monde, même pas vu le tirage de la tombola, apéro puis repas commun chez les parents de Didi, grosse rigolade, coucher très tardif...

A pu la kermesse 2014, finito !

(pfiouuuuuu)

                                  tumblr_mkzocchwGH1rmk7a6o1_500
                                                                           (dodo)

Posté par Mimi Je Reve à 22:30 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

mercredi 11 juin 2014

Saisons

Le thème du spectacle de la kermesse cette année, c'est "Les 4 saisons". 
Chez moi on danse sur ça :

 

              
                                                  (devine quelle saison nous faisons ?)

 

Et je vous garantis qu'il n'y a plus une seule fourmi dans toute l'école, mes patauds (ah si, pas d'autre mot !) les ont toutes écrabouillées en s'entraînant pour la choré ! Mais qu'est-ce qu'ils sont drôles et mignons, à s'appliquer à rebondir comme Cloclo... 

Ma collègue, elle, représente l'hiver. Elle a choisi la musique des Bronzés font du ski, (♪ ♫ Just because of you ♫ ♪), les skieurs en herbe mimeront une descente en montagne, avec chasse-neige, planté de bâton et gadins bien sûr.
Évidemment il faut du matériel. Combis de ski, lunettes, bâtons... (ils n'auront pas froid !)

 

...

 

En partant à l'école, me suis arrêtée chez le carrossier. Ils me prêtaient un véhicule de courtoisie pendant la durée des réparations.

- Voici les clés, je prends celles de votre voiture, tout est ok ?

- Euh, non, il faut que je transvase quelque chose depuis mon coffre, hem hem hem.

La tête du carrossier quand j'ai sorti ... 4 paires de bâtons de ski, ce 10 juin à 8h du mat', alors qu'il faisait déjà 31 degrés... ^^

 

(Pas pu m'empêcher de me justifier : C'est pour la kermesse !)

Posté par Mimi Je Reve à 21:14 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
dimanche 1 juin 2014

Aïe

Pour ceux qui voulaient voir ma ouature.

Le dossier est accepté par l'assurance (heureusement !!), il paraît même que si je ne souhaite pas la faire réparer ils me verseront l'indemnisation. Nan mais ils croient quoi ? Bien sûr que je veux la faire réparer ! C'est pas parce qu'elle a 216 000 km qu'elle doit rouler cabossée, hé ho !!

J'attends des nouvelles du carrossier...

 

                               ouature
                                              Non, je n'ai pas pris les panneaux en photo.  ^^

Posté par Mimi Je Reve à 21:57 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
mercredi 21 mai 2014

Européennes

Non, ma voiture ne s'est pas changée en  moto suite à une rencontre avec un platane,
le moteur n'avait pas picolé,
elle n'a pas été embarquée par mégarde à la déchetterie (non mais hé, ho !)
je n'ai pas renversé mon vernis sur le tableau de bord, ni ailleurs,
elle n'a pas reçu de pot de peinture sur le toit,
elle n'a pas été gravée de vers poétiques,
des sdf ne s'en sont pas servi de cuisinière,
aucun sanglier ne l'a prise pour un paillasson,
elle n'est pas devenue blonde suite à une décoloration intempestive,
elle n'a pas fait mumuse avec une borne kilométrique ni avec une vache,
elle n'a pas été engloutie dans l'effondrement d'une marnière (merci Agdel pour l'info !),
elle n'est pas passée sous la machine à peindre les passages piétons, (rhooooooooo)
pas de coup de soleil non plus, (moi si...)
pas de tuning à l'indienne avec éléphant, 
...

merci à tous ceux qui ont joué le jeu des propositions, j'ai bien ri !
Mais... personne n'a trouvé la bonne réponse.  ^^


Donc donc donc donc...

Lundi dernier, lors de la récré de l'après-midi, nous nous débattions avec les rafales de vent et les averses qui nous empêchent de nous entraîner pour le cross (c'est simple, dès qu'ils chaussent leurs baskets, le temps d'arriver sur le terrain et hop il pleut, demi-tour !)

Coup de fil de la collègue de maternelle : 
- Vous avez vu vos voitures ? Vous avez entendu le méga-bruit ?
Non on n'a rien entendu, on a les rafales de vent et les cris des enfants qui jouent dans les oreilles, l'école élémentaire est de l'autre côté de la place, alors nous nous pressons au portail, nos voitures sont garées face à la mairie... et là, SURPRISE !!!!!

La longue guirlande métallique des 13 panneaux électoraux est couchée.
Sur nos voitures.
Euuuuuuhhhhhhhhh...

Avec Collègue2 nous laissons la cour à Dirlo, et nous montons rapidement (Dirlo ne se gare pas là)
Pourvu que les pare-brise n'aient pas explosé... ouf, non. 
Le 4x4 de Collègue2 est entièrement râpé, la mienne a l'aile avant droite bien enfoncée et la peinture arrachée (et donc, sous le rouge, c'est bien blanc ! J'ai même gardé un morceau d'éclat de peinture (grand comme ma paume) qui a giclé de l'autre côté du capot), la 3ème voiture (une dame de la mairie) a le toit enfoncé et le rétroviseur arraché. L'un des agents municipaux qui étaient en train d'installer les panneaux a été projeté de son escabeau et les a pris sur la tête... (entorse du genou, contusions, 10 jours d'arrêt)

Et là bien sûr, pendant que nous constatons les dégâts et que je digère la nouvelle, il se met à tomber des trombes d'eau glacée, une douche froide à pleine puissance, j'ai beau retraverser la place au pas de course (ou presque ^^), j'arriverai quand même en classe trempée jusqu'à la petite culotte.
Et les cheveux qui me dégoulinent dans les yeux pendant que j'écris au tableau, c'est sympa. (Pis je suis un "tout ptit peu" énervée, aussi !) (il paraît qu'à la sortie les gamins se sont précipités voir de leurs propres yeux)

Le lendemain nous avons rempli nos constats amiables à la chaîne avec la mairie, la situation était cocasse un peu... On a croisé des conseillers municipaux incrédules, je les ai envoyés voir en direct sur ma voiture.
Et maintenant j'attends des nouvelles du carrossier. Ou de l'expert.
(tiens je voulais appeler aujourd'hui j'ai oublié)

 

Voilà voilà voilà.
J'ai un peu de mal à croire que ces panneaux ne sont vraiment jamais tombés, nulle part, ça a bien déjà dû arriver quand même ? !! Surtout que là, ils sont d'une longueur impressionnante ! Ça fait une sacrée prise au vent.
Ah ça je ne vais pas oublier d'aller voter dimanche, aucun risque !

Depuis, ils les ont déplacés sur le trottoir d'en face, là où il n'y a pas de places de stationnement.
(Ils auraient pu y penser avant !)

Heureusement, heureusement que ces panneaux ne sont pas tombés directement sur la route sur une voiture qui circulait, ou à l'heure de la sortie quand il y a pleins d'enfants qui passent devant.

Heureusement !

Posté par Mimi Je Reve à 20:30 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
dimanche 18 mai 2014

Original

La dame de l'assurance a ouvert de grands yeux : 
- Ouh lalalala, on n'avait jamais eu ça encore !

Et ensuite le carrossier m'a dit :
- On travaille par photos qu'on envoie au cabinet d'expertise, mais il est possible que vu l'originalité de la situation l'expert veuille voir votre voiture lui-même. Je vous appellerai si c'est le cas.

À votre avis, qu'est-il donc arrivé à ma voiture...???

 

@ ma BarbaCouz' : elle roule impecc', non je n'ai toujours pas besoin de picasseau ! ^^

Posté par Mimi Je Reve à 10:00 - - Commentaires [32] - Permalien [#]

dimanche 6 avril 2014

Amazing

Un T-rex de papier qui nous suit des yeux quand on se déplace... ??? !!!
Heureusement qu'il y a l'explication en fin de vidéo !

Carrément bluffant, je trouve, nan ?

Posté par Mimi Je Reve à 21:54 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
jeudi 6 mars 2014

Ding-ding

J'ai ma p'tite routine quand je rentre du boulot le soir.
D'abord, 1 - je ferme la porte de l'escalier des communs avant d'entrer chez moi.
Parce que dès que j'ouvre ma porte, El Zouz me gratifie d'un miaou et me file entre les jambes pour aller se rouler sur les paillassons des voisins (et les aller-retours entre les étages pour aller le récupérer, merci bien... là au moins il est cantonné à un seul étage, le mien). 
2 - Je laisse donc ma porte d'entrée entrouverte en attendant que l'exploration quotidienne du palier se fasse, quand il a terminé son petit tour il revient de lui-même me saluer plus longuement.
De mon côté et pendant ce temps, 3 - je quitte manteau et chaussures, 4 - je me lave les mains (je me lave systématiquement les mains quand j'arrive de l'extérieur) et 5 - je fonce faire mon pipi (avec la porte d'entrée entrouverte, oui, soyons fous) (quand ça urge, ça urge !)
Et puis 6 - je me change, j'enfile une tenue confortable, hop, en avant la soirée.

Un soir de la semaine passée, j'étais au beau milieu de ma p'tite routine quotidienne quand... j'ai entendu le ding-ding caractéristique annonçant l'arrivée de l'ascenseur. Or je sais par expérience que quand l'ascenseur arrive, mon curieux Zouille monte à bord. 
(une fois je m'étais dit qu'en entendant le ding et le bruit des portes qui s'ouvrent il aurait peur et ferait demi-tour, que nenni, il était carrément entré dedans pour explorer !)

Donc quand j'ai entendu ce ding, ouh laaaaaaaa, je savais qu'il fallait que je fonce récupérer l'animal avant qu'il ne parte à l'aventure tout seul dans l'immeuble.

Sauf que j'en étais entre les étapes 5 et 6. Tout pile au milieu.

Voilà comment on se retrouve à 19h, au pas de course sur le palier, en pull et petite coulotte...
... à saluer son tout nouveau (jeune et mimi) voisin qui sort de l'ascenseur.

Hahem.

Super rapide, le bonsoir, je t'assure.

(merci Zéphyr, hein.)

Posté par Mimi Je Reve à 21:51 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
dimanche 9 février 2014

N'inventez pas les paroles

Nous faisons chorale commune à l'école, toutes classes confondues, cette année nous incluons même les grandes sections de maternelle. Nous découvrons environ 8 chansons par an, en essayant de bien varier le genre, et la difficulté (du simple pour les plus jeunes, du plus compliqué pour les CM). Nous alternons donc chansons traditionnelles (À la claire fontaine, Cadet Rousselle, etc), choses plus modernes (Les ricochets), chansons pour enfants, chansons pour chorale, hits d'il y a quelques années (genre le Téléfon, ou bien La gadoue), etc. Notre mot d'ordre : varier !

Après avoir bossé ces derniers temps sur La grande Sophie, Trenet, Aznavour ("Emmenez-moi", un grand moment !), Sinsemillia, Les frères Jacques, et tout récemment avec Les Ogres de Barback,... nous voici partis pour Marie Myriam. Oui oui oui, L'oiseau et l'enfant, on a dit qu'on était ecclectiques, et puis la mélodie reste bien en tête, ce sera notre quota de "classique" de l'année, culture générale, toussa toussa (sans compter que 3 filles la connaissaient déjà par cœur avant que nous y pensions, donc c'est qu'elle tourne dans les maisons !)(et le public appréciera, assurément)

Sauf que, sauf que...

... quand cette chanson est sortie, moi j'avais 6 ans et j'étais en CP.
Elle passait en continu à la radio (je ne te mets pas de lien pour te la remettre en tête, je pense que c'est bon ?), et donc dans la cour de récréation, avec les copains, nous avions notre propre version, qui disait :

♫ ♪ "Comme un enfant aux yeux de sorcière
      Qui voit passer giscard en vélo           (ah bien oui, forcément hein...)
      Comme son vélo n'a pas de lumière,
      Giscard se paye tous les poteaux
     

      Comme les poteaux sont électriques,
      Giscard devient électricien
      Comme sa culotte n'a pas d'élastique,
      Elle retombe sur ses mocassins... "   ♪  ♫

(quoi, tu ne chantais pas ça, toi ??)

Et ya pas, ce sont ces paroles-là qui sont dans ma tête.
Depuis + ou - 36 ans.

C'est su-per-dur pour moi de diriger la chorale en ce moment.
Ça me demande une concentration maximale pour chanter les paroles officielles, et non pas celles qui me viennent en tête spontanément... J'ai failli me tromper plusieurs fois, me suis rattrapée de justesse, occasionnant une très forte envie de rire intérieure (je te rassure j'ai résisté, peut-être qu'ils se sont demandés pourquoi la maîtresse avait un sourire jusqu'aux oreilles à ce moment-là...?)

C'est pas facile-facile d'être cheffe de chœur...

                 >_<

Posté par Mimi Je Reve à 22:19 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
mercredi 29 janvier 2014

Un p'tit lien

Aujourd'hui, juste un lien qui m'a fait beaucoup rire, alors je partage...

C'est par ici que ça se passe, chez Yodablog.
C'est un peu long, et qu'est-ce que c'est bon !! :D

Bonne lecture !

Posté par Mimi Je Reve à 14:52 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
dimanche 26 janvier 2014

Refus de priorité

                            P1000770

 

L'un de mes orteils est assez douloureux, sauras-tu trouver lequel ?

Pourtant j'avais la priorité sur le frigo, j'en suis sûre !!! C'est lui qui est en tort !
(la photo ne rend pas bien compte des couleurs, c'est bien plus violacé que ça)

Posté par Mimi Je Reve à 11:43 - - Commentaires [23] - Permalien [#]