mardi 12 juin 2012

Pluie-pluie

Dimanche-déluge, et un constat : 

Le petit loubard craint la pluie.

1er week end depuis 4 semaines sans dégradations ni de départs de feux à l'école.

Posté par Mimi Je Reve à 22:28 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

mercredi 6 juin 2012

Quotidien

Entraînement pour le cross inter-écoles, dans quelques jours.
Nous (naaaan, moi je ne tourne pas, je tiens le chrono, j'encourage, je rassure et je motive) ils, donc, tournent sur le chemin qui surplombe un terrain d'herbe en contre-bas, dont la moitié est occupée par une grosse mare pas bien profonde mais bien boueuse. Jusqu'à présent personne n'a encore roulé dedans. ^^

Et puis pendant que je soutiens moralement Fifi qui a un point de côté, j'aperçois à l'autre bout Xaxa qui me surveille du coin de l'oeil et s'apprête à traverser l'herbe pour "couper" le chemin. Il me nargue, descend en courant vers la mare, est mort de rire et se paye même le luxe de passer les pieds dans l'eau avant de remonter de l'autre côté du talus, le filou. C'est de bonne guerre, tant pis pour lui s'il a les pieds mouillés pour le reste de la journée, je les ai prévenus... Je suis loin de lui, ça ne sert à rien que je m'égosille, je hâte le pas donc pour me rapprocher à hauteur de la mare et enguirlander Xaxa au cas où il ait l'idée de recommencer (quand même).

    C'est à ce moment que Tyty, éternel suiveur, à la fois stupéfait et admiratif de l'exploit de son copain, se met à dévaler la pente en direction de la mare lui aussi... et y entre en plein milieu le gros malin, alors que Xaxa avait bien pris la précaution de n'y tremper que les pieds au passage, à l'extrémité de la mare. Je me précipite pour lui dire de sortir de là, envisage de lui signaler ironiquement la présence de crocodiles pour le faire activer, mais j'ai à peine le temps d'ouvrir la bouche que j'aperçois affleurer à la surface, non pas un crocodile, mais le dos d'un énorme "poisson" (anguille ? serpent d'eau ?) dont le diamètre, juste le diamètre, dépasse largement l'envergure de mes 2 bras. 

Au même moment Tyty, qui a de l'eau jusqu'à la taille, glisse dans la vase et disparaît sous l'eau, et le mastodonte aquatique se met en mouvement dans sa direction.

*** PLOP ***

6h du mat, réveil en sursaut , impossible de me rendormir... la journée commence bien.
Douche, p'tit déj, fait exceptionnel je me fais couler un mug de café, j'ai le bizarre sentiment que la journée va être longue...
J'allume l'ordi, discute sur le tchat d'une série, répond par mail à ma zoukine qui découvre les débrideurs...

J'ai beau être réveillée, et bien réveillée, depuis très longtemps, je prends mon temps. Cette semaine NouvelleCollègue est en stage, Remplaçant sera là, et tout sera un peu plus lourd au quotidien, je le sais, voilà 10 mois qu'on cohabite régulièrement. Pendant le repas ça causera élections, crédit d'impôts et matériel pour maisons bios. Alors qu'avec NouvelleCollègue on fait des concours de chansons nulles ou on parle de séries anglaises, c'est bien plus marrant quand même. Et puis NouvelleCollègue a l'entrain de la jeunesse et de la nouveauté, Remplaçant attend l'heure de la retraite en essayant clairement d'en faire le moins possible, c'est pesant ça aussi. Brèfle.

8h, j'arrive à l'école. Les collègues de la maternelle squattent la photocop, ça piaille, je check les mails pour la direction, trie le courrier, remplis 2 autorisations de sortie pour les collègues, attaque une pile de cahiers d'écriture.

8h30, entrée fracassante de Collègue2, un oeil à moitié fermé et larmoyant. Il était dans sa classe en train de couper des bouteilles de lait pour fabriquer des déguisements pour la kermesse, un morceau de plastique a sauté sous les lunettes. Il a très mal, veut appeler l'ophtalmo, on lui conseille plutôt de filer direct aux urgences ophtalmiques. Ce qu'il fait, à moto, avec un oeil fermé. Les collègues de la mat' regagnent leurs pénates. Je vais pouvoir imprimer mes exercices. 
(ou pas)
8h40, entrée fracassante (re) de la dame de la garderie. Il y a eu des dégâts dans les toilettes-filles ce we, plusieurs départs de feux. 

Voilà plusieurs semaines que le village a droit à ces visites intrusives et nocturnes les we, un coup à la mairie, un coup au stade, plusieurs fois à l'école... Ce n'est pas bien difficile, il suffit de sauter par dessus le portail, une fois dans les toilettes ils sont à l'abri des regards c'est sûr. Pourtant hier j'ai été dans l'école jusqu'à plus de 19h, tout était encore nickel... Mais ça traîne et la mairie ne fait rien ou pas grand chose, on m'a assuré que les gendarmes avaient été contactés, pourtant rien ne change...

Je file voir les dégâts. L'odeur de plastique brûlé est ignoble, ils ont crâmé l'interrupteur, le porte-savon liquide, le flacon de déodorisant, fait brûler des papiers dans le lavabo... il y a des mégots partout. 

8h45, j'appelle la mairie qui me dit que le maire est absent toute la semaine et qu'un conseiller municipal passera en début d'aprèm.
Je prépare une affiche à coller sur la porte des WC pour que les enfants n'y entrent pas.
Je rappelle la mairie, je veux savoir s'ils ont contacté les gendarmes cette fois. Non.
Je vais coller l'affiche.
J'essaie de joindre Collègue1, mon collègue de l'année dernière, maintenant dans le secondaire mais toujours de bon conseil, pour savoir s'il pense que j'ai le droit d'appeler les flics moi-même, ou s'il faut que ce soit la mairie puisqu'il s'agit de leurs locaux... il ne répond pas, je prends toute seule la décision de le faire mais...

... 8h 50 déjà, il est l'heure d'ouvrir le portail.
Collègue2 est aux urgences,
Remplaçant n'est pas arrivé,
et je suis donc seule dans l'école avec 70 gamins et des toilettes dégradées dans une odeur pestilentielle. Je décide d'aller chercher le directeur de la garderie et de lui demander de me surveiller la cour pendant que j'appelle la gendarmerie. Il accepte, et je retourne téléphoner.
Non, personne ne les a prévenus. Oui, ils arrivent dès que possible.

8h55, arrivée tranquille de Remplaçant. Je suis zeeen. (Nan, pas trop en fait en dedans). A peine le temps de lui résumer les événements. 

9h00, dreling dreling (ouaip', on a une cloche dans la cour, nous, une vraie avec la chaîne à tirer et tout :-)
Remplaçant prend sa classe, je fais entrer la mienne, puis les CM dans la petite salle de bibliothèque et leur explique que leur maître reviendra (enfin, j'espère !) en cours de matinée. Qu'en attendant je leur demande juste d'être caaaalmes, qu'ils ont droit aux livres et aux dessins, mais caaaaalmes.

9h05, arrivée des gendarmes. Je plante tout le monde pour aller les accueillir, que Remplaçant se débrouille pour faire l'appel de la cantine aux 3 classes... chacun son tour, hého.

Blabla avec les gendarmes, résumé des faits, prise de photos des lieux, ramassages des mégots, etc.

9h30, je reviens dans ma classe, ça discute tranquille, les CM bouquinent, Remplaçant travaille avec les siens.
Suite au message que je lui ai laissé, Collègue1 me rappelle, et m'explique pleins de choses.
Retour quelques minutes plus tard de Collègue2 (cornée éraflée à plusieurs endroits, tu m'étonnes qu'il avait mal...) Je lui résume le début de matinée (bah oui, il est parti avant l'effervescence...), il me résume ses soins.

10h00, je m'asseois me laisse tomber sur ma chaise. Vu les questionnements qui fourmillent parmi mes élèves, j'organise un débat sur les dégradations, les incivilités, le feu, toussa. Ils sont inquiets, et si l'école prend feu, comment on fera ? C'est drôle, quand j'ai dit à peu près la même chose il y a 2 semaines à la mairie, on m'a répondu qu'il ne fallait pas toujours envisager le pire, enfin mademoiselle.

Vivement la récré, je crois que j'ai besoin d'un autre mug de café...

Et le reste de la journée, ça a été le téléphone qui sonne, sonne, et re-sonne, prise de rv pour les inscriptions CP, demande de rv pour les représentants, confirmation de réservation de cars, parents prévenant qu'ils ne seraient pas à l'heure ce soir, etc... ça n'a pas arrêté.

En fin l'après-midi, alors que Xaxa et Tyty faisaient les andouilles au fond de la classe, leur présence dans ce drôle de "rêve" est remontée à la surface. Alors je leur ai raconté, mais en arrêtant au gros poisson, sans dramatiser. Ça a bien fait rire tout le monde, y compris eux 2.

Il n'y a pas de mare là où nous nous entraînons pour le cross. Et si c'était le cas, je suis absolument certaine qu'aucun d'entre eux n'irait mettre le pied dedans... y compris ce petit coquin de Xaxa.

Aucun conseiller municipal ne s'est déplacé jusqu'à l'école ce jour-là.

 

Posté par Mimi Je Reve à 23:04 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
lundi 2 avril 2012

Fruité

- Prends celui que tu veux, t'façons moi j'aime les 2, je n'ai pas l'habitude d'acheter des yaourts que je n'aime pas ! ^^ Il y en a un au chocolat et l'autre au citron, mais tu peux y aller, il n'est pas acide du tout.

- T'es vraiment sûre ? Bon ben je te laisse le chocolat alors.

NouvelleCollègue ouvre le frigo, sort les 2 yaourts.
- Mais en fait c'est pas du tout citron, c'est ananas ! 

oO ??? Ah mais non, j'ai acheté citron, j'en suis sûre !
Pourtant je suis obligée d'admettre que ce sont bien des morceaux d'ananas sur l'étiquette, et dans le pot, hahem...


En même temps, ça explique pourquoi je ne l'ai pas trouvé acide du tout, hier.
:-D 

Posté par Mimi Je Reve à 21:13 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
jeudi 1 mars 2012

Loupé

Vous la connaissez la ù%&§µ£$
qui,
n'étant pas allée à la piscine depuis janvier (trachéite, conjonctivite, maxi-bouloïte, fatiguite, flemmingite, frigorifite, overbookite aigüe, ...),
s'est dit qu'une semaine de retour de vacances, reposée, avec super beau temps, c'est l'occase idéale pour s'y replonger,
qui y a accompagné sa classe cet aprèm et les a beaucoup jalousé de pouvoir barboter DANS l'eau alors qu'elle devait rester sur le bord en ayant troooop chaud, pouvant à peine se rafraîchir le bout des orteils,
et s'est donc effectivement pointée à la piscine à 20h00, sautillante, pleine d'allant et de motivation, ...

... sans son maillot de bain ? 

 

Aaaaaaaaaaaarrrrrrrrrrrrrgggggggggghhhhhhhhhhhh.

>_< 

 

Posté par Mimi Je Reve à 21:56 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
lundi 13 février 2012

C’est grave, Doctor ?

Depuis plusieurs mois...

● Je dis très souvent "Brilllllianttt !" ou "Fantastic !", avec l'accent anglais (souvent dans ma tête plutôt pour qu'on ne me pose pas trop de questions...)

●  Je dis encore plus souvent : "Allllons-yyyyyyy !", en classe par exemple, et je rigole toute seule. Mais je ne connais pas d'Alonso.

●  Je sais dire tournevis en anglais. 

●  Quand quelqu'un m'agace, j'ai envie de lui asséner "EXTERMINATE ! EXTERMINATE !" d'une voix froide et métallique ET nasillarde.

●  Le soir, quand je ferme mes volets, je guette parfois au cas où je verrais passer dans le ciel une cabine de police anglaise bleue, style années 50. Je me suis très sérieusement demandée ce que je ferais si le TARDIS se posait sur la pelouse (je crois que j'irais à sa rencontre.)

●  Je sais dire le nom de la planète Raxacoricofallapatorius, de tête, plusieurs fois de suite sans bafouiller, oui oui oui.

●  Quand j'aperçois, à la TV, quelqu'un qui porte un masque à gaz, je suis obligée de demander d'une petite voix "Are you my mummy ?"

●  Si mes plantes de pieds me permettaient de marcher à plat toute la journée, et si j'étais plus grande, aussi :-),  je porterais probablement des converses rouges. 

● Et surtout, surtout, surtout, j'ai une frousse bleue (blanche, verte, la couleur que vous voulez !)  des statues d'anges.

 

Auriez-vous dans votre entourage des gens présentant les mêmes symptômes ? 

 

 Ah, aussi : mangez des bananes. Les bananes, c’est plein de potassium.
Bananas are gooood !

(explications plus tard, sinon ça fait trop long...)

Posté par Mimi Je Reve à 21:21 - - Commentaires [19] - Permalien [#]

samedi 14 janvier 2012

Réactivité

J'ai donc déménagé il y a un peu plus de 10 mois.
déménagement --> changement d'adresse sur la carte grise --> changement des plaques minéralogiques (et donc sous à débourser, bien évidemment)
Mon assurance m'avait bien fourni une nouvelle attestation lors du déménagement, mais j'avais gardé l'autre avec l'ancienne adresse, comme ça les 2 adresses sur les cartes grises et vertes étaient les mêmes, pas de pb en cas de contrôle. Sauf que l'attestation arrivant à expiration ce 15 janvier, la nouvelle aurait la nouvelle adresse, fallait que je me bouge...

Mercredi dernier donc, après une grosse sieste ultra méga nécessaire en raison de mon état de santé, je me suis traînée jusqu'à la préfecture vers 16h.
- Mais madame, nos bureaux ferment au public à 15h30.
oO
Mais comment font ceux qui bossent tous les jours jusqu'à 18h ??? Moi je peux me débrouiller le mercredi certes, mais d'autres ?
En tout cas le gars à l'entrée a dû prendre pitié de la pauv' fille quasi aphone, au teint gris ce qui mettait bien en valeur mes yeux totalement rouges, bouffis et collés, avec des cernes bien prononcés, qui s'arrachait les bronches et s'arrêtait tous les 3 mots pour respirer, il m'a proposé de prendre les papiers nécessaires et de les transmettre à ses collègues le lendemain (ou alors il a eu peur que je ne m'approche trop et que je lui tousse dessus... :-)
Sauf qu'il fallait une photocopie de la carte d'identité et du justificatif de domicile, et que bien sûr je n'avais pas de monnaie. Il m'a fait toutes les photocop gratuitement... J'ai laissé un chèque de 2,50 € pour les frais de port, et il m'a assuré que la nouvelle carte grise arriverait direct chez moi d'ici une semaine, et m'a rendu une photocop de l'ancienne carte grise à présenter en cas de contrôle.

Mercredi de cette semaine, coup de sonnette du facteur, recommandé à signer, et voilà, nouvelle carte grise et nouvelle immatriculation donc. Le monsieur m'avait dit une semaine, pile poil, ça va vite dis donc !
Passage chez l'assureur pour obtenir une nouvelle attestation comportant la nouvelle immatriculation, puis garagiste pour la pose des nouvelles plaques.
Tout est en ordre maintenant, donc.

Et ce matin, dans la boîte aux lettres je trouve un courrier de la préfecture. Aaaaaaaah ? Mais qu'est-ce que ça peut donc être ???
C'est... un certificat provisoire d'immatriculation, pour pouvoir rouler en attendant de recevoir la nouvelle carte grise... Laquelle est arrivée depuis 4 jours déjà.

Waouh, ils sont réactifs... et un timbre pour rien, un !

Posté par Mimi Je Reve à 10:49 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
lundi 9 janvier 2012

C'est qui qu'est "toc toc" ?

8h10, j'arrive à l'école.
Il caille carrément "à l'intérieur" ce matin. Dans ma classe certes, 14° a dit le thermomètre, et plus encore dans la classe de Collègue2 (enfin, il caille plus parce qu'il fait moins, quoi !) Alors j'appelle la mairie pour signaler que la chaudière ne fait pas son office...
Première tentative, ça sonne occupé. Bizarre à cette heure. Et puis je croyais qu'il y avait un répondeur ?
Deuxième tentative, occupé.
Troisième tentative, occupé.

Argh, la journée commence bien si je ne peux même pas joindre la mairie ! Je teste avec mon mobile que ça ne vient pas du téléphone de l'école, mais non, rien de ce côté-là.

Quatrième tentative alors que mes élèves s'installent à leurs places, tout en tapant les chiffres bien distinctement je vérifie sur le panneau d'affichage que je ne me trompe pas de numéro... et soudain,

TILT  ! (dans ma tête, pas dans le combiné...)

... c'est le numéro de téléphone de l'école que je m'acharne à composer depuis ce matin, en fait  !!!! Hahem. Tu m'étonnes que la ligne était occupée... ^^

J'en rigole, NouvelleCollègue aussi, normal. (Et j'appelle la mairie avec le bon numéro, ô surprise ça maaaarche ! Le chauffagiste passera dans l'après-midi.)

18h50, je quitte l'école.
Je dois fermer ma classe à clé. Mais je n'y arrive pas, il fait noir, la clé ne rentre pas dans la serrure et pourtant j'insiste ! Il m'a fallu un peu de temps pour réaliser que je tentais de fermer ma classe avec... la clé de chez moi. Ouh laaaaaaaaaaaaaaaa...
Bien sûr j'en rigole, je retourne en classe et je raconte à NouvelleCollègue toujours dans la sienne, ensevelie sous ses cahiers et ses préparations.
Qui me suggère tout de même :
- Si j'étais toi, je tenterais d'appeler la mairie pour leur dire que les clés ne marchent plus...

Mais, mais, mais... c'est qu'elle se moque la jeunette ?!!!
:-D

Posté par Mimi Je Reve à 22:25 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
dimanche 1 janvier 2012

And a happy new year !

                        spirng1

Qu'elle vous garde en bonne santé (et je ne parle pas que des petits tracas du quotidien...) (... :-) et qu'enfin vos souhaits, petits et grands se réalisent...

nb : manger du chocolat n'a aucun intérêt quand on est privé d'odorat et donc de goût. (ni manger tout court, d'ailleurs...) (finalement c'est peut-être ce qu'il me faut, huhuhu !)
Profiter d'un bain avec les pastilles parfumées reçues à Noël non plus, j'imagine, heureusement que je m'en suis aperçue avant de le faire couler :-)
Et heureusement la double conjonctivite n'empêche pas, enfin, pas trop, de regarder Doctor Who (bouh lalalala que le dernier épisode de la saison 2 est triiiiste ! mais au moins ça fait couler les yeux pour une bonne raison. ^^)
Par contre, éternuer toutes les 5 minutes ça n'est pas top pour tisser les bracelets brésiliens, ça mélange tous les fils !

Posté par Mimi Je Reve à 22:01 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
samedi 24 décembre 2011

Court, sobre, (mais efficace) :

              MERRY CHRISTMAS !!!         FELIZ NATAL !!!

 

                              pere noel taubaté

                

(Oui oui, c'est bien moi.)
(Oui, à gauche sur la photo, pffff !)
(Il y a pile 30 ans...)
(Non, je n'ai pas changé, qui a dit ça ?)
(Booon, d'accord, un peu, si peu...)

Bonnes fêtes de fin d'année à tous :-)

 

Posté par Mimi Je Reve à 14:28 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
samedi 5 novembre 2011

Et de...

      images2                                                 images11

                                          images8

images9                                                         images7      


        C'est un peu fou, non ???!!!
 

Posté par Mimi Je Reve à 09:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]