lundi 17 octobre 2011

Il ne faut pas (19)

Il ne faut pas, ooooooooooooh non il ne faut pas, en voiture, poser ton sac à terre devant le siège sur lequel il y a la cage du chat.
Surtout quand tu sais que le-dit chat supporte mal les virages...

Et encore, heureusement que le sac était fermé !

 (Mon pauv' zouzou qu'est bien malade en voiture...)

Posté par Mimi Je Reve à 21:04 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

samedi 23 juillet 2011

Il ne faut pas (18)

J'y fais suuuuper gaffe, à bien enlever les mouchoirs en papier des poches de pantalon avant de lancer une machine. Je traque aussi les trombones, la monnaie, etc. Normal, quoi. Ha non paske le mouchoir déchiqueté sur les fringues, l'HORREUR ! ça ne m'arrivera pas à moi, ah mais.

Là, il n'y avait pas de pantalon dans le tas... donc tranquille !

Mais certaines robes ont des poches aussi dites donc, bien que plutôt décoratives... AAARRRGGGGGGGGGHHHHH !

Magnifiques, les serviettes de bain bleu marine.
J'ai l'impression qu'il a neigé sur ma machine de foncé, pffff.
Et maintenant par terre, là où j'ai secoué l'essentiel du désastre.

J'AIME PAS RAMASSER !!!

...

Pis j'en ai marre d'avoir perpétuellement la goutte au nez alors qu'on est mi-juillet, pfff.

Posté par Mimi Je Reve à 19:59 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
mardi 26 avril 2011

Il ne faut pas (17)

Quand, au premier jour de vacances, vers 13h30 tu te rends compte qu'en fait tu as FAIM, et qu'après moultes tergiversations tu te décides pour ce met de choix que constituent les... nouilles, même s'il va falloir attendre 3 minutes pour que l'eau bouille et encore 7 looooongues minutes de cuisson,

et, oh ça y est c'est cuit, chouette !,

Il ne faut pas, ha ben non, hein, IL NE FAUT PAS...

                                Photos0554

... échapper la passoire dans l'évier.

C'est même complétement idiot.
Pis faut attendre 10 minutes de plus pour la tournée suivante...
Pfffffffffffffff.

Ce qui m'a permet de constater que Zéphyr aime les nouilles à l'eau sans sel ni rien, il est allé se servir abondamment.

(Mais achète-toi des mains, Mimi !!!!!)

Posté par Mimi Je Reve à 11:50 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
dimanche 10 avril 2011

Il ne faut pas (16)

Quand tu t'es régalé avec des fajitas le we dernier (nan, pas des tortillas/tapas/margaritas/otras cosas...) (hééé, mais faudra qu'on pense aux margaritas la prochaine fois, hein ? ;-)
quand 4 jours plus tard tu décides de liquider les fruits qui s'abîment en les transformant en compote,
quand ta compote mijote à petits bouillons et sent super bon,

Il ne faut pas, ÔÔÔôôô non, il ne faut pas machinalement lécher la cuillère en bois avec laquelle tu touilles ta compote.

Surtout si c'est la même qui avait servi à touiller la sauce des fajitas.

MÊME si ladite cuillère est bel et bien passée au lave-vaisselle entre-temps. 

***c'est pas bon, euuuark...***

Surtout que tu vas la re-lécher plusieurs fois au cours de la cuisson, paske c'est plus fort que toi, quand la compote mijote et embaume, il FAUT la goûter.
Ben même à la 6ème fois, tu seras surpris à quel point c'est toujours vraiment, vraiment, pas bon !

Posté par Mimi Je Reve à 19:46 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
lundi 21 février 2011

Il ne faut pas (15)

Quand la veille, entre 2 encollages de murs pour que papa puisse papiéter et maman assurer les finitions (merci papa et maman !) et le briquage des placards et étagères, tu t'es bien esquinté la paume de la main et l'intérieur du pouce à monter tes nouveaux chevets avec un simple tournevis et des montants de bois récalcitrants, et que donc tu t'es bien promis que le lendemain tu penserais à apporter ton tournevis électrique,

quand à 6h du mat soudainement tu as eu une illumination et que tu t'es levée exprès pour mettre à charger le-dit tournevis,

quand le lendemain, au moment de partir, tu te rends compte brutalement que le tournevis est toujours en charge alors qu'il serait temps qu'il rejoigne un sac,

quand tu jubiles d'imaginer comment ça va aller trop bien pour terminer les tables de chevet, surtout ces petites vis en dessous difficilement accessibles mais comme ton tournevis électrique il peut se couder tu vas enfin pouvoir les serrer correctement,

alors il ne faut pas, ooooooh non il ne faut pas...

... oublier d'emmener -aussi- la mèche du tournevis électrique.

Pfffffffff.

Il a bien fallu que je les serre à la main quand même (aïe aïe aïe bobo les mains !)... et même 2 fois pour le 2ème chevet, quand je me suis rendue compte qu'il y avait de gros noeuds dans le bois sur le devant, que je pouvais tout à fait mettre derrière, à condition... de la démonter pour la remonter dans l'autre sens. Et avec les petites vis planquées, super.

M'enfin, la salle est papiétée, les chevets sont montés, par contre il me reste encore bôôôôcoup de cartons à remplir et une grosse pile de corrections aussi d'ailleurs... J'y retourne !

Posté par Mimi Je Reve à 20:17 - - Commentaires [15] - Permalien [#]

dimanche 5 décembre 2010

Il ne faut pas (14)

Aujourd'hui, un "Il ne faut pas..." qui ne m'est pas arrivé à moi, pour une fois.
Mais comme ça aurait vraiment pu... je partage !

Voici en gros le sms reçu de MaSoeur (et qui m'autorise à le bloguer, merci MaSoeur) :

"Il ne faut pas, ooooh non il ne faut pas...

... actionner ses essuie-glace pour déneiger son parebrise si la portière est encore ouverte !"

Ha boOoOoOoOn ? Mais pourkeeeua donc ???

:-D

...

Sinon :
pour contrebalancer celle de Sel  ;-p
voici la vue (limitée) depuis ma fenêtre de cuisine hier matin,

DSC03755
ça commence de fondre...

DSC03758

...

Et enfin,
the famous bonshommes de neige,
mais ils n'ont pas pu faire ce qu'ils voulaient : le jeudi il y avait quantité de neige mais elle était trop friable pour tenir en boule, et le vendredi elle tenait mieux mais était bien bien gelée... du coup ils ont disposé des paquets de glace tout autour, "en jardin" non ce ne sont pas des pavés que vous voyez.
Ils ont construits des volcans aussi, mais la photo ne rend rien, alors tant pis.
Et puis lors de la récré du temps de cantine, Tutu a piqué un nez-carotte et a taggué avec, en bien orange donc, le béton du mur de la classe de collègue1... Su-per
(et merci aux personnes qui "surveillaient" d'avoir laissé faire !!! :-S)
Bien sûr il a frotté avec de la neige ensuite, mais ça n'est pas près de partir totalement... Bref.

bonshommes

DSC03735

Photos0507

Les filles de CM2 ont fait dans l'artistique, avec cheveux en feuilles coupe en brosse. ^^

***

Et pour finir, la cour vide à 17h...

DSC03740

Posté par Mimi Je Reve à 09:25 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
lundi 1 novembre 2010

Il ne faut pas (13)

C'est complètement c... déb... crét... idiot de se frotter l'œil après avoir manipulé de la noix de muscade.
Vraiment pas malin, même.
T'as qu'à essayer si tu ne me crois pas !!!
^ ^

Nan, en fait ce serait plutôt :     ^ ~

Mais aïïïïïeuuuh...
Snirrfffle.

Posté par Mimi Je Reve à 12:35 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
mercredi 9 juin 2010

Aïe (Il ne faut pas - 12)

Il ne faut pas, oOoOoOoOoh non il ne faut pas...

... te frictionner allègrement les jambes au gant spécial-gommage* sous la douche, en oubliant que tu as un petit "bobo" pile sur le genou** (ouaip', comme les mômes qui s'étalent dans la cour, exactement) dont la croûte est toute fraîche de la veille...

Ça fait maAaAaAaAaAaAal !

...

* Paske la piscine réouvre cette semaine, donc faut quand même que mes jambes soient douces et préparées à l'épilation, hein. ^^

** En montant dans une oitu' 'ouge de manège avec une louloute-coccinelle ce we (super journée... ;-), j'ai mal visé la largeur d'ouverture, et bing le genou sur la tranche de la portière, bien fort... Sur le coup je me suis dit "Waouh, ce bleu va être magnifique". C'est en remontant pour un 2ème tour, encore une oitu' 'ouge paske la ve'te nous est encore passée sous le nez, quand dans le mouvement j'ai senti que mon genou était en fait collé dedans le pantacourt, que j'ai compris qu'il n'y aurait pas qu'un bleu...
Au final d'ailleurs même pas de bleu, mais une grosse bosse (qui fait mal pour de vrai). Je ne savais même pas qu'on pouvait avoir une bosse sur le genou. Et une bonne égratignure,
le morceau de peau a dû rester à l'intérieur du pantacourt !

Non, mais non, pas de photo, m'enfin ! ;-)

BREF. Toussa pour dire que :

              gant spécial gommage + égratignure = trèèèès mauvaise idée.

Z'avez qu'à essayer, si vous ne me croyez pas !

Posté par Mimi Je Reve à 21:21 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
dimanche 2 mai 2010

Rencontre fatale (Il ne faut pas -11)

C'est assez simple :

Tu prends une toise, que tu as empruntée à un collègue il y a au moins un mois parce que tu as prévu de faire une séance sur la croissance d'ici peu, tu sais une toise en bois, avec le haut mobile, comme chez certains médecins parfois encore. En attendant de pondre ta séance, tu la coinces (la toise, pas la séance !) contre le mur derrière ton bureau. Pis tu l'oublies.

Ensuite tu prends une maîtresse avec un front (sans déconner !!!), plutôt du genre maladroite, se baissant avec entrain pour ramasser (si si parfois, ça m'arrive, même si je déteste ramasser des choses) un bidule, un papier, un stylo, un fichier ??? devine où ?, bah derrière son bureau, tiens.

...

Je résume la situation :

toise2 Plus Front2      
                                                                 (Euuuh non, spa moi sur le dessin, hein !!!) 

               

Ça donne, ça donne...

                                     

   _gal                  toise1      (mais aïïïeuuuuuh !)

...

Bah ça donne :
Une maîtresse qui voit valser les murs mais que l'Avs oblige à s'assoir quelques secondes,
un œuf immédiat avec encastrement possible de la toise exactement dans l'empreinte du choc, genre légo t'vois ?, (pratique pour vérifier l'arme du crime !),
une poche de glace pour éviter que ça ne gonfle davantage mais comme c'est égratigné dans le point d'impact, ça piiiique,
la tête qui tourne pendant un bon moment,
et le lendemain un bleu magnifique qui contourne le reste de bosse.
Et un gros fou-rire, évidemment, tout en gardant à l'esprit que si la toise avait été baissée de 5 cm ben c'est dans l'œil que je l'aurais prise, avec le même entrain, la même violence, et avec sans nul doute un aller direct aux Urgences sans passer par la case "terminer la journée d'école".
Les élèves ? Ils n'étaient pas en classe à ce moment, et comme j'ai un semblant de frange ils n'ont pas trop remarqué après. Je crois que j'ai juste dit que je m'étais cognée. Un peu fort quand même.

Conclusion : Il ne faut pas, ooooh noooooon il ne faut pas, laisser une toise à la perpendiculaire du mur, ok ça semble logique mais jusque là ça ne m'avait pas effleuré. Ça m'aurait évité de m'y encastrer, à défaut de l'effleurer...

Je savais bien que j'avais raison de ne pas aimer me baisser pour ramasser des trucs...

Oui, bien sûr que la toise est toujours derrière mon bureau, mais maintenant tournée de façon inoffensive (ce mot prend tout son sens, soudainement !!!) parallèlement au mur :-D

(tu savais qu'il ne faut qu'un N à iNoffensif ??? pas moi)

Je me demande quand même s'il n'y a pas conspiration toise/fourchette...^^

Posté par Mimi Je Reve à 19:42 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
vendredi 12 février 2010

Il ne faut pas (10)

OOOoooooooooooh non, il ne faut pas...

... sous-estimer la violence et la cruauté d'une fourchette.
En plastique.
(mouaip')

Quand, une fois par semaine (le jeudi, très exactement), tu manges dans ta classe, paske la cantine c'est pratique, c'est chaud, c'est varié, c'est bon (généralement), mais quand même, c'est chèros, c'est surtout méga-super bruyant, et puis c'est chronophage (alors que je pourrais profiter de quelques dizaines de minutes pour m'avancer dans les corrections ou tout au moins préparer les cahiers d'écriture des CP pour le lendemain...), quand, une fois par semaine tu manges dans ta classe, disais-je, au CAAAAALME (et tu le savoures bien bien bien le calme à ce moment-là), ben tu as ta petite fourchette perso qui va bien (surtout pour manger, an fait !). (Ouaip', tout ça pour en arriver là :-)
Pis après tu la laves et tu la remises au fond du tiroir du bas pour être sûre de la retrouver le jeudi suivant. Paske bon, tu te connais, tu as une (toute) petite tendance à égarer les choses, tout de même...^^

Pis des fois, même, tu es en pleine discussion super sérieuse avec tes collègues PENDANT que tu rinces ta fourchette sous l'eau glaciale du lavabo. (Bah non on n'a pas d'eau chaude aux lavabos dans l'école, pis quoi encore ?)
C'est p-t'être à ce moment-là que j'ai baissé ma garde.
J'aurais pas dû.

C'est fourbe, une fourchette.

...

En plastique.

...

*** Avertissement ***
L'image qui suit peut heurter la sensibilité de jeunes télespectateurs lecteurs de blogs.
(Et même de plus vieux, semblerait-il !)  La rédaction décline toute responsabilité si en vous évanouissant vous faites tomber votre ordi, ou bien si, pris d'un terrible haut-le-coeur vous vomissez sur le clavier, ou je ne sais quoi d'autre encore... FAITES GAFFE, quoi !!!

mechantefourchette   
(qualité photos de téléphone, désoled. Merci Bousier pour le transfert !)

Bobo le pouce.

:-S

...

Corollaire : difficile d'avancer mes corrections ensuite, paske plutôt douloureux de tenir un stylo, rouge ou pas, correctement... Aïe.
Bilan : pas gagné de temps du tout, entre mon fou-rire, la stupéfaction des collègues, les soins, ...

Posté par Mimi Je Reve à 22:22 - - Commentaires [31] - Permalien [#]