lundi 21 novembre 2016

Fromage

CP. Séance sur les carrés-cercles-triangles-rectangles, manipulations diverses, observation, débat, classement.

Et enfin, récapitulation :

- Donc en fait, quelles sont les différences entre un carré et un rectangle ?

Clé s'illumine :

- C'est facile maîtresse ! Le rectangle, c'est celui qui ressemble à un morceau de comté !

Ah.

OK !

Posté par Mimi Je Reve à 19:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

jeudi 10 novembre 2016

Soif

Tan me rejoint discrètement au lavabo alors que je me rince le bout des doigts (la craie jaune...) et me chuchote :

- Maîtresse, est-ce que je peux boire un coup ?

J'acquiesce d'un hochement de tête.
(oui bien sûr, à condition que tu le fasses discrètement afin que ça ne donne pas soudainement hyyyper-soif aux 18 autres...!)

Il se justifie quand même :

- Tu sais, c'est parce que j'ai la gorge sèche, à force de trop parler dans ma tête.

 

                         1431

                                                                         Ah oui quand même... 

Posté par Mimi Je Reve à 22:22 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
samedi 5 novembre 2016

Héééééééééééééééé !

Hééé mais hééééééééééééééé dis, t'sais quoi ? 
J'allais, pépère mémère, vous rédiger une nouvelle  'tite notede blog, à propos d'un bon mot d'élève ou d'une mésaventure (j'avais pas encore tranché, j'ai les 2 en réserve), quand soudainement ça m'a FRAPPÉ le neurone telle une évidence : j'ai failli zapper l'anniversaire de mon blogounet.  Et, il a fallu que je vérifie pour être bien sûre, mais en plus c'est quand même spécial cette année :

 

                                       10th

 

10 ans.
10 ans !!! Tu t'rends compte ?!

Je ne savais pas quand je l'ai ouvert si ça durerait si longtemps.
Le paysage bloguesque a bien changé (diminué !) en 10 ans (l'arrivée de FB et twitter, entre autres, y sont pour beaucoup, les habitudes liées aux nouvelles technologies ont tellement évolué), et pourtant...

... quelques irréductibles sont toujours là. Irréductibles blogueuses-eurs, irréductibles lectrices-teurs... silencieux la plupart du temps :-( bouhouh, mais de passage quand même (canalblog vous cafte, il me signale vos visites ^^)

L'envie d'écrire est toujours là aussi mais je reconnais que j'ai moins le temps. Et là, c'est clairement les séries et le streaming qui sont en cause ! (en ce moment, Elliot Alderson)
Et moins d'inspiration, moins de matière aussi. Y a t-il moins d'anecdotes d'école ? Est-ce que je ne les ressens plus de la même façon ? J'étais aux débuts de ce blog une "moyen-jeune" maîtresse avec 10 ans "d'expérience", me voici maintenant avec 20 ans "d'ancienneté", les stagiaires me demandent des conseils (et franchement ça fait bizarre),...
Le cuir est-il plus épais ? 

Peut-être.
Pas sûr. Rien que vendredi dernier je me suis dit à 2 reprises dans la journée de classe que telle réflexion, telle formulation était jolie et que je pourrais la partager avec vous. Sauf que comme je ne les ai pas notées immédiatement... ben impossible de m'en souvenir clairement le soir ! (donc là ce qui est en cause c'est plutôt ma mémoire défaillante... hem hem hem)

Bref.
Je n'ai pas l'intention de m'arrêter, pas tout de suite. Je me précipite toujours autant le soir pour voir si j'ai eu des commentaires dans la journée, j'aime vous suivre vous, chez vous, vous qui en avez un aussi, j'aime cet esprit bienveillant des blogueurs entre eux...

Merci à vous, lecteurs, de continuer à me faire un petit coucou de temps en temps !

               ♫  ♪  ♫  ♪  ♫  Bon anniversaire, petit blog de moi   ♫  ♪  ♫  ♪  ♫

(petit bout de moi)

Et spéciale dédicace à Yaya, Nono, Juju, Vévé, Ric, Bri... et tous les autres !

(psssit, lecteurs de l'ombre : pouvez montrer le bout du nez, mon (modeste) blog et moi ne mordons pas, promis !)

Posté par Mimi Je Reve à 21:00 - - Commentaires [33] - Permalien [#]
vendredi 28 octobre 2016

Au feu

Un matin d'octobre, exercice d'alerte incendie afin de réviser les procédures de sécurité.
Au retour, nous prenons le temps chacun dans notre classe de faire le point, de formuler les inquiétudes, de rassurer, et d'expliquer qu'il y aura plusieurs autres exercices d'alerte, pour tester dans des conditions différentes (lieux de départ de feux variés donc points d'évacuation différents, situation des élèves qu'ils soient en classe, en récré, à la cantine, que ce soit de l'évacuation ou du confinement, etc)

Bilan : le moins qu'on puisse dire, c'est que les préoccupations diffèrent selon les âges... ^^

 

Chez les CM 2   (10-11 ans)
(remarque faite avec un petit sourire ironique) (l'âge, la provoc'...) :

- On doit rester groupés, c'est parce que comme ça si on brûle au moins on brûle tous ensemble ?

(Hahaha, certes. L'esprit de groupe, c'est important !)

 

Chez les CE 2   (8-9 ans)

- Mais, maîtresse, et si c'est toi qui prend feu ?

          (o_O       Mais... mais.. comment ???!)

- Et bien vous sortez, vite, loin !

- Mais on te laisse là ? Pourtant on pourrait t'éteindre, avec nos gobelets d'eau !

          (Voui voui voui...)

  

Chez les CP    (6-7 ans)

- Mais, maîtresse... et si l'alarme elle sonne pendant qu'on fait caca ?

 

Posté par Mimi Je Reve à 22:30 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
samedi 1 octobre 2016

Étranger

- T'as vu maîtresse, la poubelle de la cour elle est vraiment pleine !

(c'est vrai, tellement que vos emballages de goûters se font la malle...)

- Oui, on demandera aux messieurs de la mairie*, ils viendront la vider.

- Hein ? Mais ils vont rien comprendre !

                                                  

                                     738

- Bah pourquoi ?

- Mais ils parlent français ? En Améri on parle pas français normalement ?

- Les messieurs-de-la-mairie, Bri, qui travaillent à la mairie ! Pas de l'Améri(que)...
(ils ont d'autres préoccupations là-bas en ce moment ^^)
(ça ferait loin pour du recrutement !)

 

* les "gars de la commune", 2 p'tits jeunes bien sympas qui décoincent volontiers les ballons au sommet des arbres, changent les ampoules, déménagent des meubles gentiment et avec le sourire, sans que l'on ait besoin de faire une demande écrite en 5 exemplaires à la mairie pour finalement s'entendre dire dans un ronchonnement "ouais ben j'ai pas le temps/j'ai pas les outils/je travaille pas le mercredi/c'est pas à moi de le faire"...  Quel changement radical depuis le départ à la retraite de l'ancien !

Ces mêmes gars qui étaient déjà venus la veille pour enlever un jeune lapin éviscéré abandonné en plein milieu de la cour (les petites "surprises" du matin) et qui, le pauv' lapin au bout de la fourche, ont dit aux gamins qu'ils l'emmenaient à la cantine pour que le cuisinier fasse des nuggets... la tête des élèves... mouhahaha ! (mais je ne sais pas si ça se fait à l'Améri, les nuggets de lapin ^^)

Posté par Mimi Je Reve à 14:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

lundi 26 septembre 2016

Bip bip

En rentrant des courses, multi-chargée, le trousseau de clés au bout des doigts, j'ai tenté d'ouvrir ma porte d'entrée avec le bip de la voiture.

J'ai appuyé plusieurs fois, en m'étonnant que rien ne se déclenche.

J'avoue qu'il m'a fallu quelques secondes avant de réaliser pourquoi...

Voilàvoilàvoilà.

 

                              gif-choquée-lemercier-les-visiteurs

Posté par Mimi Je Reve à 22:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
mercredi 21 septembre 2016

Géographie

Lili, 6 ans :

- Maîtreeeeesse, est-ce que l'Espagne c'est le plus grand pays ?

- Par rapport à quoi ? Qu'est-ce que tu veux dire ?

- Ben dedans la France, est-ce que l'Espagne c'est le plus grand pays de la France ?

- Euuuuuuuuuuuuuuuh....

 

(Ok. Bon... au boulot, alors !)

Posté par Mimi Je Reve à 21:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
dimanche 18 septembre 2016

Loading

Hé ben t'sais quoi ?

Quand tu as laissé ta brosse à dent électrique charger toute la nuit, et qu'au matin elle ne fonctionne toujours pas... 

... c'est p't-être paske tu avais omis de brancher le chargeur.

Peut-être.

Posté par Mimi Je Reve à 22:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
lundi 12 septembre 2016

Flash-Boy

Il est midi passé, il est resté quelques minutes de plus en classe pour terminer son travail avec moi, qu'il savait parfaitement faire seul (et je n'avais aucun doute là-dessus) ("Non mais maîtresse quand t'es pas à côté de moi j'y arrive pas !") (Ah. Ça risque de poser souci ça...), et maintenant il file à travers le couloir vers la cour de récré.
Je l'interpelle au vol :

- Bri, n'oublie pas ta casquette, il fait très chaud dehors !

- Ah oui ! (1/2 tour fulgurant vers son porte-manteau) Ah mais non en fait je l'ai pas amenée aujourd'hui ma casquette !  Mais c'est pas grave tu sais maîtresse, parce que je cours tellement vite que le soleil il peut pas me rattraper de toutes façons !

Ah ?
Ah d'accord.

 

Posté par Mimi Je Reve à 21:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
samedi 3 septembre 2016

Et c'est reparti

Il y a souvent (mais pas toujours) 1 ou 2 élèves plus émus que les autres le jour de la rentrée. Les nouveaux et leurs parents, bien sûr, mais parfois aussi ceux qui connaissent déjà. Cette année, c'est un papa qui avait la larme à l'œil (ce qui faisait couler celles de sa fille), et la maman n'était pas au mieux quand elle les a rejoint après avoir laissé le petit frère à la maternelle. C'est toujours délicat de rassurer l'enfant et de "faire la transition" sans donner l'impression qu'on les arrache à leurs parents...
La nouveauté cette année, c'est que j'ai carrément dû aller chercher dans la rue un petit garçon accroché à sa maman, qui n'arrivait pas à passer le portail... au départ j'ai attendu qu'elle se sente prête à entrer d'elle-même, mais j'ai vite remarqué que l'attente augmentait les décibels des pleurs, alors j'ai décidé d'intervenir avant que ce soit contagieux... J'ai réussi à le prendre sous mon aile et nous sommes rentrés en classe tout de suite, les larmes ont séché au fur et à mesure que l'on a déballé les fournitures neuves, le sourire est apparu très vite quand j'ai répondu aux questions... et c'est parti !

Ils sont 19.
Ce n'est ni trop, ni trop peu, c'est bien. On ne peut guère mettre davantage de tables dans ma petite classe de toutes façons.

Des CE1 qui me connaissent déjà et que je retrouve avec plaisir, et des CP tout neufs qui me connaissent un petit peu aussi (nous nous sommes cotoyés à la piscine, à la cantine, et ils étaient même venus participer avec nous à plusieurs séances de chorale en juin dernier). Et 4 vrais petits nouveaux, qui viennent d'une autre école.

Mais qu'ils me semblent petits ces CP ! Tout menus, tout jeunes, tout fiers de me dire qu'ils savent écrire leur prénom en attaché, mais quand même, pas encore avec la majuscule, mais tu nous vas nous l'apprendre hein ? Mais bien sûr ! Ils ont plein de choses à dire, leurs vacances, leur tata, leur petit frère, leur trousse neuve... (oui mais là j'étais en train de vous expliquer quelque chose quand même ? Je peux finir ma phrase ?)

Les ex-CP, mes nouveaux CE 1, les regardent presque de haut (d'ailleurs ils ont drôlement grandis en 2 mois je trouve), ils savent quand il faut écouter, quand on peut chuchoter, quand on peut se lever... Ils étaient à leur place il n'y a pas si longtemps, je me souviens les avoir trouvés tout petits eux aussi il y a un an, et pourtant ils semblent vraiment plus grands aujourd'hui. Par rapport aux bouts-de-choux qui découvrent "la grande école" et qui ont tant d'attentes... Ils me l'ont dit clairement : ils veulent savoir lire. OK, j'accepte la mission ! Mais j'ai bien prévenu : moi je fais mon travail de maîtresse, eux doivent faire leur travail d'élève. Écouter, participer, faire des efforts... tout cela sera long, mais nous y arriverons, ensemble !

...

Deuxième journée, ils sont cuits. Autant par la chaleur que par la reprise, le changement de rythme, et les efforts fournis. Heureusement il est 16h30 et je viens de les envoyer se ranger dans le couloir. Ric est toujours assis à sa place.

- Et alors Ric, tu restes dormir ici ce soir ?

- (grand sourire) Oui, moi j'aime bien l'école, je veux rester !

- Ah ! Je te garde avec moi, alors. Le problème pour ce soir, c'est que le frigo de la salle des maîtres est vide tu sais...

- Bah ça c'est pas grave maîtresse, je commanderai une pizza !

- Ah d'accord. Tu me prends une 4 fromages s'il te-plait ?

Et nous éclatons de rire tous les 2.

Bien contente de te retrouver, petit Ric.

(si tu pouvais par contre éviter cette année les grosses bêtises du genre de celles que tu as faites l'an passé...)
(pas encore raconté, faudra que je le fasse !)

Posté par Mimi Je Reve à 23:05 - - Commentaires [9] - Permalien [#]