mercredi 4 juillet 2012

Contrôle

 

                          ecoletest

 

Oui, je sais on est mercredi, mais je pouvais pas poster dimanche...
... j'étais à l'école !
Et j'ai vaincu les corrections, mouhahahahahaaaaa ! Ne reste qu'un peu de direction, que je peaufinerai vendredi avant de passer la main à FutureNouvelleCollègueDirectrice.
D'ailleurs j'y retourne de ce pas pour faire le pointage de ma commande de fournitures, parce que demain je veux profiter de mes élèves, je n'aurai pas le temps de trier le contenu des cartons.

Merci Jack pour le prêt du dessin ! 

 

Posté par Mimi Je Reve à 15:24 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

vendredi 15 juin 2012

Fin d'année scolaire

▫  26 évaluations du 3ème trimestre à corriger
▫  7 habits de chevaliers en crépon
▫  26 livrets à remplir 
▫  7 heaumes en papier d'alu
▪  2 armures de gardes en boîtes d'oeufs
▪  un roi, sa reine, le prince et la princesse à habiller
▫  corrections
▪  bisbilles avec la mairie pour des rideaux en attente depuis 2010
▪  arrivée inopinée pile à l'heure de la fin de la récré des conseillers municipaux qui prennent 1/2 h pour se rendre compte qu'ils n'ont pas fait monter le bon système d'attache sur les rideaux et que s'ils les posent tels quels on ne pourra plus ouvrir les fenêtres, question du conseiller municipal : Mais vous avez vraiment besoin d'ouvrir les fenêtres ?
  Vé-ri-di-que.
▫  ah ben non les nouveaux rideaux ne seront donc pas installés pour le conseil d'école mardi, ah bon c'était le but ? moi qui croyais que c'était pour le confort des enfants... naïve que je suis
▪  organisation du voyage scolaire, gros dépassement du budget transport, argumentation avec la mairie, prise en charge du dépassement par l'amicale laïque
▪ courrier au transporteur pour qu'il accepte de couper la facture en 2 parties
▪  humour lourdissime de Remplaçant 
▫  corrections
▪  13 rv d'inscription individuelle pour chaque futur CP
▪  élève de CE2 partie en "vacances" pour 10 jours avec papa sans que maman soit au courant 
▫  21 pagnes de cromagnons/tribu africaine (on n'a pas déterminé)
▪  dégradations récurrentes et départs de feux dans les toilettes pendant les we depuis 1 mois (sauf quand il pleut, donc !)
▪  bataille avec la mairie pour des verrous soient posés sur les portes des toilettes, puis pour que le verrou forcé soit remplacé rapidement
▫  multi rv demandés par les parents, ou par moi-même aux parents
▪  remodelage du règlement intérieur pour le faire voter au conseil d'école
▫  conseil d'école
▫  inauguration magnifique nouveau bâtiment communal, encore un, quand l'école tombe en ruine
▪  rv avec le maire pour lui annoncer que je rends mon tablier de directrice

▫  pots de départ de collègues
▫  visite école futurs CP
▫  corrections
▪  préparation kermesse
▪  fronde contre collègue2 en train de monter chez quelques parents (et je ne peux pas leur donner tort), à entendre, et apaiser
(▫  rv représentants des parents d'élèves avec collègue2 pour régler le problème ?)
▪  répétitions kermesse
▪  rv avec FutureDirectrice
▪  conseil de maîtres
▫  commande fournitures année prochaine
▫  d'abord faire l'inventaire du reste du contenu des placards pour ne pas commander en trop
▪  assemblée co-propriétaires
▪  terrasse à rénover (aïe aïe aïe mes sous)
▪  passages 6ème des CM2, affectations collèges
▫  dossiers à compléter, logiciel affelnet
▫  corrections
▫  inscriptions futurs CP logiciel base élève 
▫  réunion avec les profs de 6ème 
▪  organisation classes année prochaine
▫  conseil de cycle avec Collègue maternelle
▪  enquête PPRE/aide perso à remplir pour l'inspection
▫  enquête EPS à remplir pour l'inspection
▫  enquête langue vivante à remplir pour l'inspection
▪  enquête enfants du voyage à remplir pour l'inspection
▪  nouveaux créneaux piscine pour l'an prochain, on s'est fait griller, ne reste que les matins de septembre
▪  repas aquagym
▪  répétitions chorale pour fête de la musique
▪   rv dermato
▪  montage audio pour spectacle kermesse
▪  coups de fil multiples toujours au milieu de la dictée ou de la correction du passé composé

▪  bracelets brésiliens, un pour chaque enfant de ma classe
▪  ▪  ▪  câlins Zéphyr
▪  chocolat lait/biscuit/pointe de sel
▪  fous-rires avec NouvelleCollègue

▪  couronnes de roi/reine
▪  structure cassée dans la cour, mise en sécurité des élèves
▪  mot pour les poux
▪  mot pour la kermesse
▪  méga fuite d'eau "à travers" le mur, carrément, ma classe et salle info, grosse mare intérieure pendant l'orage
▫  mot pour le voyage
▫  rv dentiste
▪  entraînements cross
▪  méga coups de soleil mollets
▪  coupe cross CE1   \o/   \o/   \o/
▫  dormir
▫  fête de la musique
▫  décommander rv dentiste, ça tombe pile le jour du voyage scolaire, on ne sera jamais rentrés à temps...
▪  dispute avec Collègue2 qui est persuadé qu'il "m'aide pour la direction", et le clame haut et fort, alors qu'il n'est pas fichu de sortir à l'heure en récré et que c'est justement pendant la récré que je peux passer coups de fil et taper les courriers
▫  visiteurs annoncés ce we --> big ménage...
▫  repas de la chorale
▪  envie de %*$§>_<@xù% Remplaçant qui me cherche, et se croit drôle, et ne va pas tarder à me trouver
▫  corrections
▫  dormiiiiiiiiir... 

Même pas eu le temps de regarder un seul petit bout d'épisode de Doctor Who depuis plus d'une semaine.

 

Posté par Mimi Je Reve à 22:56 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
mardi 12 juin 2012

Pluie-pluie

Dimanche-déluge, et un constat : 

Le petit loubard craint la pluie.

1er week end depuis 4 semaines sans dégradations ni de départs de feux à l'école.

Posté par Mimi Je Reve à 22:28 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
mercredi 6 juin 2012

Quotidien

Entraînement pour le cross inter-écoles, dans quelques jours.
Nous (naaaan, moi je ne tourne pas, je tiens le chrono, j'encourage, je rassure et je motive) ils, donc, tournent sur le chemin qui surplombe un terrain d'herbe en contre-bas, dont la moitié est occupée par une grosse mare pas bien profonde mais bien boueuse. Jusqu'à présent personne n'a encore roulé dedans. ^^

Et puis pendant que je soutiens moralement Fifi qui a un point de côté, j'aperçois à l'autre bout Xaxa qui me surveille du coin de l'oeil et s'apprête à traverser l'herbe pour "couper" le chemin. Il me nargue, descend en courant vers la mare, est mort de rire et se paye même le luxe de passer les pieds dans l'eau avant de remonter de l'autre côté du talus, le filou. C'est de bonne guerre, tant pis pour lui s'il a les pieds mouillés pour le reste de la journée, je les ai prévenus... Je suis loin de lui, ça ne sert à rien que je m'égosille, je hâte le pas donc pour me rapprocher à hauteur de la mare et enguirlander Xaxa au cas où il ait l'idée de recommencer (quand même).

    C'est à ce moment que Tyty, éternel suiveur, à la fois stupéfait et admiratif de l'exploit de son copain, se met à dévaler la pente en direction de la mare lui aussi... et y entre en plein milieu le gros malin, alors que Xaxa avait bien pris la précaution de n'y tremper que les pieds au passage, à l'extrémité de la mare. Je me précipite pour lui dire de sortir de là, envisage de lui signaler ironiquement la présence de crocodiles pour le faire activer, mais j'ai à peine le temps d'ouvrir la bouche que j'aperçois affleurer à la surface, non pas un crocodile, mais le dos d'un énorme "poisson" (anguille ? serpent d'eau ?) dont le diamètre, juste le diamètre, dépasse largement l'envergure de mes 2 bras. 

Au même moment Tyty, qui a de l'eau jusqu'à la taille, glisse dans la vase et disparaît sous l'eau, et le mastodonte aquatique se met en mouvement dans sa direction.

*** PLOP ***

6h du mat, réveil en sursaut , impossible de me rendormir... la journée commence bien.
Douche, p'tit déj, fait exceptionnel je me fais couler un mug de café, j'ai le bizarre sentiment que la journée va être longue...
J'allume l'ordi, discute sur le tchat d'une série, répond par mail à ma zoukine qui découvre les débrideurs...

J'ai beau être réveillée, et bien réveillée, depuis très longtemps, je prends mon temps. Cette semaine NouvelleCollègue est en stage, Remplaçant sera là, et tout sera un peu plus lourd au quotidien, je le sais, voilà 10 mois qu'on cohabite régulièrement. Pendant le repas ça causera élections, crédit d'impôts et matériel pour maisons bios. Alors qu'avec NouvelleCollègue on fait des concours de chansons nulles ou on parle de séries anglaises, c'est bien plus marrant quand même. Et puis NouvelleCollègue a l'entrain de la jeunesse et de la nouveauté, Remplaçant attend l'heure de la retraite en essayant clairement d'en faire le moins possible, c'est pesant ça aussi. Brèfle.

8h, j'arrive à l'école. Les collègues de la maternelle squattent la photocop, ça piaille, je check les mails pour la direction, trie le courrier, remplis 2 autorisations de sortie pour les collègues, attaque une pile de cahiers d'écriture.

8h30, entrée fracassante de Collègue2, un oeil à moitié fermé et larmoyant. Il était dans sa classe en train de couper des bouteilles de lait pour fabriquer des déguisements pour la kermesse, un morceau de plastique a sauté sous les lunettes. Il a très mal, veut appeler l'ophtalmo, on lui conseille plutôt de filer direct aux urgences ophtalmiques. Ce qu'il fait, à moto, avec un oeil fermé. Les collègues de la mat' regagnent leurs pénates. Je vais pouvoir imprimer mes exercices. 
(ou pas)
8h40, entrée fracassante (re) de la dame de la garderie. Il y a eu des dégâts dans les toilettes-filles ce we, plusieurs départs de feux. 

Voilà plusieurs semaines que le village a droit à ces visites intrusives et nocturnes les we, un coup à la mairie, un coup au stade, plusieurs fois à l'école... Ce n'est pas bien difficile, il suffit de sauter par dessus le portail, une fois dans les toilettes ils sont à l'abri des regards c'est sûr. Pourtant hier j'ai été dans l'école jusqu'à plus de 19h, tout était encore nickel... Mais ça traîne et la mairie ne fait rien ou pas grand chose, on m'a assuré que les gendarmes avaient été contactés, pourtant rien ne change...

Je file voir les dégâts. L'odeur de plastique brûlé est ignoble, ils ont crâmé l'interrupteur, le porte-savon liquide, le flacon de déodorisant, fait brûler des papiers dans le lavabo... il y a des mégots partout. 

8h45, j'appelle la mairie qui me dit que le maire est absent toute la semaine et qu'un conseiller municipal passera en début d'aprèm.
Je prépare une affiche à coller sur la porte des WC pour que les enfants n'y entrent pas.
Je rappelle la mairie, je veux savoir s'ils ont contacté les gendarmes cette fois. Non.
Je vais coller l'affiche.
J'essaie de joindre Collègue1, mon collègue de l'année dernière, maintenant dans le secondaire mais toujours de bon conseil, pour savoir s'il pense que j'ai le droit d'appeler les flics moi-même, ou s'il faut que ce soit la mairie puisqu'il s'agit de leurs locaux... il ne répond pas, je prends toute seule la décision de le faire mais...

... 8h 50 déjà, il est l'heure d'ouvrir le portail.
Collègue2 est aux urgences,
Remplaçant n'est pas arrivé,
et je suis donc seule dans l'école avec 70 gamins et des toilettes dégradées dans une odeur pestilentielle. Je décide d'aller chercher le directeur de la garderie et de lui demander de me surveiller la cour pendant que j'appelle la gendarmerie. Il accepte, et je retourne téléphoner.
Non, personne ne les a prévenus. Oui, ils arrivent dès que possible.

8h55, arrivée tranquille de Remplaçant. Je suis zeeen. (Nan, pas trop en fait en dedans). A peine le temps de lui résumer les événements. 

9h00, dreling dreling (ouaip', on a une cloche dans la cour, nous, une vraie avec la chaîne à tirer et tout :-)
Remplaçant prend sa classe, je fais entrer la mienne, puis les CM dans la petite salle de bibliothèque et leur explique que leur maître reviendra (enfin, j'espère !) en cours de matinée. Qu'en attendant je leur demande juste d'être caaaalmes, qu'ils ont droit aux livres et aux dessins, mais caaaaalmes.

9h05, arrivée des gendarmes. Je plante tout le monde pour aller les accueillir, que Remplaçant se débrouille pour faire l'appel de la cantine aux 3 classes... chacun son tour, hého.

Blabla avec les gendarmes, résumé des faits, prise de photos des lieux, ramassages des mégots, etc.

9h30, je reviens dans ma classe, ça discute tranquille, les CM bouquinent, Remplaçant travaille avec les siens.
Suite au message que je lui ai laissé, Collègue1 me rappelle, et m'explique pleins de choses.
Retour quelques minutes plus tard de Collègue2 (cornée éraflée à plusieurs endroits, tu m'étonnes qu'il avait mal...) Je lui résume le début de matinée (bah oui, il est parti avant l'effervescence...), il me résume ses soins.

10h00, je m'asseois me laisse tomber sur ma chaise. Vu les questionnements qui fourmillent parmi mes élèves, j'organise un débat sur les dégradations, les incivilités, le feu, toussa. Ils sont inquiets, et si l'école prend feu, comment on fera ? C'est drôle, quand j'ai dit à peu près la même chose il y a 2 semaines à la mairie, on m'a répondu qu'il ne fallait pas toujours envisager le pire, enfin mademoiselle.

Vivement la récré, je crois que j'ai besoin d'un autre mug de café...

Et le reste de la journée, ça a été le téléphone qui sonne, sonne, et re-sonne, prise de rv pour les inscriptions CP, demande de rv pour les représentants, confirmation de réservation de cars, parents prévenant qu'ils ne seraient pas à l'heure ce soir, etc... ça n'a pas arrêté.

En fin l'après-midi, alors que Xaxa et Tyty faisaient les andouilles au fond de la classe, leur présence dans ce drôle de "rêve" est remontée à la surface. Alors je leur ai raconté, mais en arrêtant au gros poisson, sans dramatiser. Ça a bien fait rire tout le monde, y compris eux 2.

Il n'y a pas de mare là où nous nous entraînons pour le cross. Et si c'était le cas, je suis absolument certaine qu'aucun d'entre eux n'irait mettre le pied dedans... y compris ce petit coquin de Xaxa.

Aucun conseiller municipal ne s'est déplacé jusqu'à l'école ce jour-là.

 

Posté par Mimi Je Reve à 23:04 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
vendredi 25 mai 2012

Voyage

- Mais, maîtresse, (quand elle s'adresse à moi, Sassa commence absolument TOUTES ses phrases par "Mais, maîtresse, ...") (oui oui, avec les virgules aussi) (pardon, je reprends :) Mais, maîtresse, c'est quoi la lecture sac-à-dos ?

- Heuuuu ?????????????, (ouh laaa, quel esprit d'à propos cette maîtresse quand même ^^)(mais Sassa me parle de la littérature de vacances, là ? ou bien de celles des autostoppeurs ???)
Comment ça ?

- Mais, maîtresse, ben là tout de suite, tu viens de dire à Jaja que si il s'entraîne à relire beaucoup le même morceau de texte il aura une lecture moins sac-à-dos ?!

- Saccadée Sassa, sac-ca-dée !!!!!!!!!!!!!

Et là Sassa a ouvert de grands yeux et a littéralement explosé de rire, un bon gros rire franc, spontané, genre "pfff, quelle nouille suis-je !", un rire d'autodérision bien communicatif et fort plaisant à voir.

- Mais, maîtresse, j'me disais aussi, ça veut rien dire la lecture-sac-à-dos !!!!

Elle en pleurait quasiment de rire... ^^

 

 

Posté par Mimi Je Reve à 22:21 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

mercredi 16 mai 2012

Physionomiste

C'était il y a largement plus d'un an, mais bon... pas eu le temps avant !

J'étais dans les allées de carrouf, et j'avais remarqué en la croisant peu après l'entrée cette dame avec ses 2 petits bouts qui piaillaient, 2 ans grand maximum, l'un dans le siège du caddie et l'autre à l'arrière.
Un peu plus tard plus loin dans les allées je la retrouve, paniquée, tenant par la main la petite et cherchant visiblement le petit. Elle l'appelait, parcourait les rayons, etc.
Le petit, justement, je le vois qui s'avance côté caisses d'un pas mal assuré mais bien décidé, prêt à passer sous le portique de sortie de secours.

2 solutions : je rattrape la maman pour lui signifier que son fils est en train de se faire la malle, et donc je prends le risque qu'il ait le temps de sortir vraiment dans la galerie marchande pendant ce temps,
ou bien je lui cours moi-même après, directement.
Ce que je fais, j'abandonne mon gros sac de courses contre un étal et me précipite pour choper le tout petit fugitif pile au moment où il s'apprêtait à passer sous les barrières.

Et le ramène à sa maman, qui me remercie chaleureusement.
Puis me dit :
- Je peux vous poser une question ? Est-ce que finalement, vous avez trouvé un autre appartement ? 

???? Euuuuh, pourquoi, comment est-elle au courant ? Toute Maville sait que je déménage ou bien ????  ????????????

Je suis tellement scotchée par la question de cette-dame-que-je-ne-connais-pas que je ne réponds rien du tout, c'est elle qui m'explique :
- C'est bien vous qui étiez venue visiter mon appart, en octobre ? 

Et là la lumière jaillit, oui, l'appart du rez-de-chaussée, super bien tenu, les jumeaux emmitouflés sur le pas de la porte prêts à partir en promenade avec le papy, les tatas les mamies les cousines qui prenaient le thé au salon, les 2 lits de bébé côte à côte dans une petite chambre très encombrée... Ils voulaient déménager parce que le mari était muté dans un autre département... TCHING !

C'était la veille du premier rv chez le notaire, donc je lui ai répondu que oui, j'allais même signer le lendemain (et finalement non ^^) Cette dame et son mari avaient eux-même RV avec de potentiels acheteurs en fin de semaine.

C'est fou, c'est assez bizarre même, d'être reconnue quand on n'est pas soi-même très physionomiste. (Dans la vraie vie. Parce que je suis au contraire pas trop mauvaise en reconnaissance d'acteurs de série télé, hahem, aucun intérêt au quotidien ! ^^)
Elle ne m'avait vue qu'une fois, l'espace d'une vingtaine de minutes, 4 mois avant !
Je serais toujours incapable de la reconnaître aujourd'hui, ou alors accompagnée des petits, peut-être...? Hahem, et encore...
 

Posté par Mimi Je Reve à 11:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
mercredi 9 mai 2012

Le monde est petit (surtout MaVille, en fait)

Allez, encore un message en rapport avec mon nouvel appart. J'ai bientôt épuisé le stock, promis !

Au départ, quand je n'en étais encore qu'au tout début de la recherche d'appart, je n'avais rien dit à personne. Seuls mes parents étaient au courant. Quand je me suis décidée pour cet appart-ci, j'avais choisi de ne pas en parler au boulot, pour éviter notamment les questions toujours trop curieuses de collègue-de-maternelle-A, dont la réputation de cancanière et propage-rumeur n'est plus à démontrer, d'une part, et puis pour ne pas me porter la poisse, non plus, on ne sait jamais !
Mais là où elle est vraiment fortiche, collègue-de-maternelle-A (et c'en est même sidérant, elle a suivi un entraînement ou quoi ?!!), c'est que même en évitant soigneusement de répondre à ses questions elle a compris que j'avais trouvé THE appart. Donc elle a voulu savoir où, j'ai situé à peu près, en assez large même, et là collègue-de-maternelle-B a dit :
- ça s'appellerait pas Les Peupliers, par hasard ?
- euuuh... ui ? tu connais ?
- Et c'est au 2ème étage, côté droit de l'ascenseur ?
- ?????   Euuuuh,... ouiiiiii ? La vache mais comment elles font toutes les 2 ? Elles ont un don de double vue ?
- Ah ben tu vas être la voisine du dessus de ma belle-mère.
oO ??? Oh laaaaaaa !
(qui lui avait dit que le couple au dessus de chez elle s'en allait, c'est pour ça)

Su-per. Pourvu que ce ne soit pas une belle-mère concierge qui rapporte tout de mes faits et gestes et allées et venues... (en fait non, pas du tout, c'est une p'tite mémé autonome toute courbée toujours en vadrouille)

Puis un peu plus tard, quand j'ai commencé de dire autour de moi que j'allais déménager, la fille qui faisait le ménage à l'école à ce moment-là m'a demandé un soir :
- Le couple auquel tu achètes l'appart, ils auraient pas une petite fille de 5 mois qui s'appelle Lisa ?
- Euuuh, ouiiii ?
- Et ils sont pas mutés à Biiip ?
- ???   Comment tu sais ça ?
- Bah en fait, la nounou de ma fille c'est aussi leur nounou, ils viennent de dire qu'ils partent en décembre...

La vache...

Et encore plus tard, une fois que j'ai eu emménagé, un matin où je tenais la porte ouverte aux livreurs de meubles, une dame est sortie de l'ascenseur, m'a poliment saluée et s'est dirigée de l'autre côté du couloir, a subitement fait demi-tour et est revenue vers moi :
- Vous seriez pas Mlle Je Rêve ?
- Euuuh, siii ? (Mais comment vous savez tous ???)
- Vous étiez instit à Village-Truc il y a quelques années ?
- Ouiiiii...
- J'étais à l'amicale laïque, et je viens voir ma maman à moi qui est donc votre voisine de balcon !

oO 

Et ça n'est pas fini...
Il y a au 4ème étage un jeune couple avec un bébé. Je rentre un soir chargée de courses et me retrouve dans l'ascenseur avec la jeune maman et sa mini-puce (quand je ne suis pas chargée je prends toujours l'escalier, je précise !)
Après avoir discuté un peu du bébé, elle continue :
-Vous êtes Mlle Je Rêve (mais bon sang, je suis célèbre à ce point ????!!!!)
-Euuuh ouiii...
-Vous avez eu ma soeur en maternelle. L'autre jour on vous a croisé, elle vous a reconnue, elle s'appelle Mélanie.
Ah oui, je me souviens très bien de cette petite fille vive et agréable. Inséparable de Jean, à l'époque. Que devient-elle ?
-Elle vient d'avoir son bac, elle commence médecine.

OUTCH.

 

BREF, pour l'anonymat, on repassera ! ^^

Posté par Mimi Je Reve à 20:10 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
dimanche 29 avril 2012

Vocabulaire

- Maîtresse tu sais, j'ai appris un nouveau mot anglais avec Dora l'exploratrice !

- Ah bon, et lequel ?

- C'est "seixtoïllze".

- Euuuh... (kof kof kof) Comment ??? (je n'ai jamais vraiment regardé cette dora, juste des bribes à l'occasion, mais je n'aurais pas cru que...) (Ou alors il existe une version adulte... ? ^^) (ce qui ne m'étonnerait même pas, d'ailleurs) (non, ne m'envoyez pas le lien, merci bien)

- Seix-toï-'z. Tu sais, ça veut dire "6 étoiles" !

- Aaaaaaaaaaaaah... (tu le vois bien le soulagement et le fou-rire réprimé, là ??!!)

OK, il faut donc que l'on travaille la prononciation.  :-)

(Mais quand même, quel est le rôle de chipeur, là ? Qu'explore-t-il ? A-t-il vraiment besoin d'une carte ?)

(pardon)

;-D

Posté par Mimi Je Reve à 22:20 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
mercredi 25 avril 2012

Reprise

La semaine passée, plusieurs fois j'ai pensé très très fort aux collègues de surveillance dans les cours de récré, vu la météo (et à tous ceux qui bossent en extérieur, en fait...) Si si, du fond du canapé, devant la cheminée, j'ai pleinement compati !
(tu trouves pas que c'est bizarre, compati écrit comme ça ? Pourtant j'ai vérifié. Mais je trouve ça bizarre quand même !)

Et bien maintenant que la zone A dont je fais partie a repris, je constate que j'étais vraiment dans le vrai.

A GLA GLA GLA GLA GLA....!!!

Les bourrasques de vent nous malmènent, les brusques averses de grésil nous obligent à regagner les classes au pas de course, pendant les rares éclaircies soudainement on se prend une envolée de gouttières dans le cou... un régal.
Certains enfants portent gants et blousons, d'autres sont en t-shirt, petit gilet et sandales (là, j'ai du mal à comprendre les parents qui assurément ne doivent pas mettre le nez dehors ?)
On se caille ! Qui a osé nous piquer le printemps ??? 

 

Retour à l'école, donc.
On sait à peu près avec qui les enfants ont passé leurs vacances quand, pris dans l'habitude des derniers jours, ils t'appellent "maman" ou "tata", classique.

Mais alors "mamie"...?

2 fois.

Bouououououh !!!

Posté par Mimi Je Reve à 10:45 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
mercredi 4 avril 2012

Nouveauté

- Maîtresse, maîtresse, tu sais ce qu'elle m'a apporté cette nuit la petit souris en échange de ma dent ?

- Noooon...?

- Des lunettes de piscine !!! Elles sont trop belles ! Elles sont d'une trop jolie couleur !

- Ah bon ? Et de quelle couleur sont-elles donc ?

- Elles sont rose turquoise !!!

 

(Après enquête et explications, et montrage de blouson de la copine, elles seraient plutôt rose fuschia)
(Nan, pas rose-citron non plus) (ni rose-ananas ^^) 

 

Posté par Mimi Je Reve à 20:55 - - Commentaires [8] - Permalien [#]