jeudi 27 janvier 2011

Types de phrases -2-

- Et puis le papa de Carméla se fâche, il est énervé, donc imaginez bien comment il lui parle ! Pour écrire ce qu'il dit, il faut que vous utilisiez des phrases avec un point spécial à la fin, des phrases...

- EXCLAMATIVES !

- Pis aussi majusculées, hein maîtresse !

Ah, euh, ben oui, tant qu'à faire, je préférerais qu'elles soient majusculées aussi, tiens.
Je sens que ce joli néologisme va nous faire de l'usage dans la classe, dorénavant :-D

Posté par Mimi Je Reve à 19:57 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

jeudi 20 janvier 2011

Types de phrases

CE1, grammaire.
Nous récapitulons les types de phrases vus depuis le début de l'année, je note au tableau ce que me disent les élèves.

grammaire1

(j'aimerais bien savoir pourquoi on ne peut plus voir les points des i et des j, ni les barres des t, tout de même !!!) Ayé j'ai trouvé, en grossissant la police ça apparaît.

On utilise tout ça dans tous les sens dans nos exercices, on combine des négatives/exclamatives, etc, la matinée se passe, puis pause du midi, et retour en classe.
Au tableau, une main anonyme a ajouté en bas de liste :

grammaire2

(Oh tiens dis donc c'est bizarre, l'écriture ressemble bigrement à celle de Line, l'Avs ! Quelle coquine... :-)
Bon, en fait elle l'a fait avec mon prénom, ceux qui le connaisssent (et il y en a un paquet parmi mes lecteurs, je me rends compte ;-) peuvent transposer carrément)

J'ai vu, mais je ne dis rien, j'attends les réactions.
Qui ne tardent pas, accompagnées de grands sourires.

- Hé maîtresse, c'est quoi une Je Rêvative ? (oui ils connaissent mon prénom, donc ils ont bien compris)

- Je ne sais pas moi, à votre avis ?

Des mains se lèvent au fond de la classe :
- Moi je connais une Je Rêvative : par exemple, Sortez vos cahiers verts.
- Moi aussi : Silence maintenant, et tout le monde au travail !

:-D

Ils ont tout compris, ces loustics.

Posté par Mimi Je Reve à 21:21 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
mercredi 19 janvier 2011

Sifflement d'oreilles

La maman de Nono passe me voir en coup de vent lundi soir, après la sortie des classe (16h30) mais avant l'aide perso (16h45), pour me signaler que les devoirs ont vraiment été difficiles ce we, il a même pleuré pour les mots à apprendre. (Je demande toujours aux parents en début d'année de venir me dire si ça coince pour les devoirs, que je comprenne pourquoi (difficulté ponctuelle ou non), et que l'on puisse y remédier rapidement.)

Ça tombe bien, j'ai moi aussi des choses à lui révéler sur le comportement de son fils ces derniers jours, pour qui les leçons seraient bien moins difficiles à mémoriser à la maison s'il commençait par moins s'amuser et surtout s'il s'obligeait à être plus attentif en classe.
Comme Nono a des circonstances atténuantes (maman est en formation loin de chez elle pour un an, de retour uniquement les we) nous mettons au point toutes les 2 quelques ajustements à faire de son côté et de celui du papa seul présent la semaine, et du mien, pour remettre Nono sur les rails.

Puis alors qu'elle se sauve, "je ne veux pas vous retarder pour l'aide perso", même si Nono et ses 2 copines semblent tout à fait contents de ces quelques minutes de rab qui leur donnent le temps d'écrire librement sur le tableau, cette maman me lance :
- Vous avez dû avoir les oreilles qui ont sifflé, samedi dernier, non ?

oO

- Euhhh... pourquoi ? (qu'est ce que j'ai fait, qu'est-ce qui s'est passé ?)(cherche-cherche-cherche)
- C'était le goûter d'anniversaire de Boulou, tous les CE1 étaient réunis chez lui.
- Aaaaah ? (les enfants ont donc parlé de moi ? Hiiiiii, qu'ont-ils révélé aux parents ???)
- Et les 13 d'un coup, ça faisait... de la vie ! Et même beaucoup beaucoup d'agitation !
- Ah ça, je n'en doute pas ! (tu m'étonnes... !!!)
- Alors avec les autres mamans on a bien pensé à vous, on s'est demandé comment vous faisiez pour les dompter, tous ensemble...

Aaaaah, c'est donc ça !
Mais vous savez madame, les maîtresses bénéficient d'une aura spéciale, dans les petites classes en tout cas, et à cet âge-là, qui nous permet de mettre ce petit monde en rang et dans l'écoute en un rien de temps...

Enfin, presque tout le temps.
:-)

Posté par Mimi Je Reve à 17:17 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
jeudi 13 janvier 2011

Il était une fois...

Début de récré.
Je suis dans la cour, mais j'ai laissé dans la classe Juju et Boulou qui ont quasi terminé leur exercice et vont nous rejoindre très vite. Adjacente à ma classe, la salle info dans laquelle collègue1 est en train de checker les mails de l'Inspection. Boulou vient toquer à la porte ouverte :

- Maître, venez vite, Juju est prisonnier !

Collègue1 rejoint ma classe. Juju est debout derrière sa chaise, au fond de la rangée de tables.
- Alors comme ça Juju on a un souci ?
- Bah oui, je suis prisonnier !
- ???
- Je suis prisonnier du papillon.

oO

Aaaah...???

Ben nous v'là bien.

Peut-être ce "papillon" a-t-il une aura spéciale qui empêche Juju de passer ???

Juju a fini par montrer à collègue1 qu'en fait l'ourlet de son pantalon s'était coincé dans les scratchs-papillons du cartable de Titine posé entre leurs 2 tables...

Le preux chevalier à la rescousse, euuuh, Collègue1, (intérieurement mdr m'a-t-il raconté) a tout de même dû sortir une paire de ciseaux pour libérer la jambe de Juju :-)

Que de mystère dans cette école...

^^

Posté par Mimi Je Reve à 19:50 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
lundi 10 janvier 2011

Chinoiserie

Début de récré.
Une minette de CM2 sort de sa classe avec un calendrier en tissu à la main, elle me fonce dessus :

- Maîtreeeeeeeeesse, vous êtes née en quelle année ?
(bah ça ne te regarde pas !)
- Euuuh, pourquoi ?
- C'est pour vous dire votre signe chinois !
- Aaaah, mais ça je le sais, je suis Rat.

Aussitôt la miss et ses acolytes plongent dans le calendrier et scrutent les signes à ma recherche, tout du moins à celle du Rat, de son caractère, et des années de naissance qui lui sont dévolues.
Un loustic a alors une révélation soudaine :
- AAAAH ! Je suis sûre qu'elle est née en 1936 !!!

Mais hééééééééééééé !
Pffffffffffff.
(P'tit c..., va.)

Posté par Mimi Je Reve à 19:50 - - Commentaires [18] - Permalien [#]

vendredi 7 janvier 2011

Ah ?

"De toutes façons, les avions ça va vraiment plus vite que les voitures, surtout à pied !"

Ces élèves deviendraient-ils aussi absurdes que leur maîtresse...?

^^

(Ouiiii, j'ai bien compris ce qu'il voulait dire en fait, et la maladresse de sa construction syntaxique. Mais ça m'a tellement (in petto) fait rire ! :-)

Posté par Mimi Je Reve à 20:28 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
mercredi 5 janvier 2011

Yihaaaaaaaaa !

Merci pour vos voeux ! Je vais tâcher d'en faire le meilleur usage possible...

Aujourd'hui, animation péda à l'iufm toute la journée, 9h-17h, alors que j'ai un max de choses à faire, et sur un thème et surtout avec un animateur soit disant d'informatique pas-sion-nant -arrrggghhh-, depuis quelques jours je m'en réjouissais au plus haut point vous pensez bien. Nan parce que quand ce sont des journées dont vous avez choisi le thème, ça va, mais quand on vous impose "réflexion autour de la classe mobile", bah franchement... boarf. Youpi. Brèfle, cessons de nous plaindre !
Tout en me demandant à quel moment j'allais trouver le temps de faire tout ce que je ne peux pas faire les autres jours et que je dois absolument faire cette semaine.

Alors quand le téléphone a sonné hier aprèm, que collègue2 a pris la communication et est ensuite venu toquer à ma porte pour me dire que l'animation péda du mercredi 5 était annulée, bah... j'ai sauté de joie, carrément !
Bien sûr elle sera reportée, là n'est pas le problème, espérons juste que ce sera à une date moins enquiquinante qu'une semaine de rentrée débordante !

Y a pas à dire, je constate que vos voeux démarrent de façon fort efficace, donc...
MERCI !!!

Sur ce, je file à la poste/à la banque/remplir mon frigo/boucler de vieilles corrections-qui-auraient-dû-être-faites-pendant-les-vacances/prendre rv chez ma coiffeuse si elle est guérite/rendre visite à une voisine/écrire un mail incendiaire à la fnac/prendre rv avec l'assurance/partir à la recherche de cartons/trier/jeter/ranger/classer/préparer ma classe pour la fin de semaine/chercher un cadeau pour une petite nouvelle née/...

Bonne journée à vous !

Posté par Mimi Je Reve à 09:55 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
samedi 1 janvier 2011

Et c'est parti...

Nann_e

Posté par Mimi Je Reve à 22:11 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
lundi 20 décembre 2010

Slip toi-même !

Après ces mésaventures de vendredi soir, je suis retournée à l'école samedi en fin de matinée. (Oui, j'ai osé) (courageuse, hein ?) (folle, oui, aussi) J'ai pu monter dans ma voiture sans que la portière ne résiste, j'ai pu ouvrir le portail principal sans problème, j'ai donc reposé la clé du portail-tout-au-fond-de-la-cour-dont on-se-sert-jamais-à-part-quand-le-ballon-de-foot-se-fait-la-malle-de-l'autre-côté-sur-la-route-ou-alors-exceptionnellement-si-le-portillon-principal-est-méga-gelé-mais-alors-vraiment-en-cas-ultime-parce-que-tu-ne-veux-vraiment-pas-dormir-à-l'école... à son clou. Dans le silence de l'école, j'ai bien avancé une bonne partie de ce que j'avais à faire.

Dimanche, c'est côté cadeaux que j'ai bien avancé.

Et aujourd'hui lundi, je suis retournée à l'école en tout début d'aprèm pour attaquer le méga foutoir sur et autour de mon bureau. Peu après, sont arrivés collègue2 accompagné de son fils (15 ans, absolument ra-vi d'être là, mais papa était venu le récupérer en ville donc pas trop le choix...!) (Mais du coup comme il est plutôt grand il m'a aidé à accrocher les productions d'arts plastiques que j'avais enfin fini d'encadrer samedi, merci fils de collègue2.)
Puis j'avais rv à 17h avec ma nouvelle banquière qui m'a encore fait signer 2-3 trucs, puis j'ai foncé dans une papeterie solder mon budget de classe pour l'année 2010, feuilles de classeur et nouvelle agrafeuse (youhou ! plus de problème d'agrafe qui reste coincée, rhaaa, le bonheur total en perspective). Et donc à 18h30, retour à l'école juste le temps de déposer mes emplettes et de boucler la feuille de comptes. Et qui arrive sur le parking en même temps que moi ? Collègue1 ! Alors ouaip', certes je suis souvent fourrée à l'école, mais.. je ne suis pas la seule, ah mais !
Surtout que collègue1 m'a dit avoir failli venir cet aprèm alors qu'il était dans la zone commerciale pas loin, mais qu'en fait il s'est rendu compte qu'il n'avait pas ses clés. S'il avait su qu'on était déjà 3 sur place et qu'il n'en avait donc pas besoin... :-D

M'enfin. Normalement là je n'y retourne pas avant le 3 janvier. J'amène un max de trucs à préparer et mon nordi, mais je ne retourne pas en classe, et toc.

***

Je passe du coq à l'âne, sans le z, côté requête gougolles. Depuis un bail maintenant elles concernent la plupart du temps des histoires de compteurs de gaz, ou bien l'amende concernant le déplombage illégal. Bizarre, naaaaaan...?
Parfois des trucs de rêve, parfois des histoires de maîtresse ou de bavardage. Et quelques requêtes cherhal/nataf, je ne sais plus quoi exactement mais je me souviens que j'étais très fière d'arriver en 4ème position à ce moment là !

Par contre ce soir, un truc qui me laisse perplexe :
"pendu a un telesiege le slipe en bas"

Eeuuuh...
Bon, déjà je ne comprends pas bien : pendu par le slip, ou bien pendu avec le slip baissé ?
Est-ce un fantasme, est-ce un souvenir, est-ce une vengeance ?
Toujours est-il que, soit l'élastique de ton slip tient le coup et tu vas rester pendu un moment, et tu vas te les cailler sauf si ton slip a une doublure gore-tex/polaire, soit l'élastique lâche et tu vas manger le sol de plein fouet, et franchement c'est tout le mal que je te souhaite ! Enfin, ça dépend de la hauteur du télésiège... Si celui-ci est en marche, ça peut faire une jolie déco un gugusse pendu par le slip tout le long de la montée... et du retour, ça égaye, un peu...
Quoi qu'il en soit, je ne vois pas comment tu atterris chez moi avec une requête pareille, parce que NON, ça ne m'est jamais arrivé !

M'enfin...!

Et tu me copieras 10 fois "slip" sans e, s'il te plaît.

Posté par Mimi Je Reve à 21:51 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
vendredi 17 décembre 2010

Coinced !

Il a plu toute la nuit. Tout tout fondu ce matin. Bien que le département fasse partie de la liste de ceux en alerte neige, mouais bof. A partir de 13h30, méga chutes de grésil, super joli -et impressionnant- à regarder. Qui se transforment peu à peu en énormes flocons. Puis grand soleil pour la récré, et bataille de boules de neige autorisées. À 16h30, patouille fondante partout...

Quand j'ai voulu partir ce soir, après avoir préparé 2-3 trucs pour la rentrée, (d'abord un rv avec une maman, puis peaufiné les fichiers de lecture, le calendrier de 2011 avec les anniv, les PPRE, etc), peu après 19h (ouh la que ça passe vite), école vide bien sûr ^^, portail bien enclenché (alors quand on veut le fermer il ne s'enclenche jamais, mais là, oui, évidemment, il l'était bel et bien)... j'ai eu du mal à entrer la clé dans la serrure.
Après avoir vérifié 4 fois à la lumière des lampadaires que c'était bien la bonne clé, elle a fini par entrer en forçant un peu, mais... impossible de la tourner. Portail bel et bien gelé !!!

                              Coinced at school !!!

Rhooo, comment c'est trop bête de pas pouvoir sortir...

BON. Ben comment je fais ???
Aller chercher du dégivrant, of course. Qui se trouve dans la voiture, hin hin hin, donc en fait nan, spa possib'.
Escalader le portail ? Plus haut que moi, et givré. Nan bah nan, on va éviter.
Appeler Collègue1 à l'aide ? Mais quand même, c'est embêtant de le faire revenir exprès... D'ailleurs je pourrais tout aussi bien appeler Collègue2. Mais lui habite en pleine campagne à 20 bornes de là, ce n'est pas utile qu'il fasse de la route, surtout qu'il est parti il y a à peine 1/2 h !
OK. Donc...?
La mairie ? Je la vois, là, de l'autre côté la place, fenêtres éteintes... Appeler madame le maire directement chez elle ? Mouais mais non.
Aaaah mais au fait, il y a une seconde sortie dans cette école ! Le portail-tout-au-fond-de-la-cour-dont on-se-sert-jamais-à-part-quand-le-ballon-de-foot-se-fait-la-malle-de-l'autre-côté-sur-la-route, tadadaaaa...
Bonne idée !

Alors je suis retournée en salle info (où se trouve la boîte à clés) chercher celle du portail-tout-au-fond-de-la-cour-dont on-se-sert-jamais-à-part-quand-le-ballon-de-foot-se-fait-la-malle-de-l'autre-côté-sur-la-route (vive le copier-coller !), j'ai failli me casser la binette 3 fois en traversant la cour verglacée dans le noir, j'ai eu du mal à ouvrir le portail récalcitrant (et un peu gelé aussi) (mais quand même il me restait encore la solution de passer par la salle des fêtes/de sport/chorale si besoin, dont une sortie donne dans la cour et l'autre dans la rue, enfin, si la serrure avait été d'accord...), j'ai peiné à refermer le portail dont la serrure est à 30 cm du sol, avec les doigts gelés à travers les gants et l'écharpe qui me retombe devant le nez quand tu te penches, et si c'est pas l'écharpe ce sont tes cheveux... Mais j'y suis arrivée.
Et me suis alors rendue compte que la lumière extérieure était allumée dans la cour.
Aaarrggghhh.
Réouverture du portail à tâton (paske la lumière elle est aux abords des bâtiments, elle n'atteint absolument pas le fond de la cour), retraversée périlleuse de la-dite cour, clic sur le gros interrupteur extérieur, puis reretraversée de la cour sur des oeufs dans le noir total cette fois... et refermeture du gros portail idem, pas fastoche du côté extérieur d'ailleurs.
Ouf.

Ce matin, j'avais anticipé la météo en me garant en bas de la côte plutôt qu'à côté de la mairie comme d'hab, peur que la descente en voiture soit un poil chaotique en fin d'après-midi.
Après mes divers démêlés avec les divers portails, il fallait donc que je redescende la côte jusqu'au parking du bas... Naaaaan, le bitume n'était point gelé, allons ! Ou si peu. ^^
Bon, en fait en marchant sur le bord ça pouvait aller. Les escaliers par contre, aïe aïe aïe.
NON, je ne suis pas tombée !!!

Quand je suis arrivée à la voiture... SURPRISE !!!
Impossible d'ouvrir ma portière, su-per.
Méga couche de givre partout, bien sûr.
Grattt grattt grattt grattt... (normal, ok)

Puis, super fastoche de passer par la place passager avec le manteau et les grosses écharpes (et le méga encombrement de ce siège)(oui bon, quoi ?), et les doigts doublement gelés par le dégivrage des parebrises... :-)

La portière s'est débloquée toute seule 3 km plus loin, dans un rond-point.
Mais sans vouloir se réenclencher, youhou !!!!
Certes j'ai fini par arriver chez moi, un peu mal au bras d'avoir retenu la portière dans les 6 ronds-points restants. Sur le parking j'ai bien fait rire le voisin en lui racontant mes péripéties, et ouf, la portière a accepté de s'enclencher correctement (mais j'ai remis de l'antigivre dans la serrure avant.)


Voilà.
Bah moi j'dis, 
les vacances... ça s'mérite, dites donc !!!

Nan mais quand même, coincée à l'école la veille des vacances c'est ballot hein.
Et quinze jours, ça doit être loooong dans ces conditions... :-D

Ok, j'aurais eu le temps de ranger mon bureau, et les chocolats offerts par Nono ce matin pour subsister, oué ben tout de même...

Posté par Mimi Je Reve à 21:42 - - Commentaires [17] - Permalien [#]