samedi 11 juin 2016

Probabilité ?

J'aimerais vraiment bien savoir quelle est la probabilité pour qu'un super bon pote, connu il y a 25 ans alors qu'on encadrait ensemble des colos dans le petit village de Bip, ce pendant plusieurs années de suite, puis peu à peu perdu de vue (études, déménagements, mariage, kilomètres, bref amitié qui s'étire, éloignement progressif avant l'arrivée du mobile dans nos vies), quelle est la probabilité donc disais-je, pour que ce super ancien pote se révèle être le... meilleur ami d'enfance du conjoint de ton actuelle copine-directrice ? Alors que vous bossez toutes les 2 à 180 bornes du lieu où il habite ? 

Et que tu découvres ça par hasard maintenant, alors que tu connais Chéri-de-copine depuis 4 ans maintenant ? 

Fin de semaine, les instits terminent la journée entre les rayonnages d'un magasin, conversation anodine à propos de costumes de kermesse, ça a donné un truc du genre :

- De toutes façons si je ne trouve pas de tulle orange, Chéri va à Bip demain pour l'enterrement du grand-père d'un de ses meilleurs amis, il pourra passer à la GrandeVille dans un vrai magasin de tissu et m'en prendre.

- À Bip ? C'est qu'il n'y a pas grand monde là-bas (souvenirs de 10 ans de colo ^^), comment il s'appelle le copain ? Ce serait drôle que je le connaisse ! (hahem)

- Il s'appelle Lo, mais son nom de famille, attends je sais plus...

(le temps s'arrête) (Lo ?! naaan, quand même pas... ???)
Je tente :
- ... Durand ?

- Oui c'est ça ! Mais tu le connais vraiment ?

         

Je ne sais pas comment je suis restée debout tellement ça bouillonnait à l'intérieur.
Ce n'est pas juste une "connaissance", quand on se rend compte qu'on a croisé les mêmes gens et qu'on trouve la coïncidence rigolote. Super-pote, c'était vraiment un super pote qui a été une partie importante de ma vie il y a plus de vingt ans.
J'aurais dû carrément m'étaler dans le rayonnage de tulle pas orange tellement j'avais les jambes en coton (mais je suis restée debout)(je crois)

Sans déconner, lui... !!! ???
NAN MAIS JE RÊVE !!!

On a checké, on parle bien du même, sauf que Copine-dirlo a fait sa connaissance bien après moi. En fait, j'aurais presque pu croiser son chéri dans mes jeunes années, avant qu'elle-même ne le rencontre !
Elle m'a donné des nouvelles, de sa femme (qui bossait dans la même colo), de ses enfants (quand nous avions peu à peu cessé d'échanger des nouvelles, il n'en avait qu'un encore...)

Ils se voient souvent, il vient régulièrement chez eux à MaVille, et moi qui depuis toutes ces années me demande s'il va bien, s'il est heureux dans sa vie, il était tout près par personnes interposées et je ne le savais même pas.

C'est quand même fou, fou, FOU nan ???????

J'ai découvert ça hier soir, je n'en suis toujours pas remise.

(Et j'espère que Chéri-de-Dirlo a trouvé le tulle orange dans la GrandeVille à côté de Bip)

Posté par Mimi Je Reve à 21:14 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

mardi 7 juin 2016

Croc croc

Discussion à propos du terme croque-mort, on fait deviner pourquoi on les appelait ainsi.
Puis on pousse plus loin.

- Et tu sais pourquoi les croque-morts "croquaient" l'orteil ou le petit doigt des morts ?

Filleule-Jolie :

- Euuuh... Pour porter chance !

:-D

 

(et après recherches, évidemment, je découvre que la légende n'est pas fondée, qu'il s'agirait d'une déformation de l'expression "croquer" dans le sens "faire disparaître", sous terre donc... bla bla bla... )

Posté par Mimi Je Reve à 20:21 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
mercredi 25 mai 2016

Nightmare

Can, rebelote :

- Maîtresse, j'ai encore fait un cauchemar cette nuit, et t'étais encore dedans.

- Oh ben mince alors ! (gloups !)

- Y'avait un voleur, il voulait te couper la gorge avec un couteau.

- Bouhou ! Et toi, tu étais là ?

- Oui, et alors j'ai pris le pistolet du voleur qui était par terre, il me voyait pas, et je lui ai tiré dessus, et je l'ai tué !

- Mais... tu m'as sauvée, alors ?

- Ben oui...

- Ouuuf ! Merci !

Alors je lui ai fait un gros bisou et un gros câlin. Et Can ma petite sauvageonne, mon mini-bulldozer, Têtue-1ère et Tête-Brûlée, m'a serrée très fort dans ses bras. 

 

(Faudrait p'têtre quand même que je demande à sa maman quel genre de programme elle regarde à la tv (ou ailleurs)...)

 

Posté par Mimi Je Reve à 20:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
mercredi 18 mai 2016

Tag

La mairie de notre petit village tranquille a été taguée cette nuit, slogans politiques, énormes lettres rouges sur fond de crépi beige, inratable.

Et ça fait causer dans la cour de récré bien évidemment, puis lors de l'entrée en classe. On élude le débat politique "ce-sont-des-histoires-de-grands" et on parle civisme, dégradations, etc. 

En fin de journée, Asc vient me voir.

- Maîtresse, en fait je crois que c'est à cause de nous qu'ils ont ont gribouillé la mairie..

Ouh laaa, que veut-il dire ?
Pourtant il a une sorte de petit sourire en coin, et Asc a bôôôcoup d'humour, plutôt pince-sans-rire, j'ai eu le temps de m'en rendre compte depuis 9 mois, qu'a-t-il donc en tête...?

- Pourquoi tu dis ça ?

- Ben tu sais, à la chorale, on n'arrête pas de chanter "On écrit sur les murs", ils ont dû nous entendre alors ils l'ont fait !!!

:-D

(merci, Demis Roussos et Kids United !)

Posté par Mimi Je Reve à 22:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
jeudi 12 mai 2016

Fatalité

CE1. Séance sur les adjectifs.
Ils ont bien compris de quoi on parle, ils cherchent des exemples.
Après s'être demandés comment peut être un vélo, un chien, un livre, on cherche maintenant comment peut être une personne.

- Gentille, grande, belle, moche, mince, grosse, folle, énervée, calme, méchante, frisée, barbue, chauve, effrayante, drôle, triste, endormie, bronzée, pâle, malade, bavarde, muette, sourde, aveugle ...
Ils ont plein d'idées, parfait.

Thil, songeuse, lève le doigt :

- Mais maîtresse, quand t'es à la fois sourd, aveugle, paralysé et muet, ben t'es coupé de la vie quand même.

o_O

Et Asc ajoute, fataliste :

- Pis si en plus t'aime rien, alors là, vraiment !

Posté par Mimi Je Reve à 21:58 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

lundi 4 avril 2016

Crac

- Maîtresse tu sais, ce week-end, y'a une fille qu'a venue chez moi, ben elle s'avait cassé le tuba !

- Euuuh... pardon ? Je ne comprends pas, Can.

- Euh oui, une fille, elle s'é-tait cassé le tuba.

(nous travaillons beaucoup avec Can pour éradiquer le "elle s'avait/je m'avais")

Sachant que la maman de Can est prof de musique, multi-instrumentiste, et qu'elle donne les cours chez elle... c'est plausible.

Mais quand même.

Devant mon air ahuri-dubitatif, Can joint le geste à la parole.

- Mais si c'est vrai ! Tu sais, le tuba, là ! 

- Aaaaaaaah... le tuba...

 

               Alors, qu'est-ce qui est cassé ? çui-ci ou çui-là... ?

 tubas 2                          tuba

 

                 Ou bien... celui-là, peut-être ???                 

                    Tibia_animation

 

 - Même que maintenant, et ben elle a un plâtre.

Ah bah forcément. ^^

(spa toujours facile de les comprendre, hein...)

(ok, parfois ils ont du mal à me comprendre aussi !!!)

Posté par Mimi Je Reve à 22:22 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
mardi 29 mars 2016

Plouf !

(non Mistinguette n'anticipe pas, je ne suis pas re-tombée dans l'eau) (pour le moment) (...) (^^)

CP, séance de lecture.

Nous travaillons sur le son "eu".
Nous avons cherché des mots dans lesquels on entend le son "eu", et répertorié les différentes graphies rencontrées, e, eu, œu...

Ils sont bien sûr interpellés par ce œ.

J'explique que c'est juste le e qui est collé au o, et que cela s'appelle "e dans l'o", qu'on ne le trouve que dans très peu de mots...

Dans l'eau, me demandent-t-ils ? Non, dans l'o,  dans la lettre o !

On s'entraîne à le tracer, bien coller le e contre le o, on recopie et on illustre des phrases avec le son "eu", etc.

Et puis on passe à la suite.

 

Fin de journée, on écrit les devoirs, il faudra relire la fiche de son à la maison, et j'en profite pour redemander, comment s'appelle cette drôle de lettre déjà, là, œ ?

- Je sais, je sais ! bondit Ric.

    C'est le e mouillé.

 

Posté par Mimi Je Reve à 21:30 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
mercredi 16 mars 2016

Dream

- Tu sais maîtresse, cette nuit j'ai rêvé de toi.

- Ah ! c'était un cauchemar, alors ? :D

- Ben en fait, oui, un peu...

- Oh mince ! Je t'obligeais à faire plein de dictées, c'est ça ? ^^

- Non, on était chez moi avec ma famille, dans le jardin, et toi aussi t'étais là, et à un moment y'a quelqu'un qui t'a poussé dans la piscine, sauf qu'en vrai maîtresse j'ai pas de piscine alors je sais pas pourquoi y'avait une piscine dans mon rêve !

- Les rêves, tu sais... ils sont souvent un peu bizarres. Mais tu sais, je sais nager, donc ça va !

- Nan mais attends ! Dans la piscine il y avait plein de poissons, et surtout il y avait... un requin !

   oO

- Alors tout le monde criait, et tout le monde regardait !

- Et personne ne m'aidait à sortir de l'eau ???

- Mais toi t'avais même pas vu qu'il y avait un requin ! Mais quand même y'a mon tonton, il a pris une canne à pêche et il a essayé de t'attraper (elle mime, la canne à pêche, le moulinet, l'effort pour me soulever) (la classe est écroulée de rire)(moi aussi)
Et alors mon tonton, il a réussi à te sortir de l'eau.

- Aaah, ouf !
(Ah ben quand même ! Et sinon il est comment ton tonton ? Il a quel âge ? Il est mignon ? Il vient te chercher des fois, à l'école ?) 

- Nan mais attends ! Quand il t'a sortie de l'eau au bout de la canne à pêche, là on a vu que le requin il avait commencé de te manger, t'avais plus que la moitié de la figure, un grand trou, (elle fait de grands gestes, encore), et plus qu'une jambe, il manquait presque tout un côté ! Y'avait plein de sang partout ! (Elle s'est levée pour mimer en grand) (on s'y croirait, limite je sens le trou béant dans ma cuisse)
Alors... ben on s'est dit que c'était foutu, alors on t'a remis dans l'eau.

     oO

- Ah. Super. Mais vous n'avez pas essayé de me soigner, au moins ?

- Ah ben bon, c'était trop tard, hein ! (geste d'impuissance) 

Oooh ce regard coquin/mi-désolé, Can...

Et Tha soupire profondément, je crois bien qu'il a retenu son souffle pendant tout le récit :

- Et ben dis donc, heureusement que c'est que un rêve !

(yep, je suis d'accord, ouh laaa)

Merci pour ce fou-rire collectif du matin, classe !

Posté par Mimi Je Reve à 22:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
lundi 7 mars 2016

Petit nom

- T'as vu maîtresse, y'avait un nouveau cuisinier à la cantine vendredi !

- Oui, Michèle va partir à la retraite, il faut trouver quelqu'un pour la remplacer sinon on n'aura plus rien à manger. :-D

- Comment il s'appelait, ce cuisinier ?

- Alors là, je n'en ai aucune idée.

- Mais si, il nous l'a dit vendredi, Jean-Paul ou Claude, un prénom ancien comme ça...

Je hausse un sourcil.

- ??? Comment ça ? 

- Ben quoi maîtresse, c'est vrai ! Je sais que c'est pas bien ce que je vais dire, mais y'a des prénoms, quand même, c'est des prénoms de vieux !

 

(Intérieurement, je ne suis que gloussements de rire)

 

- Et quel genre de prénoms sont des prénoms de vieux, pour toi ?

- Ben Robert, ou Jean-Paul par exemple.

- Mais regarde, le petit frère de Lo s'appelle Paul, pourtant c'est un bébé, il n'est pas vieux ?

- Oh, mais tu comprends ce que je veux dire ! C'est plus souvent des adultes qui portent ces prénoms, c'est comme ça !

 

(ne pas pouffer, surtout ne pas pouffer)

 

- D'accord. Et pour toi, quels prénoms sont des prénoms de jeunes alors ?

- Ben, nos prénoms à nous, Louanne, ou Mégane, ou Luka par exemple.

- D'accord. Mais ton prénom à toi ?  Prénom jeune ou prénom vieux ?
(Elle porte un prénom biblique plutôt rare, intemporel même)(moins de 6 naissances/an en France, je viens de vérifier)

- Ah mais moi c'est pas pareil, mes parents ils ont voulu me donner un prénom qu'on ne trouve pas souvent pour que je sois unique !

Posté par Mimi Je Reve à 22:18 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
samedi 5 mars 2016

Nocturne

- Mu, tu ne connais toujours pas bien l'écriture des mots des nombres, pourtant ça fait très longtemps qu'on les travaille en classe. Il faut absolument que tu t'entraînes à dire les lettres dans ta tête le plus souvent possible : 7, s,e,p,t. 

- Ma maman elle me les fait écrire des fois.

- C'est très bien, elle a raison, il faut bien s'entraîner à l'écrit, mais il faut aussi que tu t'entraînes à dire les lettres une par une, comme ça tu verras le mot dans ta tête. Ça ne prend pas longtemps en plus, tu peux faire ça sous ta douche, dans la voiture, dans ton lit avant de t'endormir... tu verras, si tu t'entraînes très souvent les mots vont rentrer tous seuls dans ta tête, et tu les sauras par cœur, pour toujours ! 

- Mais ça ma maman elle veut pas !

-  ...   Comment ça ?

- Ben, ma maman elle dit que la nuit, je dois dormir.

Mais j'ai pas dit TOUUUUUTE la nuit !
:-D

Posté par Mimi Je Reve à 09:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]