mardi 30 juin 2009

Finito

Yiiiihaaaaaaaaaaaaaaaaa !!!

Ayé, j'ai bouclé mes corrections aujourd'hui en milieu d'aprèm.
On regardait le dvd du spectacle de la fête des écoles -parce qu'après tout, tout le monde l'a vu ce spectacle, sauf ceux qui étaient sur scène et dans les coulisses !- que moi j'avais encore le stylo rouge à la main pour parapher les derniers cahiers.
Hier soir à minuit et demi, je corrigeais.
Ce matin à 7h30, idem.
Avant-hier soir, idem.
Dimanche tout l'après-midi, samedi pareil.
3 semaines que je ne fais quasi que ça, au milieu d'autres soucis/imprévus bouffeurs de temps que dès que j'ai le temps de vous résumer tout ça je vous explique l'imbroglio.
Toutes les fins d'années c'est la panique, mais franchement juin 2009 gagne le pompon haut la main. Je n'ai jamais accumulé autant de retard dans mes corrections, je crois, nan, jamais. Jamais à ce point-là.
Des nuits de 5 heures depuis une quinzaine de jours, ça ne me convient pas du tout. Je suis crevée. Et pas dodo demain matin, non non, le peintre débarque à 8h. Et encore, j'ai monnayé, il voulait venir à 7h30. Un mercredi matin. Nan mais je rêêêêve !

              M'EN FOUS, J'AI TOUT CORRIGE, ayéééééé !!!!

...

...

...

Rhaaaaaaaaaaaaaaaaaaa...
(immense soupir de soulagement...)

Derniers parents reçus à 17h.
Les cases sont vides, les porte-manteaux aussi, tout est rentré dans les cartables, des enfants à la garderie m'ont aidée à décrocher les affichages (perchée tout tout tout en haut de l'escabeau brrrrr), paske quand même, "faut pas que les cp de l'an prochain voient les tableaux de sons avant de les avoir appris, quand même hein maîtresse."
Jeudi, méga quizz par équipes, jeux divers et bonbons.

Mais tsékoi ?

J'ai fini mes corrections, pfiouuuut, a pu le stylo rouge, hop hop hop, disparu !!!

Posté par Mimi Je Reve à 21:14 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

mercredi 24 juin 2009

Mais euuuuh !

Dernière séance de l'année sur les saisons, en ce moment l'été, forcément.
La météo l'été, la nature pendant l'été, les activités des hommes pendant l'été, et enfin, les fêtes. Nous avons parlé de la fête de la musique, et maintenant, la fête nationale . Je fais un rapide topo sur la révolution française, juste les grandes lignes pour qu'ils sachent pourquoi le 14 juillet, que ça s'est passé il y a bien longtemps, en 1789. Ils sont captivés, vivement qu'ils fassent vraiment de l'histoire, l'an prochain.

Lulu1 lève le doigt :
- Mais maîtresse, t'étais déjà née ?

o_O

( c'est la nouvelle unité de mesure de la classe, ça, est-ce j'étais née, est-ce que leurs parents/grands-parents étaient nés... ?)

- Mais enfin Lulu1, j'ai dit en 1789, il y a plus de 200 ans, tu te rends compte ?
- Ben euh, t'étais toute petite alors ?

Aaaarrggghhhhh.
Merci bien, hein !

Posté par Mimi Je Reve à 12:49 - - Commentaires [15] - Permalien [#]

SuuuperKiiiids !

J'aime bien apprendre une fable de La Fontaine chaque année, à mes zozos. Parce que ça fait vraiment partie du patrimoine commun, ça me semble important. On explique le contexte, le texte, les expressions de vieux français, on joue avec l'intonation pour chaque personnage, le rythme, etc. L'an dernier on a bossé sur Le corbeau et le renard, avec un chouette travail sur les diverses illustrations (il y en a toujours 6-7 qui ont un livre de fables de la Fontaine à la maison, et jamais chez le même éditeur donc avec des images très différentes), et pis voilà.

Sauf que cette année a filé, et nous voilà mi-juin sans avoir eu le temps de s'y mettre, entre kermesse-concert/philha-évals nationales-évals de classe-bulletins-jours fériés-cadeaux de fêtes des pères/mères-dernières leçons-etc-etc, bref, pas eu le temps quoi.
Je calculais, l'autre jour : il restait 8 journées effectives d'école. Apprendre un nouveau texte, c'est, euuuuh... comment dire ? Chaud-chaud-chaud...?

Ouaip', mais c'est faisable. Si, si, La cigale et la fourmi, elle n'est pas longue, et l'apprenant tous ensemble, en classe, ce doit être ble-ssi-po... (mode espoir +++ on)

Je dois donc leur annoncer la chose.

- Bon, on va tenter un truc, ça va être quasi mission impossible, mais vous êtes bons, on va...

- Sauver le monde, maîtresse ?

...

^^
Euuuuh, bien sûr, Didi. Je le mets sur la liste des choses à faire juste après la fable, ok c'est noté !

...

Et c'était mission quasi-impossible mais pourtant accomplie à J-4, on en a fait un jeu, ils la connaissent tous, on la récite à plusieurs en jouant les personnages, ils font ça avec grand plaisir visiblement, ça rend super bien, je suis bluffée de la rapidité avec laquelle cigale et fourmi sont entrées dans leurs têtes...

Posté par Mimi Je Reve à 12:45 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
lundi 22 juin 2009

requête

Canalbloug permet de savoir quelles requêtes tapées dans un moteur de recherche ont mené en ces lieux. Parfois loufoques, parfois osées, parfois décousues, parfois franchement zarb', parfois désespérées, parfois énigmatiques, parfois en lien direct avec un post, ou alors pas du tout, parfois...

Celle-ci me fait franchement marrer, a-t-elle été l'objet d'un pari, d'un chantage, d'un fou-rire ???

"cadeau trop bien pour ma petite soeur qui est trop bien parcequ' elle est trop mignonne(mais je tiens a insister sur sa mignonneté car c' est la plus mignonne des mignonne des mignonne des mignonne des mignon"

Comme quoi on peut en écrire long, dans la ligne de glouglou !

(telle quelle, avec otrhographe, ponctuation et tout et tout, hein)

...

Comment ça, post hyper court ?
Ouais ben pas le temps, pas l'temps pas l'temps pas l'temps !
Je vais même être obligée sans doute de squizzer un ou deux trucs, paske là, je crois que ça va pas être possible...
(pas ê-treuh  pos-si-bleuh    )

Posté par Mimi Je Reve à 20:00 - Commentaires [5] - Permalien [#]
mardi 16 juin 2009

Du point de vue de l'enfant...

CP : Exercice sur les graphies du son "s", compléter les panneaux routiers en choisissant 2 mots parmi les 4 proposés.

DSC02925
(Clic-clic pour voir mieux au cas z'où)

Joli, nan ?

Comme quoi la patience à l'école, c'est pas que pour les maîtres-z'et-maîtresses !
Ou alors, c'est la patience des automobilistes qui doivent attendre que les loustics aient fini de traverser...?

PS : Ceci est la production de... Zézé...
:-)

Posté par Mimi Je Reve à 21:00 - Commentaires [7] - Permalien [#]

dimanche 14 juin 2009

Planning

Repas entre voisins, FAIT.
Valait mieux être présent d'ailleurs, soirée cancans, les oreilles de certains ont du siffler correctement.

Repas de fin d'année de la piscine, FAIT.
Méga courbatures et découverte de l'existence insoupçonnée de certains muscles au niveau des cuisses. Gros défoulage sur la piste de danse jusqu'à tard dans la nuit, bien plus crevant qu'une séance d'aquagym, mais tout aussi drôle. Et habillés, avec les cheveux secs (quoique, sur la fin... y'avait des pistolets à eau, quand même.)

Concert de la chorale de l'école accompagnée par un orchestre philharmonique : FAIT.
Mais déçue, déçue, déçue... Nous n'avions droit qu'à une seule répétition en commun, on avait programmé 1h30, les musiciens ont pris leurs temps et on a eu droit à une petite 1/2h pour les enfants qui, quand même dû attendre en silence le reste du temps qu'ils soient prêts. Bah 1/2h de répétition, pour se caler avec un orchestre, quand on est une chorale d'enfant, et amateur, perso je ne trouve pas ça assez.
Et le concert en lui-même, béééé... Pareil, les musiciens ont pris leurs aises, ont joué beaucoup trop fort -on entendait à peine les enfants derrière-, jamais le chef d'orchestre n'a donné la note de départ aux gamins -  (débrouillez-vous !), et dans la dernière chanson il ne nous regardait même plus, donc on démarrait quand on pouvait... cacophonie garantie, gros flou...
Déçue, déçue, déçue.
Alors bien sûr les parents sont venus nous féliciter à la fin, et j'étais d'autant plus mal à l'aise que je savais que ça n'avait pas été terrible, mais sans avoir eu le temps d'analyser pourquoi, j'en étais encore à la sensation, au ressenti à chaud. Et puis quand dans la semaine j'ai commencé à dire ce qui m'avait gênée, alors les langues se sont déliées. Oui, ils ont trouvé que la philha avait fait SON show alors que c'était un projet POUR l'école, oui ils jouaient beaucoup trop fort et on n'entendait pas les enfants, oui le travail des enfants n'a pas du tout été mis en valeur, oui il y a 2 ans c'était vraiment mieux.
Il y a 2 ans, c'était avec un autre orchestre philharmonique (et ça doit se trouver quelque part dans les archives un peu plus bas... il ya 2 ans, quoi ! plutôt fin juin je crois) Le chef s'était vach'ment bien occupé de l'école. Rien à voir. Breeeef. 10 mois de travail pour ça... Déçue, déçue, déçue. Parce que les loustics ils ont fait du mieux possible, eux. Sauf qu'ils devaient crier au lieu de chanter, et qu'ils ont attendu, assis sur la scène et sous le soleil plombant des projecteurs, 3/4h que les musiciens aient fini leur représentation à eux. (Il y a eu 3 parties : nous tout seuls -20 minutes à peine-, la philha toute seule, -50 minutes...!!!, et les enfants assis derrière sans bouger-, puis tous ensemble, 3 chansons... bâclées.)
Pffffffffffffff. Zut, quoi.
On m'a déjà demandé si l'an prochain on remettait ça, alors l'an prochain c'est sûr que non parce que c'est un projet assez lourd à porter donc pas tous les ans merci, mais pour les années d'après, beeeen... euuuuh... on verra, hein.
Déçue.

Kermesse de l'école, FAIT.
Et super bien fait ! Super météo, super journée, le spectacle a été apprécié, les mômes ont été géniaux sur scène comme dans les coulisses, enthousiastes, dynamiques, gentils, impeccable. En fin d'après-midi on a fait une partie chorale et on repris ce que nous avions déjà chanté avec la philharmonie, mais sans instruments cette fois, et c'était... super ! Ils ont assurés, et on les entendait, ououououf.
Puis apéro en plein air avec les parents d'élèves, rythmé par un groupe local, chouette.
-Sommmmmmmmeil, ce matin...-

Eval' de 3ème trimestre : A TERMINER.
En bonne voie, sauf que le papa de Baba m'a annoncé hier qu'il serait absent jusqu'à jeudi, mot du docteur à l'appui, il a un vilain virus très contagieux même qu'il aurait pas dû venir à la kermesse.
Euuuuh, qu'est-ce qu'il fait là, alors ?????????????????????????

Bulletins : A SUIVRE, dès que les évals seront corrigées. Ne m'inquiète pas trop. (Je devrais, peut-être...?)

Cadeau de fête des pères : COMMENCé, un puzzle à décorer. Je me demande si l'an prochain je ne vais pas faire un seul cadeau pour la "fête des parents", point. Parce que ça prend beaucoup de temps, quand même. Et des idées...

Maxi méga-pile de corrections z'en tout genre : euuuh, en cours, mais pfffffffff quoi.

Réunion avec les parents de CE1 pour parler des évaluations nationales. A VENIR cette semaine.
J'avais commencé un billet dessus, mais finalement non, je m'énerverais, ça ne servirait à rien, et puis non, non, non, vraiment, pas envie de publier mon avis à ce propos ici.
Juste un mot : une seule phrase à mettre au passé composé ne m'aide absolument pas à savoir s'ils savent faire ou pas, et mettre dans la dictée les mots "jungle", nonchalant" -en CE1 !!!- et "marsouin", mouhahahaha. Remarque ça nous a permis d'aller chercher dans le dico ce qu'était un marsouin. Mais il faut quand même savoir que les consignes de correction nous demandaient de compter juste toute orthographe phonétiquement correcte, comme gingle, nonchâlen ou marçoint. A quoi ça sert alors, nan mais qu'on m'explique, à quoi ça sert de donner des mots trop difficiles et de les compter juste même s'ils sont mal écrit ? Quel intérêt ???? Fin de la parenthèse...

Soirée resto-boîte avec les filles de la cantine et les atsem de l'école maternelle : semaine prochaine. Je suis la seule instit invitée, c'est bizarre un peu, nan ...? Je sens que ça va bien rigoler...

Fête de la musique : emplacement habituel réservé, choristes -presque- prêts et motivés.
Il y a plein de chansons que j'aime beaucoup dans notre répertoire de l'année, comme La chasse aux papillons de Brassens, ou La tendresse, celle de Bourvil, que je ne connaissais d'ailleurs pas avant, la chanson, pas Bourvil ! (Qui n'est pas du tout la même que celle de Guichard, donc.)

Repas de ma chorale à moi : A VENIR, faut que je trouve quoi amener, j'ai dit que j'amènerai une entrée, mais laquelle...?

Mon appart : aaaarf, beyrouth ou cataclysme, j'hésite... pas le temps, et pas envie !!! Franchement la poussière, m'en fiche, et le bazar maouss, bah... chuis habituée !

Repas de fin d'année avec les parents de l'Amicale Laïque : Dans quinze jours. Va encore falloir résister à la valse des apéros, :-D.

Commande fournitures pour l'année prochaine : Hiiiiiiiiiii faut que je m'y mette rapidos si je veux que ce soit livré avant les vacances, et donc avant il faut que j'inspecte les placards de la classe pour voir ce qu'il reste en quantité de cahiers etc.... A FAIRE RAPIDEMENT, donc.

Bouffe de fin d'année avec les collègues : 2 juillet.
J'espère juste que la migraine ne m'attaquera pas en traître ce soir-là comme l'an passé... On va dire que non, il n'y a pas de raison !

Re-repas entre voisins (ils aiment ça !):  4 juillet
Avec les absents cette fois, pour fêter toutes les plantations et le fleurissement du parking effectué en ce moment par quelques-uns -nan pas moi, j'ai pas le temps, et le jardinage... ben j'ai jamais testé. Je n'ai pas le temps, surtout !!!-, et avec les sous... du proprio, oui, nous avons un seul propriétaire pour les 16 apparts de l'impasse, et lors du premier repas il était passé rapidement nous donner cinquante euros pour ce fleurissement que voulaient absolument réaliser certains. Après tout, pourquoi pas...
(En plus il y a eu des emménagements récemment, ça permettra de faire connaissance avec le p'tit nouveau là-bas à l'entrée... ;-)

Point positif dans tout ça : pas besoin de faire les courses pendant un bout de temps, sauf pour les plats que je dois apporter ! Pis tiens, faut que je cherche des macarons à amener à l'école pour qu'on ne m'accuse pas de vouloir faire passer mon anniv' en douce comme d'hab ;-D

Année scolaire 2008-2009 : quasiment pliée, et... ça m'fiche le bourdon, un peu.
Je VEUX garder ma claaaaasseuh !!!

Posté par Mimi Je Reve à 17:30 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
vendredi 12 juin 2009

:-D

Y m'fait rire, Lolo. Really. Je ne lui montre pas parce qu'alors il se met à en faire trop, mais vraiment il a un humour auquel j'adhère franchement. C'est un clown calme, de petites réflexions bien senties, je crois qu'il aime faire rire tout simplement parce que lui-même aime rire. Et sans que ce soit un humour grassouille, j'apprécie. Il est plus dans l'ironique, l'absurde, l'humour de situation, mais décalé, et moi plutôt pas mal aussi donc forcément...

Exemples ?

La semaine passée. Ils bossaient, et moi, profitant d'un (forcément court) instant pendant lequel personne ne semblait avoir besoin de moi, je passe au fond de la classe (Lolo a réintégré le dernier rang, c'est la seule solution efficace pour qu'il ne soit pas constamment retourné) pour m'occuper -enfin- du bouquet de pivoines offert par Nana la semaine d'avant, lequel bouquet était en piteux état. Bref, j'enlève le bouquet du vase pour le jeter, et forcément les pétales blancs des pivoines flétries se détachent et s'envolent dans un courant d'air. Lolo se retourne et lance à voix-basse :
- Vive les mariééés !
Je souris sans rien dire et ramasse les pétales, quand sa voisine qui débarque, lève le nez de son cahier et lui demande :
- Qui, mais qui, c'est qui, qui se marie ?
- Bah, c'est...  Frédéric.
 

(???)
Voyant que la voisine pédale dans la semoule, il enchaîne avec aplomb :
- Et Jacqueline. C'est Frédéric et Jacqueline.

Et il replonge le nez dans son cahier et continue son boulot, l'air de rien, fier de son petit effet. Autour de lui, ses voisins me lancent des regards interloqués genre "Mais qu'est-ce qu'il raconte ???", et moi je suis intérieurement pliée en 4 d'autant de détachement.

Un peu plus tard, j'avais des doutes, je l'ai pris à part pour lui demander s'il connaissait un Frédéric et une Jacqueline qui seraient mariés. "Ah non non, je ne connais pas de Jacqueline, moi !"
(mouhahahaha !) 

C'est décalé, délicieusement absurde, j'adore.

...

Et puis cet aprèm, retour de récré, le temps qu'ils boivent un coup -ça coOoOoOogne...-, s'installent, rangent les cordes à sauter et cie, brouhahaha dans la classe. D'autant que la kermesse c'est demain, alors je vous dis pas comment ils sont calmes cette semaine.
Moi je suis à mon bureau, j'appelle Lulu1, un truc à tirer au clair, une sombre histoire de-lavabos-escaladés-pour-jeter-un-oeil-côté-wc-garçons d'après mes indics, mais elle visiblement elle ne m'entend pas, comme c'est bizarre, alors j'insiste, et appelle, appelle, appelle encore.
Non loin de moi, percevant dans le ton de ma voix la tournure que prendrait probablement la discussion avec l'intéressée, Lolo commente, à mi-voix, en tout en continuant ce qu'il est en train de faire :

- Ouh la la (genre aïe ça va barder !), Lulu1, Lulu1 est demandée à l'accueil...

Bah moi, ça m'fait rire (en dedans.)
(Maîtresse qui pleure, maîtresse qui rit...)

Posté par Mimi Je Reve à 21:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
mardi 9 juin 2009

ça déborde, ça coule...

La maîtresse a pleuré aujourd'hui. En classe, oui. Et devant ses élèves, oui oui... ça ne se fait pas, hein ?

C'est Vivi. La volubile, dynamique et souriante Vivi.
Elle a une vilaine tête depuis quelques jours, elle est triste, ailleurs, elle ne joue plus avec ses copines aux récrés, elle reste assise toute seule dans un coin, et même si moi je sais déjà pourquoi, je ne peux pas en discuter avec elle avant qu'elle-même ne m'en parle. Plusieurs fois depuis plusieurs jours je lui ai demandé si tout allait bien, mais elle me répond à chaque fois "oui oui" d'un air qui refuse toute investigation plus approfondie. Alors je n'insiste pas, quand elle sera prête elle viendra...

Et puis ce matin, elle s'est inscrite au "Quoi d'neuf ?", 'savez, c'est quand ils ont quelque chose à raconter à toute la classe, ils s'inscrivent sur la feuille planning-Quoi d'neuf et viennent au tableau en début de matinée, 3 par jour pas plus sinon on ne s'en sort pas.
Vivi était la seule à s'être inscrite au "Quoi d'neuf" d'ailleurs ce matin, ça arrive, parfois il y a bousculade et parfois il n'y a personne.

Elle est montée sur l'estrade, très droite, a fixé un point dans le vide, et a déclaré d'une seule traite :

- Et bah moi mes parents y s'aiment plus assez et y vont se séparer et pis je vais aller habiter avec maman et on va déménager en normandie (juste 600 bornes, quoi) et je vais changer d'école et je vous verrai plus. Et mon papa aussi il reste ici.

OUTCH.

Dans la classe, grand silence.
Brisé par ce balourd de Baba, "Hééé, Vivi, on dirait qu'elle pleure !!!!", lequel a reçu un gros coup de coude de sa voisine, "Evidemment qu'elle pleure, tu te rends compte ?", puis s'est fait percuter de plein fouet par mon regard. Noir, le regard, très noir.

La voir comme ça sur l'estrade la pitchoune, la tête haute, le regard droit sur le mur du fond, le menton tremblotant et les yeux remplis de larmes.
Toute petite du haut de ses presque 7 ans.
Courageuse.
Bah bien sûr les larmes sont montées chez moi aussi, pas pu empêcher ça...
Me suis levée pour aller au bureau, ne regarder personne en attendant que l'émotion redescende, me suis arrêtée à côté de Vivi et lui ai fait un gros bisou, puis j'ai farfouillé dans mes papiers sur le bureau en tournant le dos à la classe, des fois que l'eau s'évapore hop d'un coup d'un seul,... Tu parles. "Assume ! et respire !", me suis-je dit. Vite, essuyer discrètement du bout du doigt derrière les lunettes  (pour une fois que je les portais !) ce qui commence à déborder, mouaich, raaaah v'là qu'ça coule sur les côtés, de toutes façons tu as été vue. Hop, on tamponne, on se mouche, on se retourne et on sourit.
Après tout, une maîtresse a le droit d'être touchée par la tristesse de ses loulous aussi, nan ? (pfiouuu !)

"Bon allez, on se met au boulot ! Lala, distribue les cahiers verts des CE1 s'il te plaît, vous écrivez la date, et Zézé tu donnes les cahiers bleus, les CP vous commencez par l'écriture, aujourd'hui c'est le E majuscule. Allez hop hop hop !"

Plus tard dans la journée on en a reparlé, en petit comité. Je lui ai dit que si elle voulait écrire à la classe l'an prochain, nous lui répondrons avec plaisir. Qu'elle va nous manquer, mais que gentille et dynamique comme elle est, sa future maîtresse sera forcément contente d'avoir une nouvelle élève comme elle (ah ça par contre, moi je perds un moteur, c'est sûr !)  Elle m'a expliqué qu'au début, elle va habiter chez ses grands-parents. Et qu'en fait, dès que papa aura trouvé un nouveau travail là-haut, il les rejoindra pour habiter pas trop loin d'elle et de sa petite soeur.
Elle a retrouvé le sourire en me racontant ce qu'elle avait fait chez ses grands-parents cet été, et qu'ils ont des chevaux, et une tortue, et...

...

Que va-t-il se dire dans les maisons ce soir ? "Et ben la maîtresse, ce matin elle a pleuré" ?

Ben ouais.
(ça, pour une première...)

Posté par Mimi Je Reve à 20:30 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
lundi 8 juin 2009

Donc,

         j'ai interrogé mon p'tit monde ce matin, et...

- tous les pots ont été offerts entiers, dimanche, (ouuuuuuf...)
- la maman de Nana a dit "WAOUH !" en lisant les petites phrases,
- la maman de Lolo lui a demandé si c'était lui qui avait écrit (Lolo a une écriture calamiteuse...), il lui a répondu "oui, mais sur l'ordinateur !", (on a utilisé une police cursive)
- la maman de Bubu lui a demandé si c'était lui tout seul qui avait trouvé toutes les phrases, il a dit que "oui, mais que quand même la maîtresse a corrigé les fautes !" (ah ça oui, quand même, hein !)
- Lolotte a dû ouvrir elle-même le petit pot parce que sa maman n'y arrivait pas,
- la maman de Lili a eu droit à un p'tit déj' au lit,
- Roro et son papa ont voulu acheter un bouquet de fleurs dimanche matin mais en fait y en avait pas de jolies chez le marchand mais en fait c'était pas grave parce qu'au départ ils voulaient juste aller laver la voiture
(!!!)
- la maman de Lala avait oublié d'acheter un cadeau pour sa propre maman (quand on vous dit qu'on sait tout !!!)
- le grand frère de Lulu et celui de Lolo (qui ont quitté l'école l'an dernier et sont donc au collège maintenant) n'ont rien offert du tout à leur maman, "Tu te rends compte maîtresse, même pas un dessin ou un poème, pourtant quand même un dessin, tout le monde peut en faire un pour sa maman quand même hein !?"
- Je ne sais rien de la fête des mères de la maman de Zézé, il ne parle pas beaucoup en grand groupe (par contre il parle beaucoup à l'oreille de sa "Cassou" :-)
Je n'ai pas eu d'écho direct des mamans, surtout parce que je n'en ai pas vu, grosses averses toute la journée obligent, personne ne s'attarde au portail bien sûr.
(ce qui me rappelle l'année où je leur avais fait faire des colliers et bracelets en perles de rocailles, et toute la semaine suivante j'avais eu le retour façon service après-vente des colliers qui avaient cassé et qu'il fallait réparer... saleté de fil de mauvaise qualité)

Voilà voilà voilà ! C'était radio-fête-des-mères-2009, je rends l'antenne, à vous les studios !

Posté par Mimi Je Reve à 20:38 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
jeudi 4 juin 2009

Opération Fête des Mères - 3

Je n'ai rien soufflé, à part l'idée de base, les compliments comme les promesses ils y ont pensé, les ont imaginés tout seuls. Il y a eu les comparaisons, les Tu es belle comme... etc, et puis il y a eu :

"Promis maman, je serai sage pendant 10 semaines."

Là j'hésite. Est-ce que ça veut dire qu'après 10 semaines, pfiouuut, terminé ? Et surtout se rend-il compte que 10 semaines, c'est super loooooong, à 7 ans ?
Alors que je me renseignais discrètement sur ses intentions, oui, bon ok, plutôt lourdaude genre "Ouhhh la la 10 semaines, dis donc, sacré engagement !", Dédé m'a répondu d'un ton désabusé :
- Mais c'est sûr mon frère va me provoquer, alors hein...
Aaaah ben ça commence bien ! Va falloir résister, mon p'tit gars, si tu veux tenir ta promesse.

D'ailleurs on voit bien qui n'a pas la conscience tranquille... j'ai eu aussi :
" Je ne réclamerai plus de jouets"
" Je ne ferai plus de caprices"
" J'irai me coucher sans discuter"
" Je ne taperai plus ma petite soeur"
" Je mettrai le couvert quand tu le diras"

Ces petits loups auraient-ils quelques remords, quand même... ?

De compliments, on est passé à promesses, mais après tout, c'est leur truc, leur cadeau, c'est eux qui savent...
On a ajouté une pleine louchée de "Je t'aime."

Et hier aprèm', emballage (feuilles A4 décorées + bolduc aux 2 bouts = papillotes géantes), et...

Boum badaboum... CLiIiIiIiIiNNNG !

Déjà la veille, en ouvrant les volets (manivelle*) Vivi avait fait tomber le petit pot de Lélé, mais comme j'en avais un de rab', ouf, juste les étiquettes à refaire et à recoller.
Mais là, en fin d'après-midi, c'est Cassou** qui a échappé son propre petit pot... et cette fois, je n'en avais plus en réserve ! Après avoir expédié tout le monde en récré, ramassé les débris (et ça explose en tout petits tout petits tout petits morceaux, un petit pot !), mes yeux ont fait le tour des étagères et des placards... et j'ai trouvé, ouf, un survivant qui servait de vase à une rose coupée ras la tige. Sauvée !

Inutile de vous dire que j'ai vécu la dernière heure dans la crainte totale qu'il y ait de nouveau de la casse, paske là, on aurait été mal-mal-mal-mal.

Par contre au fond des cartables, d'ici dimanche... je ne garantis rien !

DSC02917  (Clique si tu veux voir plus grand)

DSC02923

DSC02919

Bon ben...  BONNE FÊTE à toutes les mamans :-)

 

 

* oui, dans ma classe ce sont les élèves qui ouvrent les volets.
Quoi, tyran ?
4 très larges fenêtres, 4 manivelles, 4 chaises pour être à la hauteur et 4 tourneurs de manivelle ! Ils adorent ça et je ne suis jamais en panne de volontaires. Avant (et en début d'année), c'est moi qui le fais, et ça me prend presque 10 minutes, les 4 fenêtres à la suite... alors qu'avec eux, ils font ça en arrivant, ça va tout seul !

** Cassou, c'est son vrai surnom, c'est Zézé qui appelle sa voisine de table comme ça, et ça me fait beaucoup rire depuis que je l'ai entendu dire, d'autant que ça n'a rien à voir avec le prénom de la miss ! Alors d'où vient ce mignon "Cassou" ? Je n'en ai aucune idée.

Sur ce , je m'en vais passer le we (ce qu'il en reste) avec la mienne, de môman, enfin, quand j'aurai fait la vaisselle, mon sac, éteint l'ordi, chopé le chat, pensé aux paquets (hiiiiiiii !)... Ah pis faudrait que je m'habille, aussi, tiens.
@ + !

Posté par Mimi Je Reve à 21:30 - - Commentaires [8] - Permalien [#]