dimanche 15 juin 2008

Fallait y penser

Lulu arrive au pas de course ce matin-là, il est à la bourre, et tout essouflé m'explique :

- Excuse-moi maîtresse, c'est qu'en fait je suis retourné chez moi, parce que je me suis souvenu que j'avais oublié mon livre de lecture !

Moi je dis, se souvenir d'avoir oublié, même à 7 ans, ce doit être plutôt bon signe, quand même, non ?

Posté par Mimi Je Reve à 09:00 - - Commentaires [17] - Permalien [#]

mardi 10 juin 2008

Trop trop trop

Il est interdit de retourner en classe pendant la récréation.
Yaya-l'exubérant (aussi surnommé "E." dans d'autres notes, , , , , , et aussi, entre autres (!), bon sang cet élève est le héros à lui tout seul d'1/4 de mes anecdotes de classe, faut dire qu'il occupe un volume spatial et sonore certain, impossible de l'oublier, garçon attachant mais... usant, on va dire), Yaya-l'exubérant donc disais-je voudrait bien aller reposer toutes ses figurines pokémachins qui l'encombrent, rassemblées dans le bas de son tee-shirt relevé en guise de poche géante et maintenu d'une main, figurines qui n'ont pas interessé les copains autant qu'il l'espérait, et puis qui l'empêchent surtout d'aller participer activement (et bruyamment) à la super partie de balle-assise là-bas sous le préau, et pour laquelle il a besoin de ses 2 mains. (Euh, là, lecteur, il faut profiter du point pour respirer, t'es tout bleu !) (Quoi, mes phrases sont trop longues...???) Parce qu'il ne peut pas laisser tout en plan par terre, il risquerait de ne pas les retrouver tout de même. Mais il est strictement interdit de retourner en classe pendant la récré, il le sait pertinemment.
Voilà un petit moment que je l'observe discrètement me tourner plus ou moins autour, ne sachant pas comment me demander l'autorisation d'aller reposer tout ce fatras en sécurité au fond de son cartable, les autorisations sont super rares, éventuellement en cas d'oubli de pull ou parce qu'on a ommis de quitter ses lunettes. Exceptionnelles, vraiment.

Et enfin il se lance.
- S'il-te-plaît maîtresse, est-ce que je peux aller reposer mes pokétrucs en classe ?
Je prends ma moue n°12, dubitative, genre je réfléchis, je pèse le pour et le contre, est-ce bien nécessaire, bon, mouaich, allez d'accord, vas-y, mais c'est vraiment une faveur, hein, surtout n'en profite pas.
Il ne devait vraiment pas s'attendre à une réponse positive et il bondit vers la classe en hurlant :
- Oh merci, t'es gentille, maîtresse !
- Mouais... trop ! (tu parles... )
- Oh oui vraiment, trop trop trop gentille !

Ben si c'est pas de la lèche, ça...

Posté par Mimi Je Reve à 22:45 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
dimanche 8 juin 2008

Généatatalogie

arbre_printemps

Lundi dernier donc, le 2 juin,  je m'étais inscrite au tableau du Quoi d'neuf. (C'est quoi le Quoi de neuf ? C'est ça.)

Surprise dans la classe, c'était la 1ère fois que je faisais ça, prendre mon tour comme eux...  Parfois j'interviens aussi, pour annoncer les événements exceptionnels, les changements d'emploi du temps notamment, les sorties, mais jamais je ne me mets sur le tableau d'inscription ! Mais là, c'est surtout que je ne voulais pas que ça dure 3 plombes. Et puis ça ne concernait pas la classe mais moi personnellement.

Après Jojo qui nous raconte son we chez sa grand-mère, puis Mumu qui a (enfin) perdu une dent, c'est à moi.
J'ai juste dit :
- Depuis cette nuit, j'ai une petite nièce.
Grand silence dans la classe, tout le monde est attentif...
- Vous savez ce qu'est une nièce ?
- C'est comme une cousine ?
- Noooon...
- Moi je sais moi je sais ! C'est ton chat qu'a eu des bébés !
(hahem)
- Pas du tout !
Doigt qui se lève timidement :
- C'est ton frère ou ta soeur qu'a eu un bébé.
- Bravo, c'est ça ! C'est mon petit frère, qui a eu un bébé.
- Waaaa, mais il a quel âge ? Il est marié ?
C'est rigolo, pour eux "petit frère" = enfant, systématiquement. Ben non ! Et bizarrement, les parents de celui qui m'a demandé ça ne le sont pas, mariés, alors je ne vois pas bien le rapport...
Ils me questionnent :
- Et est-ce que ça te fait plaisir ?
- Et comment !
Je passe les explications, la présentation, etc... Revenons au vocabulaire (un instit ne perd jamais une occase, c'est bien connu !!!)
- Alors si ce bébé est ma nièce, moi je suis quoi pour elle ?
A nouveau le silence, ça cogite dur. Un doigt se lève.
- Euuuuh, sa grand-mère ?

Arrrrgghhhh.

Posté par Mimi Je Reve à 17:40 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
vendredi 6 juin 2008

Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !

Donc voilà, je suis tata, je suis tata, ayéééé !

Un tout petit peu (euphémisme) débordée cette semaine pour faire une note spéciale, mais c'est que ça se passe.
Cette petite coccinelle a trouvé le bon truc pour se faire désirer, avec la complicité du monde médical totalement emberlificoté dans leurs calculs de dates de terme successives, ou comment faire tourner en bourrique ses parents et son entourage impatient tout en prenant le temps de se pomponner...
Initialement prévue le 19 mai (on va dire "autour" du 19), et finalement atterrissage (enfin c'est pas le mot, plutôt apiscinissage ?) le 1er juin, y'a de la marge !
Les collègues curieuses, qui au départ m'accueillaient tous les matins d'un : "Alors, ayé, t'es tata ?" n'osaient même plus me poser la question les derniers jours... juste un haussement de sourcil interrogateur, et mon mouvement de tête en réponse, non non toujours pas.
Il faut savoir se faire attendre, elle a bien raison la pépette. Elle a quasiment déjà tout compris...

Je pars rencontrer (*enfin*) la petite merveille (forcément attends, on parle de ma nièce là !) demain, tadadaaaaaa.
Et je vais lui apprendre à dire "tata". Elle aura une semaine dimanche, je pense qu'elle est prête.
Mais si, mais si.
:-D

...

Edit du dimanche 8 juin : retour at home, ayé je suis en mesure de confirmer : la demoiselle est parfaitement réussie et trop trop trop mignonne. Et pleine de cheveux aussi !
Bon, pour l'entraînement aux Tatatatatatatatata on va attendre encore un peu en revanche, pour le moment elle préfère dormir/téter/dormir/téter/dormir/téter/dormir, (comme je la comprends...)

Posté par Mimi Je Reve à 21:25 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
vendredi 30 mai 2008

Bodèle canonique

Chaque matin, nous démarrons la classe par l'appel de la cantine, puis le calendrier du jour, puis le "Quoi d'neuf".
Mais c'est quoi donc le Quoi d'neuf, diiiiiiiiis ?
Le principe : il faut s'inscrire sur un tableau spécial, et on a le droit alors de venir sur l'estrade (oui, j'ai encore une estrade dans ma classe... (et c'est dangereux pour moi, croyez-moi !)) pour raconter à toute la classe quelque chose d'important. Un événement familial, une grande nouvelle, un grand secret, ou un petit, celui qui est allé à St Etienne voir un vrai match de foot, celle qui a perdu une dent, celui qui vient d'avoir une petite soeur, celle qui a aidé papa à repeindre sa chambre, celui qui nous a ramené un petit sac de sable du Sahara (la vache qu'est-ce que c'est fin et doux...), celle qui a ramené des coquillages du Cap d'Agde (ah ben ouais hein, chacun va en vacances où il peut), celle qui a trouvé une super photo du Carnaval dans le journal, celui qui a trouvé un super article sur le Loch Ness (la nouvelle passion de la classe), etc.
L'occasion de raconter, de diversifier son vocabulaire, de s'intéresser, de partager, d'apprendre à s'exprimer pour les uns et à écouter pour les autres, de poser des questions, etc. Et de sortir de DragonBallZ, un peu, de s'ouvrir au monde.

3 enfants par matin, pas plus, parce que selon les sujets ça peut nous prendre plus ou moins pas mal de temps !

Ce matin, Nini s'est inscrite au Quoi d'neuf.
Elle vient nous dire qu'elle entendu à la télé qu'il y avait une dame qui est morte il y a quelques jours et qui avait 113 ans.

WOAOUH. Stupeur dans la classe, mais maîtresse, c'est pas possiiiiiible hein ?
Mais si mais si, je confirme, c'est rare mais ça existe.
On fait un petit détour par le mot "doyen", et Momo nous explique que la mémé de sa maman, elle a 100 ans, ils ont fait une grande fête mais quand même, elle perd "un peu la boule" (si si, il l'a dit comme ça !), et qu'elle raconte toujours la même chose et qu'elle ne les reconnait pas bien.
Juju nous dit "C'est la maladie d'Alzheimer, c'est ça maîtresse ?", re-waouh, ils ont 7-8 ans et ils m'épatent.
Re-digression et débat sur le fait de vieillir en bonne santé ou non, quel intérêt, etc.
(bien-bien, très intéressant aujourd'hui, et pis ça nous change carrément du nombre de buts marqués chaque dimanche...!)

Puis retour sur le décès de la doyenne des français, donc, et sur l'âge de la nouvelle doyenne-remplaçante : 112 ans.
Incroyable, pour eux. (Pour moi aussi, un peu)
Nous calculons ensemble qu'elle est donc née en... (j'enlève 8, je pose 2 je retiens 1, euh, hein, oui donc attends hé, moins 100, ouh la) Ah oui c'est ça, elle doit être née en 1896 (la vâââche. Ceux-ci sont nés pile en 2000.)

Fafa intervient :
- Waoaoaoaoah, c'était vach'ment avant ! Alors elle a dû connaître Léonard de Vinci, peut-être ?
(euuuuh, hahem...)
Même pas le temps d'intervenir, Juju rebondit illico:
- Ah ouais, c'était peut-être elle le modèle de Bona Lisa !

J'les adore. (Quand ils sont comme ça.)

Posté par Mimi Je Reve à 21:21 - - Commentaires [19] - Permalien [#]

lundi 26 mai 2008

Coïncidence, coïncidence...

Quand je quitte mon espace administrateur chez Canalbloug, après avoir posté, ou jeté un oeil sur les mots-clés (parfois... comment dire... bizarres, quoi ! Y'en des gens qui ont des requêtes zarb' sur les moteurs de recherches, nan ?) amenant en ces lieux quelques brebis égarées, quand je quitte donc et que j'atterris sur la page d'accueil j'aime bien cliquer au hasard sur les titres de notes référencées qui viennent juste d'être publiées à ce moment-là.
Le rapport du texte avec le titre, découvrir de nouveaux lieux, des nouvelles d'une famille inconnue, une foule de scrabookeuses, de tricoteuses, de brodeuses, des photos de voyage, des délires, des trucs bizarres parfois, ou tristes, parfois tomber sur un truc connu... J'aime bien, cliquer au hasard. Au hasard du titre, surtout.
J'en étais là, cette fin de matinée d'un mercredi d'octobre, me déloguant de mon chez-moi et cherchant un titre accrocheur.

"Les nausées, c'est plus fort que toi", disait celui-ci. Original. Et puis la veille, j'avais eu une bonne migraine, de celles à qui j'attribuerais bien 8,5/10, avec nausées au début comme d'hab', concert de marteaux piqueurs en sol majeur tempe droite ET gauche, grignotage du cervelet par petite cuillère et tête dans la cuvette vers la fin, (ça c'est plus rare, c'est seulement dans celles qui dépassent 8/10), mais là c'en était une bien quand même, si si.
Alors, peut-être allais-je trouver des idées pour soulager ces fichues nausées annonciatrices de migraine, qui sait ? Vite, jeter un oeil !
Je clique. Plutôt un blog d'heureuse future maman, à vue de nez, bon, ok, c'était certes plus que prévisible. Tiens, c'est rigolo, c'est dans le même style que le blog de ma belle-soeur, (Petit-Scarabée) mêmes couleurs douces, même style d'écriture, même genre de mise en page et de bannière, sous-titre : Couple lyonnais à la découverte de la parentalité (tiens, la même ville que ma belle-soeur et mon frère ?! là ça m'interpelle carrément), euuuuuh, le pseudo, il est où le pseudo de la propriétaire de ce blog inconnu ??? Fébrilement, j'ai cherché, croyez-moi !
Heureusement que j'étais assise quand j'ai trouvé.
Puis comparé les adresses-mail, nan paske les pseudos, après tout, ça peut faire doublon, y'a qu'à voir le nombre de Mimi's originales sévissant sur la toile ! Mais une adresse-mail, ça ne trompe pas...

SCHBLAM.

J'vais être tata, j'vais être tata !!!!!

C'est pas une put*ù§£# de coïncidence, ça ?!!!!
(Sans déconner, les gars ?!!)

Je me souviens avoir eu envie d'appeler la frangine immédiatement pour lui faire part de ma découverte inopinée ET de la bonne nouvelle, et en même temps de dévorer tout ce nouveau blog, tout en n'en revenant pas de cette coïncidence de fouuuu à cause d'un simple clic à partir d'un titre... (8 mois après, je n'en reviens toujours pas !) J'ai choisi de lire le blog en diagonale vite vite, pour pouvoir donner le plus d'infos possibles à la frangine.
Je me souviens de la frangine au téléphone, et de son cri "ON VA ÊTRE TATAS, HIIIIIIIIIIII, ON VA ÊTRE TATAS !!!" Elle devait être en train de sauter partout dans l'appart...

Elle devait justement recevoir frère et belle-soeur dans la semaine. Alors je me suis incrustée, je voulais absolument être là, malgré les 150 bornes, des fois qu'il y ait annonce officielle... qui sait ?
Il a fallu attendre quasi le dessert (arrrgh !) avant qu'ils ne nous lâchent le morceau, arffff, dur dur de faire comme si de rien n'était ! Et en même temps je me disais qu'elle ne voulait peut-être pas que nous découvrions ce blog, et en même temps, puisque c'était fait (et totalement innocemment en plus !) je ne pouvais pas ne pas le lui dire et faire comme si je ne savais pas...
ça a donné un dialogue du genre :

Bousier : - Au fait, vous préférez qu'on vous appelle tonton ou tata ? (ça c'est de l'annonce, notez, hein ?)
(regard de connivence entre frangine et moi): - Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiii, on va être tata, on va être tata !
Moi, discrètement à PetitScarabée: - Au fait, t'aurais pas ouvert un autre blog...???
Elle : - QUOI ??????????? Mais comment tu sais ????
Moi : - Ben...

Elle a cru s'être trompée de lien peut-être, en laissant un comm' ici. Mais non, même pas.

Trop-for-te, Mimi Je Rêve.  :-D
(Future tata de son état.)

C'était début octobre. Et là, depuis une semaine, on attend que mini-nièce pointe le bout de sa frimousse...

Hiiiiiiii, je vais être tata, je vais être tata !
Bon courage aux futurs parents, et gros gros bisous à eux.

Posté par Mimi Je Reve à 22:40 - - Commentaires [36] - Permalien [#]
jeudi 15 mai 2008

2 poids, 2 mesures

Séance de géométrie sur les rectangles et les carrés.
On a manipulé, on a mesuré, on a classé, on a dessiné, on a tout bien expliqué, en long en large et en travers, les particularités des longueurs des côtés concernant l'un et l'autre, etc.
Arrive la question ultime :

- Alors, vous avez bien compris ? Qui peut me réexpliquer la différence entre un rectangle et un carré ?

Nono lève la main, waouh super, c'est très rare, pour une fois il ose participer, vite vite je l'interroge, chouette.

- Ben, un rectangle, c'est les côtés y pèsent pas pareil.

...

Bon, ok, je considère qu'il a compris, ou bien ?

Posté par Mimi Je Reve à 17:30 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
mardi 13 mai 2008

Il ne faut pas (5)

constellation

...

...Il ne faut pas, oh noOoOoOoOoOoOoOon, il ne faut pas...

... échapper par terre la grosse cuillère avec laquelle tu es en train de te servir.

...
Les constellations d'étoiles, j'aime beaucoup regarder. Le nez en l'air, de nuit (sans déc !?!)
La constellation dite "du fromage blanc" (quoi, tu connais pas ?) sur le carrelage de la moitié de la cuisine (au moins ...), j'aime nettement moins.

Arrrggghhh.
Je déteste ramasser les choses ! Et j'aime pas marcher dans le fromage blanc non plus.
Tssss.

Posté par Mimi Je Reve à 21:30 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
jeudi 8 mai 2008

Fourchage

Je leur lisais une histoire, dans laquelle il était question d'un petit garçon qui, depuis qu'il a un meilleur ami doué de dons un peu bizarres, est devenu le meilleur buteur de son équipe. (Forcément, puisque le meilleur ami en question télécommande la trajectoire du ballon juste par la pensée, et hop, direct dans la cage de but.)

Une petite fille lève la main :
- Mais maîtresse, c'est quoi un buteur ?

Ah mais c'est simple, le buteur, c'est celui qui tire les...
[Sauf que je ne contrôle pas tout, loin de là, et que trèèès souvent ma langue fourche, sortez vos camions au lieu de cahiers, tout le monde à table ! au lieu de tout le monde à sa place, je suis une spécialiste du genre. Ils sont habitués, un peu, ça les fait rire.]
SAUF QUE, en fait, cette fois... c'est le mot but qui n'est pas passé, dans ma réponse.
J'ai mis la voyelle i à la place du u.
Je m'en suis rendue compte en m'entendant moi-même prononcer la phrase. J'ai espéré qu'ils ne m'auraient pas entendu. Ou pas compris, ils ont 7-8 ans, quoi.
Tu parles, mes p'tits gars du fond ont très bien entendu ET trop bien compris, ils ont ouvert de grands yeux choqués et morts de rire en même temps (mais oui) avant de faire passer l'info aux distraits, ou aux rêveurs qui auraient manqué ça.
- WOUAAAAH le gros mot qu'elle vient de dire, la maîtresse !!!!

Hahem. Là, la maîtresse elle se demande ce qui lui a pris, qui a dit ça, est-ce vraiment elle, c'est elle vraiment ?, mais pourquoi elle a fait ça ?!, pourquoi c'est n'importe quel mot qui sort, pourquoi c'est pas elle-même qui contrôle ce qu'elle dit elle-même ?!!! Mais bon sang, qu'est-ce qu'il vient faire là, ce mot ???
Elle sent le rouge lui monter aux joues, tout en se disant que bon, c'est juste un lapsus, un de plus, mais quel lapsus put%*§$ ! Et pis elle associe malgré elle lapsus à Freud, lapsus, lapsus, la définition de lapsus lui revient, vache, mais d'où vient un lapsus pareil et là elle se dit que NON, c'est pas un lapsus, c'est juste un fourchage de langue. Ah mais !!! Elle aussi elle est mdrrrr total, là, mais intérieurement.

Et ils en rajoutent mes affreux du fond, ils se moquent clairement, "Quand je vais raconter ça à mon père, ça va le faire rire !"
Aaaaarrrgggghhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh.

Moi je sens des nuages de vapeur me sortir par les oreilles tellement j'ai chaud, je pense que c'est l'un des fards les plus forts de ma vie, et pourtant y'en a eu quelques uns, je suis une rougisseuse de nature, même toute seule des fois. Et ça, ça ne se contrôle pas, ya pas moyen.
Mais alors celui-ci... puissance 15. Au moins. Option cramoisi tendance violine.
Et ils en rajoutent une couche :
- WOUAH maîtresse t'es super rouge !

(quelle conne, nan mais quelle nouille je fais) (comment on arrête ça ? heeeeeelp !)

Et je suis là face à eux, sur ma chaise, le bouquin sur les genoux, - collection de poche, impossible de se planquer derrière ! -, je suis décomposée par ce que je viens de dire, j'ai tellement envie de rire mais là je ne peux pas... 
C'est la pagaille dans la classe, entre ceux qui ont très bien compris et qui continuent de s'esclaffer bruyamment,  (Waouaaah elle a dit "celui qui tire les biiiip" ! Quoi, elle a dit quoi ? Elle a dit "biiiip" !!!), et ceux qui décidément ne comprennent pas pourquoi un tel tollé, mais quel est donc ce très gros mot dont tout le monde semble faire tant de cas ?
Je me fâche en disant que je ne veux plus l'entendre, ce mot, certes je l'ai dit mais sans faire exprès (ù$µ§$ !) et surtout je ne l'ai dit qu'une seule fois, ce qui n'est pas leur cas en ce moment. Stop.

L'heure tourne, il faut reprendre et terminer l'histoire... et adopter un ton grave parce que la fin est triste, en plus.
Mais je ne peux pas ! J'ai tellement envie de rire... J'ai beau me mordre les lèvres très fort, ma voix tremble, je vois flou, je bafouille, je respire à fond, je vais en pleurer de rire alors que ce je lis n'est pas drôle du tout.
Le dernier rang n'écoute plus l'histoire que d'une seule oreille, ces charognes me guettent, me dévisagent, attendent le prochain faux pas. C'est bizarre, une fin d'histoire triste, quand on se retient désespérément de rire.

Et dans 5 minutes ce sera l'heure du lâcher des fauves, ils vont retrouver les parents au portail, impossible de leur changer les idées avant la sortie, ils en jubilent d'avance, je suis grillée, grillée grillée...

... et toujours aussi écarlate.
Je ne me suis pas attardée au portail ce soir-là.
(et, plusieurs semaines après, j'en rigole encore, hahem.)

...

EDIT : Et dans la série "on va croire que les instits sont des obsédées", je vous invite à aller voir par là...
(ah ben bravo Mirabelle, hein !)

 

Posté par Mimi Je Reve à 14:00 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
dimanche 4 mai 2008

Question

frigidaire 

Que peut-on faire avec du fromage de chèvre, retrouvé au fin fond du frigo (bouououh qu'il est profond !), dont la date de péremption indique :

                       "à consommer avant le 05/05/07" ?

Nan parce que les yaourts périmés d'un mois, ou même deux, je mange, sans souci (fermenté pour fermenté, de toutes façons !)
Et je n'ai jamais été malade.

Mais là quand même... :-D  (Je m'épaaaate !)

Je vais de ce pas voir la date sur mes briques de jus de fruit.

Posté par Mimi Je Reve à 22:00 - - Commentaires [20] - Permalien [#]