Nan mais je rêve... !

dimanche 14 mai 2017

Jeunesse

-  Tiens maîtresse, j't'ai fait un dessin de quand tu étais petite.

jeunesse

 

Mais oui oui oui bien sûr, quand j'étais petite j'étais princesse, je vivais dans un château, mon papa c'était le roi et ma maman c'était la reine... Tu as tout à fait raison Lu ! 

:-D

 (Lu a ri, elle aussi.)

Posté par Mimi Je Reve à 21:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

jeudi 13 avril 2017

Salade

CP, exercice de lecture.
Ils doivent compléter des phrases à trous avec des mots comportant des h muets.

L'une des phrases à compléter est :

(Henri) ajoute de (l'huile) dans la salade de (haricots).

 

Je vois bien que quelque chose chiffonne Raw. Il souffle, fait les gros yeux en fixant sa feuille, se gratte la tête. Finit par lever la main.

- Mais, maîtresse, ça se peut de mettre de l'huile dans la salade ?

- Bien sûr. Dans la vinaigrette il y a de l'huile.

Il grimace fortement.

- Beeeuuuurk !

- Pourquoi tu fais cette tête ? Tu en manges, de la salade ! On peut mettre de l'huile de tournesol, de l'huile d'olive, de pépins de raisin, de noix...

Le sourire revient, il se laisse retomber sur le dossier de sa chaise et affiche un net soulagement.

- Aaaah mais tu veux dire, pas de l'huile de moteur alors ?! Ouuuuf !

- ...

 

                                      1387

Posté par Mimi Je Reve à 21:22 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
lundi 10 avril 2017

Chromatique

- Maîtresse, maman elle demande si tu aurais pas trouvé une écharpe qui traîne ?

- Ah ? Non, ça ne me dit rien (cette année je suis ultra-attentive à ce qu'il ne reste absolument rien aux porte-manteaux en fin de journée, y'en a marre de ces sacs entiers de gilets-bonnet-sweats-écharpes-perdus-qui-n'appartiennent-jamais-à-personne).
Elle est de quelle couleur cette écharpe ?

- Euh, un peu vert ou bleu je crois, avec du rouge.

- Ça ne me dit rien. As-tu été vérifier dans le couloir de la garderie ?

- Ah non, j'y vais !

Il file, traverse la cour en courant, et revient presqu'aussitôt avec un grand sourire, et une écharpe... gris chiné.

Je regarde l'écharpe, je le regarde lui, et devant mon expression incrédule il ajoute :

- Ben je sais jamais vraiment les couleurs moi, tu te rappelles que je suis daltonien !

Arf, oui, c'est vrai. ^^

Posté par Mimi Je Reve à 21:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
vendredi 31 mars 2017

Effet boomerang

Raw avait clairement l'intention de créer des ennuis à sa camarade quand il est venu se plaindre au bureau.

- Maitreeeeeeeesse, Cel elle fait exprès de mettre son cartable en plein au miyeu pour que je m'entrave dedans !

- Quand est-ce que tu t'entraves dans le cartable de Cel ?

- Ben là tout de suite, quand je venais te le dire !

- Tu t'es entravé dans le cartable pendant que tu venais me dire que tu t'étais entravé dans le cartable ????

- Euuuuh...

- Raw, qu'est-ce que tu faisais encore debout ?

- Et ben je venais te dire que...

- Ne crois-tu pas que la bonne solution pour ne pas tomber serait d'être assis à ta place, au lieu d'être tout le temps en balade dans la classe ?

(sans rire, parce que c'est plus fort que lui, avant d'attaquer son travail Raw DOIT faire le tour de la classe pour vérifier ce que font les autres, si untel a bien pris un stylo bleu, quel livre est en train de lire truc à l'autre bout de la classe, aller tailler son crayon si l'un d'entre eux est en train de le faire, aller boire un coup si un autre vient de boire, aller poser son pull si un autre... etc. Nous travaillons lui et moi sur la concentration et le "je ne m'occupe que de moi" mais pffiou, ce n'est pas fastoche.
Parfois il me fait penser à un suricate, le cou tendu tel un périscope pour checker ce que font tous les autres.
À noter que son cartable à lui est en vrac devant le tableau des CP, et que c'est donc moi qui risque fortement le vol plané !)

Raw n'a plus d'argument, il connaît bien son problème.
Il se résigne, se renfrogne, retourne à sa place en ronchonnant, se laisse tomber lourdement sur sa chaise. Mais À CÔTÉ de la chaise en fait, et fatalement... s'explose violemment la tête dans le radiateur. 

Hurle.

Je bondis, persuadée qu'il va avoir droit aux points de suture. Le relève. 
Le calme en le faisant souffler, réussit à enlever sa main pour jeter un œil à l'étendue des dégâts, non, pas de sang, juste une oreille bien rouge (et l'oreille ça fait très très mal on est d'accord, mais franchement je préfère ça !)

Un peu de glace en turban autour de la tête, il a terminé studieusement ses exercices.

Et n'a plus bougé une oreille (hahaha) de la journée, ni en classe, ni en récré. 

 

                                                          suricate2   

                                              (C'est bon maitresse j'ai vérifié, tout le monde travaille !)

Posté par Mimi Je Reve à 21:30 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
mardi 31 janvier 2017

Dino burger

- Et donc cette nouvelle histoire se passe au Moyen-Âge, à l'époque des

-  Dinosaures !

- Ah non, pas du tout
(krrkrrr krrr)
(même si quand même, j'en ai marre un peu de me faire couper la parole en permanence. Dans cette classe c'est terrible.) 

- Mais si maîtresse !

- Ah non, il n'y avait plus du tout de dinosaures au Moyen-Âge. Le Moyen-Âge, c'était plutôt le temps des chevaliers, des rois, il y a très longtemps déjà que les dinosaures avaient disparu. 

- Mais siiiii maîtresse !

- Ric, je t'assure que non, il n'y avait pas de dinosaures au Moyen-Âge.

- Mais si !

- Non non non.

- Ben si, pfffff.  Ben sinon ils mangeaient quoi ?

- Qui ça ?

- Ben les rois et les chevaliers ! Ils mangeaient quoi si y'avait plus les dinosaures, hein  ?

 

                                     dinosaur

 

Posté par Mimi Je Reve à 21:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

dimanche 15 janvier 2017

Décodeur

Les CP, ce peuple parfois difficile à comprendre...

(vestiaires de piscine)
- Maîtreeeeeeeesse, mon bonnet de bain il est pas dans mon sac, j'ai dû l'oublier...
- Ah, mince.
- ... ?
- ...   Et bien tant pis, que veux-tu...
- Du coup comment je fais ? Je le mets quand même ?  *

(sortie en récré)
- Mais, maîtresse, il est déjà passé demain ?
- ??????????
- Demain, il est déjà passé ?
- Je suis désolée, je ne comprends pas ce que tu veux dire, Bri.
- Ben c'est simple ! Je voudrais savoir si demain c'est passé, comme t'avais dit hier, ou un jour là, je sais plus ? **

 

                           311

 

Hin hin hin, sauf qu'en fait je sais :
* Le fond de la question de Raw, c'est : "Dois-je impérativement tout mettre en œuvre pour dénicher un bonnet de bain sans quoi je ne pourrai pas me baigner ?"
(oui, mais les maîtres-nageurs vont t'en prêter un, t'inquiète)

** Ce que voulait savoir Bri c'est : "Tu nous avais dit un jour que l'on ferait peinture demain, or je ne me souviens ni quel jour on est ni si on a fait peinture récemment, peux-tu me rafraîchir la mémoire ?"

Spa toujours facile de se comprendre... ^^

Posté par Mimi Je Reve à 15:30 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
samedi 14 janvier 2017

Meilleurs vœux !

Chères lectrices, chers lecteurs,  

je me joins à Gu, qui dépose discrètement des petits messages sur mon bureau, et à Lu, qui pense à moi pendant les vacances et me fait des dessins, pour vous souhaiter une

                                    Bonne année 2017

                                                       Lu


       à toutes et tous !

À chacun d'entre nous d'en faire ce dont nous rêvons...

Posté par Mimi Je Reve à 13:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
mercredi 14 décembre 2016

Believe

Retour de piscine, Gu me demande de m'asseoir à côté de lui dans le car.
Il a visiblement envie de me faire la causette, veut savoir si j'ai déjà fait mon sapin, si chez moi on pose directement les cadeaux dessous, ...

- Si je te demande ça comme ça maîtresse, c'est parce que je sais que toi tu crois plus au père noël, t'es une adulte quand même.

- ...

- Moi ça y est, j'ai compris que le père Noël c'est les parents, hein ! C'est mon grand frère qui me l'a dit.

- Ha d'accord. Mais tu sais, dans la classe il y a encore des enfants qui y croient, alors il faut que tu joues le jeu, que tu les laisses découvrir tout seuls...

- Ah oui oui je sais, comme pour ma petite sœur ! Mais t'inquiète pas maîtresse, j'ai une super méthode pour pas faire de gaffe : avant de leur en parler, à mes copains, je leur demande d'abord si ils y croient encore ou pas !

 

                                          1546
                                                            Ah. Bah nickel, alors...

Posté par Mimi Je Reve à 21:19 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
dimanche 4 décembre 2016

Petite sœur

Un matin de la semaine passée, 8h35, ouverture du portail. 
Ric vient se planter devant moi, bien face.

- Bonjour maîtresse ! Ayé, la p'tite sœur elle est née !

- Bonjour Ric, quelle bonne nouvelle ! Elle est née cette nuit ?

- Oui, Maman elle est partie à l'hôpital hier soir.

- Bien ! Et alors comment elle s'appelle, cette petite sœur ?

- Euh... ben en fait c'est qu'on a pas décidé encore.

 

               ???

Étrange, mais bon, pourquoi pas... 

 

J'aperçois Lec, 9 ans, la grande sœur de Ric, et je l'appelle. Après les félicitations d'usage (la voilà l'aînée d'une fratrie de 4 maintenant), je demande :

- Alors, elle s'appelle comment cette toute petite ?

- Elle s'appelle Ambre.

(quel beau prénom, n'est-ce pas ma couz' ?)
(et effectivement, l'autre petite sœur de 3 ans avait dit à sa maîtresse il y a une semaine que le bébé s'appellerait Ambre)(ce que les collègues s'étaient empressées de nous répéter, mais on n'est jamais sûr, d'une part ça peut être un simple désir de l'enfant, ou bien ça peut changer au moment de l'accouchement !)

 

8h45, nous entrons en classe.
Je prends Ric à part et lui explique discrètement que Lec m'a dit que le bébé s'appelle Ambre.

- Ah oui, j'arrive jamais à m'en souvenir !

J'ai bien une petite idée de la raison de cette amnésie.
Petit Ric peine avec tous les sons complexes en pr, tr, dr, cr, br... L'an dernier il disait encore "je vais prartrir, une crartre, une prortre, la brordrure..." Maintenant il se corrige, mais ce n'est pas simple.
Forcément en lecture il a du mal à différencier bar et bra, par exemple, et si 2 ans d'orthophonie ont bien bien arrangé les choses, il continue de buter encore un peu. Disons que quand il les croise, ces sons lui demandent un effort particulier. 
Alors avec le prénom Ambre, forcément... ses parents ne lui simplifient pas la tâche !

- Est-ce que tu veux que je te l'écrive sur un papier ?

Grands yeux bleus qui pétillent avec hochement de tête....

Alors Ric s'est inscrit au Quoi d'neuf, il a expliqué à ses camarades la naissance de la nouvelle petite sœur, et a annoncé le prénom en prenant bien la peine de relire son post-it avant...
Post-it qu'il a collé à l'intérieur de son casier, et qu'il ressort encore de temps en temps pour le relire, comme pour bien s'imprégner du prénom.

Et ça tombait bien, ce jour-là j'avais prévu la leçon sur m devant b-m-p, et Ric, avec un sourire gigantesque, n'a pas manqué de proposer "Ambre" dans les exemples !

Posté par Mimi Je Reve à 09:30 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
mardi 29 novembre 2016

Black cat day

Alors quand le réveil a sonné j'ai ouvert les yeux, Zéphyr était allongé tout près de ma tête, je me suis avancée pour lui faire un bisou et ce petit c***, au lieu de me léchouiller la joue comme d'hab', m'a mordu la narine. Ça fait super mal. La goutte de sang qui a perlé de suite m'a fait loucher.

Je me suis installée pour le p'tit déj, en tailleur sur la canap', mes tartines, ma banane et mon café, et, va savoir pourquoi, j'ai échappé la tasse de café. Sur le canapé. En tissu. (Rien sur l'ordi, ouf)

En me brossant les dents, je me suis juste carrément étouffée, bien comme il faut. J'ai maintenant de la mousse de dentifrice dans les poumons, j'en suis certaine (note à moi-même : éviter de s'étouffer avec du dentifrice, ça pique)

À ce moment-là je me suis dit que j'allais être biiiiieeeen prudente sur la route, c'était une drôle de journée qui s'annonçait, et qu'il fallait impérativement que je n'oublie pas mon sac de piscine, 1ère séance avec les 3 classes d'un coup ce matin.
Maillot, serviette, tongs, bonnets de bain de secours pour les étourdis, mouchoirs pour les enrhumés, élastiques de secours pour les cheveux longs, tout bon, ouf.

Je suis arrivée à l'école sans encombre, j'ai raconté mes mésaventures à NouvelleCollègue qui a compati, puis j'ai allumé l'ordi pour vérifier quels vestiaires nous étaient attribués. En survolant les mails du conseiller péda de sport qui rappelait que les tenues "de ville" étaient interdites au bord du bassin, j'ai brutalement réalisé que... j'avais bien mon maillot de bain, certes, mais le pantacourt et le tee-shirt "de sport" sortis de l'armoire exprès hier soir étaient bel et bien restés sur la table à repasser.

AAAaaargggh.
Il était 8h30, on ouvre le portail à 8h35, la cloche sonne à 8h45.

Passer la séance à balader mon imposant postérieur juste en maillot de bain au milieu des 5 maîtres-nageurs, 3 parents-accompagnateurs, et 2 stagiaires de Collègue-Dirlo, euuuuh... no way.
M'enrouler la taille dans ma serviette, not possibeul, je n'ai pris qu'une petite serviette, bien évidemment.
Est-ce que j'ai un paréo, une grande serviette, qui traîne quelque part dans un placard de l'école ? Eeeeuuuh, nan, je ne crois pas.
Je reste juste en maillot mais avec le sous-pull au dessus ? Noooon ! (et en dessous je suis en jean's, donc c'est non également)

>_<

Je cours jusque dans la classe de NouvelleCollègue, je lui dis juste : "J'ai pas mes habits pour la piscine !", elle explose de rire et me répond : "Fooonce !"
(Chance, j'habite à 5 km)
Je chope mes clés de voiture et mes papiers (on ne sait jamais !), les stagiaires se marrent, je quitte l'école au pas de course, je traverse la place au pas de course, je croise les gars de la commune qui s'interrogent, les parents qui commencent d'arriver, les enfants qui sortent des voitures "T'as vu maîtresse, j'ai pas oublié mes affaires de piscine !"
"Moi si !", les parents rigolent, j'arrive au parking totalement à bout de souffle (graaande sportive !!)

Trajet jusqu'à chez moi, derrière une mémé qui roule à 30 bien évidemment, escaliers au pas de course, prendre les habits sur la table à repasser, chat qui comprend pas ce que je fous là (ouais ben tout ça c'est un peu de faute, mon chat noir j't f'rais dire !), escaliers au pas de course, retour, traversée de la place en apnée totale, passage du portail à 8h52, collègues pliés de rire, dirlo qui sonne la cloche dès qu'elle me voit (et m'arrête au passage pour regarder ma morsure au nez) (et me demander si ça va aller)(oui, ça va aller)(mais là t'façons je suis bien trop essoufflée pour parler !)

Pfiouuu.

Mes élèves en rang, ceux que j'ai croisés plus tôt racontent aux autres pourquoi j'arrive en courant.

Une fois en classe, on me questionne, je reprends mon souffle, et je raconte la chronologie depuis le réveil, ça rigole, moi j'ai chaud et les jambes en coton.
Tan lève la main.

- Ben maîtresse, vu tout ce qui t'arrive depuis ce matin, à tous les coups à la piscine tu vas tomber dans l'eau !
(là tu rigoles, et tu as une pensée pour Mistinguette ^^)


Et biiiieeeennnn...
NON je ne suis pas tombée dans le bassin, hahaha ! Et la séance s'est bien passée, autant que faire se peut quand tu as 3 classes en même temps dans les vestiaires.

La journée s'est à nouveau terminée au pas de course, forcément quand tu finis la classe à 16h30 et que tu es convoquée à une réunion à 17h mais à 40 bornes de là (et c'est toujours le jour où plusieurs parents demandent à te voir au portail, of course)

Nous sommes arrivées vers 17h15, nous avons trouvé le parking plutôt vide (alors qu'on était censés être une centaine à cette réunion "spéciale nouveau livret scolaire unique") (hahaha) (HAHAHAHA) (HA HA HA HA)

La dame à l'entrée était toute peinée de nous voir là, alors qu'"on" l'avait informée il y a une bonne semaine déjà que la-dite réunion avait été reportée à la semaine prochaine.

Pourquoi sommes-nous la seule école à n'avoir pas été prévenues...??????
(on était -un tout petit peu- vénères sur le trajet du retour...)

J'ai présenté mes excuses à mes collègues, c'était forcément à cause de moi, j'avais bien dit dès le départ que c'était pas ma journée...

Posté par Mimi Je Reve à 22:54 - - Commentaires [7] - Permalien [#]