Il y a un an tout pile...

Après avoir **enfin** réussi à tout sortir de ce fichu appart, rempli ma voiture encore 2 ou 3 fois, passé la 2ème couche de peinture verte sur les boiseries et tout briqué du sol au plafond, j'avais il y a un an rv avec mon proprio pour l'état des lieux et la restitution des clés. J'étais assez fière de ce que j'avais réussi à faire : rendre un appart bien plus propre que je ne l'avais loué 13 ans auparavant. 
La chambre n'était toujours pas tapissée mais qu'importe, je savais ce que j'allais dire pour me justifier. Quitte à ne pas récupérer la caution, t'façons !
A la salle, une empreinte de fer à repasser sur la moquette dont je n'avais aucune idée de comment elle était arrivée là, vu la fréquence à laquelle je sors mon fer... Mais bon, au point où j'en étais...

Le proprio est arrivé en avance.
Mais je l'étais encore plus que lui. Il a de suite sorti l'état des lieux datant de l'entrée dans l'appart, que je n'avais même pas eu idée d'apporter, pfff !, il a constaté l'usure des peintures de la cuisine, déjà noté dans l'état des lieux..., a accepté sans souci que les murs de la chambre soient nus et hoché la tête d'un air approbateur quand j'ai exposé mes raisons, a même ajouté que de toutes façons il allait faire changer les fenêtres (ultra-nécessaire !) et sans doute troquer les moquettes contre du parquet, plus simple d'entretien.
Il a constaté les défauts dans l'installation du bac de douche, cause de l'effondrement du carrelage, et enfin, remarqué que "l'empreinte du fer à repasser était toujours là sur la moquette de la salle". Quoi, alors elle était déjà dans l'état des lieux à l'emménagement ? ça explique pourquoi je ne me souvenais pas de son origine !!!

Et il a conclu par un :
- Bon, très bien, je vous enverrai le chèque de caution dès lundi. (Waouh ! celle-là, je ne m'attendais pas du tout à la revoir !!!)
Et il a pris ma nouvelle adresse. Et relevé les compteurs.
Pis j'ai rendu les clés.

Voilà. 13 ans qui se tournent, un peu... 

J'ai reçu la caution la semaine suivante. Comme quoi, enduit, peinture fraîche, papier peint... Et l'odeur de propre flottant, que dis-je, incrusté, dans l'air et le carrelage ! Il est probable aussi que l'état général des murs (humidité, salpêtre,...) l'ai emporté sur l'état des revêtements. Qu'importe !
Depuis, je sais qu'il y a eu des travaux, et j'aurais bien aimé voir le changement... Je pense que cet appart doit être reloué, maintenant. 
Et sans doute plus cher.

Après mon déménagement, j'ai été conviée en "pièce rapportée" à 2 nouveaux barbecues, nourris/servis par le voisin-chef de resto, sympa ! Repas des voisins haut de gamme, chez vous c'est taboulé/merguez/tarte aux pommes ? Nous c'était marinade d'agneau et son feuilleté d'aubergine, oui oui oui, et confit de fraises et sa mousse au chocolat blanc !

Puis il y a eu l'été 2011.
Et à partir de là, une véritable hémorragie dans l'impasse, pour des raisons diverses et pas toutes bien joyeuses. De tous les participants aux repas de "notre impasse", 9 appartements ont changé de locataires depuis. C'est énorme. Sur 14 apparts, quand même... Mon ancien voisin du dessous dit que l'ambiance n'est plus du tout la même, et que pour le moment il n'y a plus de repas champêtres au fond du parking. 

Un an plus tard, je n'ai plus vraiment le temps d'aller au centre-ville, et surtout, surtout... je suis très bien dans mon nouveau chez-moi. Mais il n'y a pas de repas commun sympa ici... 
Pour le moment !

BREF.
J'ai déménagé.