1 - ARRÊTER de prévoir des cadeaux fragiles pour la fête des mères.
Cette année j'avais déniché un lot de petits masques vénitiens à peindre, pas chers du tout.
Bilan, surpriiiise à l'ouverture ! 2 déjà cassés dedans les paquets. Hourra.
Et devinez qui a échappé le sien "sans faire essprès" (encore heureux !) ? Liliiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !
Heureusement j'en avais prévu pile 3 de + pour les parents séparés.
Paske oui, cette année histoire d'économiser un peu de temps , et que je n'ai pas d'idées, ni de sous, et vraiment qu'on n'a surtout AUCUN temps de rab, j'ai décidé de transformer la fête des pères/des mères en une seule : la fête des parents, tadadaaaaa ! Ça sonne bien, hein ???
Sauf que bon, pour les parents séparés, on fait tout de même 2 cadeaux distincts. Quand même. Ce qui est donc le cas pour 3 enfants de ma classe.
Ben avec toute la casse d'aujourd'hui, va falloir que je trouve autre chose pour ce 2ème cadeau... SUPER.
J'irai quand même refaire un tour là où je les ai trouvés, mais vu que j'avais déjà moi-même dévalisé le rayon... En tout cas ce ne sera pas prêt pour ce we, c'est sûr.

2 - NE PAS mettre sa jolie chemise blanche brodée pile le jour où l'on prévoit de faire de la peinture (sur masques, oui oui oui). Bah ouais ça a l'air terriblement évident dit comme ça, hein, mais si vous croyez que j'ai le planning de la journée en tête quand je m'habille le matin... (Notez que je m'habille, c'est déjà pas si mal ^^)
Je vous vois venir, hého, vous êtes certains que je me suis renversé un pot dessus, ou bien que Nono a confondu mon bras avec son oeuvre, ou que Juju s'est pris pour Zorro et que de la pointe du pinceau, etc..

BEN NON ! Hahaha, vous êtes to-ta-le-ment bluffés n'est-il pas ?

J'ai fait super gaffe et aucun pinceau ne m'a frôlé, aucune éclaboussure pendant le lavage des pots, tablier (genre tablier de cuisine, donc sans manches pourtant) efficace... Pourtant côté mains, ongles et même poignets, tout n'est pas encore parti, sorte de vernis multicolore incrusté dans les petites peaux pile là contre le bord de l'ongle, tu peux frotter un moment avant que ça parte vraiment. Mais la chemise est toujours blanche unie.
(Assez fière, oui.)
(Attends.)
(Franchement, y a de quoi, nan ?)
(Quand on me connaît un peu...^^)
Mais c'était pas bien malin à la base, tout de même. Surtout trèèèès risqué.

DONC :

Je compte sur vous pour me le rappeler dans à peu près un an :

- ÉVITER TOUT CE QUI CASSE comme cadeau.
- PAS LA CHEMISE BLANCHE-BRODÉE-PRÉFÉRÉE un jour de peinture.

Je ne vous cache pas que j'appréhende un tout petit peu l'opération emballage demain...
Croisons les doigts, après tout je m'en suis bien sortie avec ma chemise...