J'aimerais vraiment bien savoir quelle est la probabilité pour qu'un super bon pote, connu il y a 25 ans alors qu'on encadrait ensemble des colos dans le petit village de Bip, ce pendant plusieurs années de suite, puis peu à peu perdu de vue (études, déménagements, mariage, kilomètres, bref amitié qui s'étire, éloignement progressif avant l'arrivée du mobile dans nos vies), quelle est la probabilité donc disais-je, pour que ce super ancien pote se révèle être le... meilleur ami d'enfance du conjoint de ton actuelle copine-directrice ? Alors que vous bossez toutes les 2 à 180 bornes du lieu où il habite ? 

Et que tu découvres ça par hasard maintenant, alors que tu connais Chéri-de-copine depuis 4 ans maintenant ? 

Fin de semaine, les instits terminent la journée entre les rayonnages d'un magasin, conversation anodine à propos de costumes de kermesse, ça a donné un truc du genre :

- De toutes façons si je ne trouve pas de tulle orange, Chéri va à Bip demain pour l'enterrement du grand-père d'un de ses meilleurs amis, il pourra passer à la GrandeVille dans un vrai magasin de tissu et m'en prendre.

- À Bip ? C'est qu'il n'y a pas grand monde là-bas (souvenirs de 10 ans de colo ^^), comment il s'appelle le copain ? Ce serait drôle que je le connaisse ! (hahem)

- Il s'appelle Lo, mais son nom de famille, attends je sais plus...

(le temps s'arrête) (Lo ?! naaan, quand même pas... ???)
Je tente :
- ... Durand ?

- Oui c'est ça ! Mais tu le connais vraiment ?

         

Je ne sais pas comment je suis restée debout tellement ça bouillonnait à l'intérieur.
Ce n'est pas juste une "connaissance", quand on se rend compte qu'on a croisé les mêmes gens et qu'on trouve la coïncidence rigolote. Super-pote, c'était vraiment un super pote qui a été une partie importante de ma vie il y a plus de vingt ans.
J'aurais dû carrément m'étaler dans le rayonnage de tulle pas orange tellement j'avais les jambes en coton (mais je suis restée debout)(je crois)

Sans déconner, lui... !!! ???
NAN MAIS JE RÊVE !!!

On a checké, on parle bien du même, sauf que Copine-dirlo a fait sa connaissance bien après moi. En fait, j'aurais presque pu croiser son chéri dans mes jeunes années, avant qu'elle-même ne le rencontre !
Elle m'a donné des nouvelles, de sa femme (qui bossait dans la même colo), de ses enfants (quand nous avions peu à peu cessé d'échanger des nouvelles, il n'en avait qu'un encore...)

Ils se voient souvent, il vient régulièrement chez eux à MaVille, et moi qui depuis toutes ces années me demande s'il va bien, s'il est heureux dans sa vie, il était tout près par personnes interposées et je ne le savais même pas.

C'est quand même fou, fou, FOU nan ???????

J'ai découvert ça hier soir, je n'en suis toujours pas remise.

(Et j'espère que Chéri-de-Dirlo a trouvé le tulle orange dans la GrandeVille à côté de Bip)