samedi 28 novembre 2009

Muf muf muf

Récréation. Roro, élève de l'an dernier, vient me voir.

- Maîtresse, vous connaissez la couleur du virus de la grippe ?

(Là tu réfléchis vite-vite, comment je vais lui dire, lui faire comprendre, que ce sont des représentations de la télé ou des magazines, que le virus n'a pas de couleur, ou peut-être que si d'ailleurs en fait si ça se trouve, je ne sais pas, mais en tout cas pas de couleur visible à l'oeil nu par un petit garçon de 8 ans c'est sûr !)

- Euuuuh, non ?
- Il est gris pâle !
- Ah bon ????
Et Roro, l'oeil malicieux :
- Bah oui, il est grippal !

Posté par Mimi Je Reve à 09:43 - - Commentaires [16] - Permalien [#]

mardi 24 novembre 2009

Retraite

C'était récemment l'anniversaire de collègue2, et je ne sais de quelle façon la nouvelle s'était répandue comme une traînée de poudre chez les élèves. Même les miens étaient au courant. Quelques uns doutaient tout de même, et souhaitaient s'assurer de l'information.

- Mais Maîtresse, c'est vrai que c'est l'anniversaire de Mr Collègue2, aujourd'hui ?

- Euuuuh... (mais comment savent-ils donc ????) Oui, effectivement.

- Mais il a quel âge, alors ?

- Ah ah... (puis sur le ton de la confidence :-)  Et bien il a... 87 ans.

Regards stupéfaits pour les CP, genre "waouuuuh il les fait pas !" ou "waouh, il est super viiiieux !", ou alors "waouh, ça existe ça comme nombre ???!", ou peut-être même aussi "J'en étais sûr qu'il était très vieux !"   ^^   
(ndlr : collègue2 a tout juste 47 bougies)

Nini, CE1 bien d'aplomb dans sa tête, commente :

- Bah moi ma grand-mère, à 87 ans elle avait déjà arrêté de travailler !

...

(Ah bah que veux-tu ma chère Nini, c'est ça d'aimer son boulot ! ^^)

Posté par Mimi Je Reve à 20:12 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
dimanche 22 novembre 2009

ça dégouline

En ce moment nous apprenons à la chorale "La confiture", des Frères Jacques :


Frères Jacques - La confiture

Or dans cette chanson, on dit que la confiture, ça dégouline, certes,
ça passe par les trous de la tartine, aussi,
et ça vous coule dans la manche (arf, ça pègue !),
et ça vous longe le pourpoint,
de l'avant-bras jusqu'à la hanche,
quand ça ne descend pas plus loin  (noooon, pas la serpillèèèèère !)

Le pourpoint.

Pour une fois j'ai été prévoyante et j'ai cherché dans mon ami le dico ce qu'est un pourpoint, exactement.
Donc je sais qu'un pourpoint, c'est "la partie de l'ancien habillement français (Moyen-Âge) qui couvrait le corps des hommes depuis le cou jusqu'à la ceinture, très ajusté."

                                         Ceci, en fait :  Pourpoint

Et donc je m'arrête dans la chanson pour expliquer à la classe entière ce qu'est un pourpoint. On retient mieux les paroles quand on comprend ce qu'on chante, c'est une évidence !

Ils ont pigé, on reprend l'apprentissage de la chanson :
♫  Et ça vous coule dans la manche
            et ça vous longe le pourpoint,
           de l'avant-bras jusqu'à la hanche,...

Sauf que voilà mon Juju qui lève la main, pendant qu'on chante. Et qui demande tout à fait sérieusement :
- Qu'est-ce que c'est, un pourpoint ?

Eclat de rire général.
Je ravale ma propre envie de pouffer, et je répète mon explication, Moyen-Âge gnagna, vêtement d'homme près du corps, gnagnagna, cou gnagna ceinture gna.
Juju acquiesce d'un air entendu.

On rereprend la chanson là où nous en étions.

Fin de la séance, ils remettent leurs blousons, Juju vient me voir.

- En fait maîtresse je me suis trompé tout à l'heure. C'est pas pourpoint que je voulais demander, c'était avant-bras, je sais pas ce que c'est un avant-bras.

...

Bah quoi il a raison, il faut demander quand on ne sait pas.
:-)

Posté par Mimi Je Reve à 08:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
samedi 21 novembre 2009

Gaz micmac 999 (YIIHAAAAA !)

Tadadaaaaaa...

Ultime (???) coup de fil à gdf ce matin, qui m'ont confirmé que oui mon compte a bel et bien été réouvert mercredi dernier, et qu'un technicien passera dans la semaine relever le compteur afin de mettre à jour ma conso depuis juin.
5 mois, il aura fallu 5 mois tout pile depuis le 19 juin pour obtenir enfin quelque chose de concret. (ah non, en fait on me souffle qu'on est le 21 novembre...! Bon allez, ne chipotons pas :-)
Il en a même profité pour vérifier si mes coordonnées bancaires sont toujours valables, ben tiens tant qu'à faire, gageons qu'il y aura bien moins de 5 mois de délai pour que je reçoive la facture !!!

Mme R. m'avait appelé hier matin suite au mot récapitulatif que je lui avais laissé mercredi, elle les a bien recontacté et il s'avère qu'en fait... ils n'ont AUCUNE trace de son propre compteur. Jamais. Donc on se pose de grosses questions sur le rôle du soit-disant expert passé début septembre pour relever ce fameux numéro de compteur fantôme... ?!!! Et les locataires précédents consommaient donc du gaz sans jamais le payer...
Ils lui ont dit qu'il fallait compter 1 ou 2 mois le temps de faire les recherches sur ce compteur, qui existe et tourne mais n'est répertorié nulle part, puis qu'ils rappelleraient. Je lui ai fortement conseillé de ne pas attendre un hypothétique coup de fil qui ne vient jamais, et de se renseigner elle-même de l'avancée du truc très souvent...

Breèèèfle. De mon côté apparemment c'est réglé.

YIIIIIHAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA ! (Champagne ! Chocolat !)

Côté famille R. je pense qu'ils n'en ont pas terminé par contre...

Quant à vous, vous pouvez souffler aussi, vous n'entendrez plus parler de cette fantastique, fabuleuse et surtout hyper efficace entreprise qu'est gdf, z'avez du bol, hein ?
Enfin, normalement...

*** croise le doigts très fort en attendant de recevoir une facture, ou un quelconque courrier de leur part, d'ailleurs ***

Posté par Mimi Je Reve à 12:30 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
mercredi 18 novembre 2009

Gaz micmac -8,6429- (put4in de b0rdel !)

Ah bah ouais, des fois je dis des gros mots. Mais pas en classe, de préférence. Evidemment je ne parle pas des 'tain qui font partie de la conversation courante davantage en guise de ponctuation... Nan, toujours pas en classe ! Enfin, j'essaye en tout cas.
Je n'en dis pas trop en voiture, à part quelques "Ducon !!!", mais dans ce cas-là le destinataire l'a toujours largement mérité, o-bli-gé.
Mais quand je perds des choses, oui, surtout quand c'est de ma faute-à-moi, ou quand je me rends compte sur l'ordi de l'école que le truc que j'ai passé la soirée entière la veille à préparer ne peut être ni lu, ni imprimé parce que c'est pas la même version de word que le mien.
Et aussi quand j'en ai ras-le-bol.
Devine dans quel cas je me trouve...

Coup de fil du samedi 14 novembre :
Ah ben y'en a au moins pour un mois pour ce genre de démarche, madame.
Euuuuh depuis juin on a largement dépassé le mois...
Ah oui mais je relance une demande, il y a à peu près 1 mois de délai.
Ah pis aussi, elle, elle a pas le droit de contacter grdf, mais son collègue va le faire, promis.
Pffff.

Ce qu'il y a de "bien", c'est que t'as autant de versions et de délais variables que d'interlocuteurs, comme quoi ils sont vraiment au point, chez gdf, Y'A PAS à DIRE.

Coup de fil du mercredi 18 novembre :
Je comprends votre problème madame, je vais rouvrir votre compte immédiatement (??????), je ne comprends pas que mes collègues ne l'aient pas fait avant (et moi donc !!!!), vous me confirmez que c'est ce numéro de compteur ?
Bah oui, celui qui m'était attribué depuis 1997 et jusqu'à juin de cette année, vérifiez, ça n'a pas changé !!!
Par contre si je rouvre votre compte, cela va résilier automatiquement celui de Mme R., elle devra demander à en réouvrir un avec son propre numéro de compteur (ah ben ouais, forcément)
ça semblait si simple que j'ai halluciné... Quid de la vérification par grdf ???
Elle m'a confirmé que ayé, mon compte était réouvert. -TADAAAAM !!!-
Je rappelle samedi pour être bien sûre... Elle m'a quand même demandé de prévenir ma voisine que son compte allait être résilié -mouais, de faire leur boulot, quoi !-
Elle m'a aussi de demandé de lui fournir les chiffres de la consommation, pour pouvoir démêler la facturation. Haheeeem.

Quand même, j'ai peur encore, qu'ils viennent me "re-couper" le gaz pour le "ré-ouvrir", au nom de qui, surprise !, et que cette fois le tout soit joliment bel et bien plombé... Ce serait maxi-con, tout de même. J'ai re-scotché un papier sur le compteur avec mes coordonnées et tout, au cas z'où, mais bon...
Ce matin, j'ai tout de même l'impression d'avoir un "tout peu" avancé.

Advienne que pourra.

(b0rdel)
Nom d'un cactus chauve à roulettes.

Posté par Mimi Je Reve à 17:26 - - Commentaires [12] - Permalien [#]

dimanche 15 novembre 2009

Il ne faut pas (8)

Non non non, il ne faut pas se fier aux apparences, et surtout ne pas oublier de lire les étiquettes sur les produits que tu ne connais pas encore.

"Gel pour la douche", bah... c'est pas la même chose que "crème pour le corps", en fait.

Même si ça sent bon.

Pis ça s'étale super mal, même au niveau tibial de ton anatomie, et côté hydratation, chuis pas sûre-sûre, hahem.

>_<

Quelle idée de faire des gels-douche en tube, aussi !!!
En plus je te dis pas comment ça mousse quand tu comprends ta méprise et que donc tu rinces à grande eau...

Posté par Mimi Je Reve à 17:22 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
lundi 9 novembre 2009

Bonne question

Collègue1 a été absent une semaine, et fort heureusement il était remplacé. Mes élèves avaient bien remarqué qu'il y avait une nouvelle maîtresse dans la cour et se/me demandaient pourquoi. J'ai expliqué alors que le directeur s'était fait très mal au dos samedi pendant que nous peignions la cour (oui, avec une poignée de parents d'élèves nous avons passé 2 samedis matins à se les cailler sévère en peignant le préau ainsi que des jeux au sol dans la cour, 2 supers matinées très sympas, mais brrrrr), et que donc il ne peut plus bouger et qu'il n'a pas le droit de venir travailler pendant une semaine en attendant de retrouver un semblant de mobilité. (Bon techniquement il a une sciatique, mais je n'ai pas envie de me lancer dans l'explication...)

- Ah bon mais alors il est pas malade ?
- Non, mais il a très très mal, il marche tout tordu comme ça (et tant que j'y suis je mime et j'imite, je le sais bien je suis passée le voir chez lui la veille au soir pour y prendre mes instructions !), il ne peut pas rester debout. D'ailleurs pendant qu'il est absent, c'est moi qui devient directrice pour le remplacer, donc si le téléphone sonne je devrai répondre, et vous vous devrez faire un grand silence pour que je puisse entendre la personne qui téléphone, compris ?

- Et ben moi mon papa, une fois, il pouvait plus bouger non plus, il pouvait même pas s'asseoir !
- Et bah moi, mon tonton, une fois, bla bla blaaaa...
- Moi mon papa aussi, il a mal au dos aussi et le docteur a dit qu'il pouvait pas aller travailler aujourd'hui.
(Oh lalalala, sont drôlement fragiles ces papas !!!)
- Moi d'abord mon papa une fois il est pas allé travailler parce qu'il avait de la fièvre, il vomissait, et pis...
(Ah tiens , nous dévions doucement...) (on va bientôt arriver à the grippe...) (bingo, c'est parti !)

Juju (6 ans, je le rappelle) écoute, mais d'un air rêveur, il est visiblement parti bien plus loin que nous. Il finit par lever le doigt à son tour.
- Oui, Juju ?
- Quand même, la grippe A... Depuis le temps je me demande s'ils ont inventé la grippe B ... ?

^^

...

Posté par Mimi Je Reve à 19:30 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
samedi 7 novembre 2009

Florilège

Jeudi a été une journée faste en termes de jolies réponses, répliques surprenantes, situations cocasses, en classe. Comme s'ils savaient que c'était un jour anniversaire et rivalisaient de perles...
Sauf que le jeudi soir je n'ai pas une minute à moi et que donc je ne pouvais pas vous mettre ça en ligne, et puis c'était des minis anecdotes et une fois sorties de leur contextes, bah, ça rend pas pareil...

Moi en tout cas je me suis mordue les lèvres un max de fois. Sont tout mimis mes loulous cette année.

(Toute) petite sélection :

* Line, l'avs, nous amené une mâchoire de requin, et nous avons remarqué que d'une part le requin a plusieurs rangées de dents, et ensuite que toutes ses dents ont la même forme, contrairement à nous. Le requin n'a que des canines. Il est probable qu'il ne mâche pas, avant d'avaler ! Au fait comment s'appellent ces dents un peu plates que nous avons, nous, au fond la bouche, qui servent à mastiquer ? Lala croit savoir, mais elle n'est pas bien sûre...
- Euuuuh, y'a "aire" dedans, euh, les... auriculaires ?
(Loupééé... :-D)

* Nous avons croisé le verbe "exaucer" dans une lecture et nous l'expliquons, réaliser un voeu, toussa.
Au fond de la classe, Lili se met à rêver à voix haute :
- Moi, y'a un truc que j'aurais vraiment voulu être, mais ça sera jamais possible pour de vrai...
- Et quoi donc ?
- J'aurais vraiment voulu être une indienne... mais même mes parents y peuvent rien y faire. (gros soupiiir...)
(Rha ben mince aloooors...)
Et en sortant en récré, la minette s'appliquait à montrer aux autres comment dansent les indiens, genre la scène dans Peter Pan :

                              
                                        Peter Pan - Pourquoi sa peau est rouge

...

* Quand je demande de repérer un son dans un mot, et de le colorier en jaune, Juju me fait souvent ça en rouge ou en vert, "parce qu'il préfère." Bien sûr que ça ne me dérange pas, mais c'est pour le principe, si je demande du jaune, je veux du jaune. Je lui ai déjà expliqué que si je choisis le jaune, c'est pour que je puisse encore lire les lettres à travers leur coloriage, l'expérience m'ayant moultes fois montré que certains n'hésitent pas à choisir le noir ou le violet foncé, en appuyant bien fort, et là pour corriger, macach.
Alors quand ce jeudi je demande de colorier les lettres qui font "ch" en jaune, je regarde Juju droit dans les yeux pendant la consigne et j'insiste bien sur les mots "crayon de couleur jaune".
Quand un peu plus tard je passe dans les rangs pour voir où ils en sont, je constate que Juju travaille bien en jaune, mais... au feutre (et ça, ça transperce les pages du cahier.)
Bien sûr je lui demande pourquoi, où sont donc ses crayons ? Il me répond qu'il a bien ses crayons de couleur, mais que le jaune n'est pas dans la boîte. Alors je lui demande où peut donc bien se trouver ce crayon jaune ?
- Ben, dans mon château, maîtresse.

Ah. Ben oui, forcément, hein !!!
(renseignement pris auprès du collègue qui a le grand frère, ils habitent bien dans un lieu-dit "le château de chaisplusquoi".)
Mr le Suzerain... :-D

...

Petit appel à gdf ce matin, je demande à ce qu'ils rappellent grdf pour savoir où en est mon dossier et leur passage pour vérifier les numéros. Réponse de la nana : je les contacte, voilà, j'ai refait une demande, mais comme c'est juste une histoire d'échange de numéros de point de compteur, généralement c'est assez rapide, sous 48H.
o_O...                 Juin --> novembre = 48 h.
J'ai juste explosé de rire. La dernière fois que j'ai appelé c'était mardi, il y a donc plus de 48 h ? Ah ben oui, ah ben euh , ce doit être en cours, vous avez bien fait de rappeler.
J'ai pas fini de rappeler, tu veux dire, oui.

Posté par Mimi Je Reve à 10:34 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
jeudi 5 novembre 2009

Three years, mine de rien

Bah ouais, hein. 3 ans de blog, 3 ans à me demander ce que je vais poster, 3 ans à me relire encore encore encore et encore pour traquer les petites fautes, et elles se cachent toujours !, 3 ans de gadins divers, 3 ans à me dire, en classe, "Ouh alors ça c'est pile pour le blog, faut que je le note !"

3 ans. On lit partout que la durée de vie d'un blog est de 2 ans maximum, mais je constate que quelques uns que je suivais bien avant de commencer le mien sont toujours là. Et bien... ça fait super plaisir !

Nan, je n'ai pas envie d'arrêter.
J'aime bien écrire.
Tant que j'aurai de la matière... :-)
Je ne vous garantis pas le rythme de publication, je ne vous garantis pas l'inspiration, mais... je continue !

Bon 3ème anniv', petit blogounet-à-moi.

                                   anniversaire4
                              Chais pas à quoi il est, mon gâteau, mais j'y goûterais bien !!!

Posté par Mimi Je Reve à 12:00 - Commentaires [21] - Permalien [#]
mercredi 4 novembre 2009

Ben oui !!!

Exercice de lecture, CP :

Il s'agit de séparer un ou une du nom qui le suit, dans ce genre :
uneprune  ->  une/prune   ->  une prune
unvélo  ->  un/vélo  ->  un vélo

Spa facile, on avance pas à pas, ils doivent d'une part déchiffrer, repérer un ou une, mettre la petite barre, puis réécrire en deux mots... Mais on avance, plutôt pas mal d'ailleurs.
Presque tous sont volontaires pour passer au tableau, et j'insiste vraiment pour qu'ils se relisent et se demandent si ça veut bien dire quelque chose.
Jusqu'au dernier mot de la liste. Et alors Nono qui s'écrie :

- Ah ! Mais c'est qu'il fallait lire les mots pour faire l'exercice ?

...

...

...

ARF.

Posté par Mimi Je Reve à 19:28 - - Commentaires [3] - Permalien [#]